FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 ❝ escape plan. ❞ - GUARDIANS OF THE GALAXY ft. stallone & schwarzenegger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: ❝ escape plan. ❞ - GUARDIANS OF THE GALAXY ft. stallone & schwarzenegger   Mer 3 Sep - 17:38




Stupidity is a constant trend

- I guess that makes me the lucky one -


La vie peut devenir une vraie et belle grosse saloperie, lorsqu’elle s’y met. Franchement ironique de penser ça de la part d’un mec qui se comporte comme une vraie et belle grosse saloperie, vous osez me dire ? Bah, vous savez quoi ? Je vous emmerde. Tous. Ouais, même toi le maigrelet gringalet qui, flanqué derrière l’énorme cul éléphantesque de Big Mama Sunshine, se cure le nez de son index en pensant que personne ne le vois ! Non mais c’est quoi ce trou paumé ? Qu’est-ce que je fous là, dans ce gros tas de n’importe quoi qui pue, pet, pisse et autres synonymes aussi ragoutants ? Il y a un sérieux bug dans le script. Moi, j’ai absolument rien avoir dans tout ça…. Je suis une---

- Victime ! Hey ! Hey ! HEY ! Le concentré de testostérone, tu entends ce que je te dis ? que je gueule et peste à m’en époumoner. Comme si ma vie en dépendait, ce qui s’avère être le cas, pour pas changer, je m’élance vers le treillis de fer, enfonce mon visage entre les deux barreaux que j’agrippe à pleines paumes. Je connais mes droits. Tout prisonnier a le droit de passer un coup de fil. Tu veux savoir quoi ? Dans un fabuleux hasard, j’ai la soudaine envie de vouloir appeler quelqu’un. Sors-moi d’ici, le gros patapouf ! Je veux appeler ! Sors-moi d’ici ! Arg ! Meuh ! Ugh ! Ouf ! Onomatopées de circonstance alors que je m’échine à vouloir secouer les barreaux de métal… chose aussi efficace et concluante qu’une pute s’adonnant à un dépistage de MTS et qui espère recevoir des pronostics aussi nets que le cul sacralisé d’un ange. Le gros musclé barbu affaissé confortablement sur sa chaise en bois en n’a cure de ma petite scène grotesque, se contentant simplement de hausser l’un de ses sourcils broussailleux et d’esquisser avec ses lèvres trop minces une moue qui s’apparente à un semblant de sourire moqueur. Bref ! Il est plein d’exubérance ! Je parierai l’une de mes deux couilles que lorsqu’il se fâche, ses narines se dilatent et qu’il a la paupière gauche qui tressaute. Ce n’est pas avec ce rescapé de l’âge préhistorique que mon cas va s’arranger. Je dois trouver un autre moyen…

Renfrogné,  je déracine  mon visage d’entre les barreaux, les libères par la même occasion de mes paluches, tourne lentement sur les talons et balaye du regard la petitesse de la pièce encombrée de visages et de carcasses… dont quatre parmi-ceux-ci me sont plus que très familiers. Il y a le beau ténébreux, assit là-bas, aussi taciturne qu’un moine tibétain, mais que les deux sphères azurés et reluisantes vous dissèquent l’âme avec la froideur d’un iceberg. Tout près de cette force tranquille traîne l’autre grand brun freluquet et maigrelet… en m’attardant un peu sur lui, je découvre qu’il a le pantalon de littéralement descendu jusqu’aux chevilles et qu’il a le cul d’écrasé sur le trône… l’air très digne et noble ainsi assit sur ces chiottes poisseuses et douteuses. À côté de lui rôde un gros noir qui, à en juger par les regards lubriques qu’il lui lance, ne se déplait pas du tout de cette vision, il va même jusqu’à s’en morde la lèvre inférieur de plaisir, à chaque fois que le fion de sa convoitise se contracte et décontracte timidement sur le bidet magique. Bref… c’est complètement dégueulasse ! Passons, donc. Derrière le gros noir pervers se cache la carcasse de la plus belle tragédie italienne… je ne le vois peut-être pas, mais j’sais qu’il est là… je l’entends. Il empeste la moufette et le fond de tonneau à plein nez ! Et il se lamente et pleur comme une vraie madeleine. Il supplie le chieur de chier plus vite, parce que sa vessie va bientôt lui exploser jusque dans les rotules. C’est tellement propre ! C’est à se penser dans une pub de couches pour bébés. Et dans cette pittoresque visite visuelle, complètement prostrée dans le coin opposé dans la cellule, soit dans la section associée à la gent féminine, (C’est quoi l’idée génialissime de faire des cellules mixtes, hin ?) je retrouve la plantureuse blondasse qui nous dévisage de son regard de feu, bras de fer fermement croisés sous son buste blindé d’acier indestructible… l’air tout à fait charmante et sympathique.  

- Pssst ! PSSSSTTT ! j’essaie de subtilement gagner l’attention de cette dernière, mais tel un string dans les fesses d’une potelée, mon murmure se perd dans la brume. MERDE ! J’attrape le premier truc qui me tombe sous la main… c’est-à-dire le dentier poisseux d’un centenaire de sans-abri qui ronfle sa vie à mes pieds… et lance à bout de bras le projectile pestilentiel qui -NOM D’UN MILLE-PATTES UNIJAMBISTE- ne rate pas la cible et s’encastre vivement sur le front de la Bichette. PSSSTTT ! La blondasse me regarde ENFIN ! je lui désigne d’un vague petit coup de tête le reste de notre petit groupe de tarés, lui fais signe de se faufiler entre les greluches et de venir nous rejoindre sans tarder. Message compris, je m’active donc et viens retrouver notre joyeuse petite clique… l’un d’entre nous indisposé à pouvoir lever son cul de contre le bidet magique, j’attrape sans aucun ménagement le collet de la chemise du mystérieux ténébreux au regard de glace et le contrains d’abaisser vivement la tête vers l’autre grand brun qui se taille la crotte du siècle sur le trône, alors que de l’autre main j’agrippe le poignet de la madeleine larmoyante et l’invite aussi à s’incliner à notre niveau. Parachevant la manœuvre, la blondasse nous rejoint et notre complot d’évasion peut ainsi donc commencer. Avant de prendre la parole, je lance un regard furtif autour de nous… tous dissimulés derrière le gros noir, nos magouilles passent inaperçues !

- Tout ça c’est de votre faute ! Vous avez un plan ou merde ?! 
Revenir en haut Aller en bas
 
❝ escape plan. ❞ - GUARDIANS OF THE GALAXY ft. stallone & schwarzenegger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star-Lord ¤ Welcome to the Frickin' Guardians of the Galaxy !
» Go Habs Go - Simple Plan
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-