FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
✤ Messages : 4573
✤ Barge depuis : 29/01/2013
✤ Avatar : Jessica Lange
✤ Crédits : SWAN ( Avatar ) + DISTURBED ( Code signa ) + TUMBLR ( Gif ) + AHS - Freakshow - Carnival ( Musique et paroles )
✤ Âge personnage : 55 ans
✤ Humeur : Fourbe
✤ Profession : [PNJ] Mère supérieure de la Confrérie. Haute naissance, héritière de la famille fondatrice.
✤ Philosophie : La vengeance est un plat qui se mange froid.
✤ Localisation : Salem. Dans tous ses recoins.
✤ Pouvoirs : Pouvoirs liés aux sorcières. Pratique la magie blanche, banie la magie noire et ses pratiquantes. Afinité avec l'air, sous toutes ses formes. Peut déclencher des Tornades de classe 5. S'infiltrer dans votre petite tête ou faire de vous un misérable pantin.

Relationship
→ citation:
relationships :
Catherine d'AbsacPNJ ; Miss patronne ménopausée
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Ven 24 Oct - 12:06


 DOOMED TO DEATH & DAMNED IN HELL
L'ordre claque. Déclenchant un frisson le long de son échine. Lentement, ses prunelles se tournent vers l'ancien prince. Ses arcades prenant un pli contrarié, tandis que ses lèvres se retroussent. Mais elle a beau tenter de se dégager de là, Vlad serre bien trop, même pour elle. Et à peine a-t-il donné son ordre, parce que c'est bel et bien ce qu'il a fait, qu'il se détourne vers la fille dont il tient aussi le poignet. Qu'est-ce qu'il a, d'un coup ?

« -  Et vous, pourquoi fuyez-vous si vite ? 

Les hurlements continuent, amplifient et semblent aggraver. Tout le monde fuit, partout autour d'eux. A-t-il réellement pris cette initiative à cause du regard de la mutante sur elle ? Les prunelles de Joe se détournent, pour tenter d'y voir quelque chose au loin. Une petite rousse, à la crinière si flamboyante qu'il est bien difficile de la louper, semble s'interposer. Est-ce que ça changera seulement quoi que soit ? Elle risque de subir le même sort que le garde. La mutante a cessé de bouger, tournant son bras, la chair ne suivant pas le mouvement et se frottant contre son os. Elle ne fait que se faire mal, mais Joe déteste l'idée d'avoir reçu un ordre de la part de Vladimir. Il n'a pas droit de s'interposer. La fille, d'ailleurs, lui fait comprendre qu'elle veut simplement rentrer chez elle, ce qui est normal.

- Lâche-nous ! Cette fille a rien fait, laisse la rentrer chez elle. Fulmine Joe en venant fraper son torse de sa main libre. Le géant pourrait l'entourer de ses bras et l'embarquer sans difficulté. Et ça l'enrage encore plus.

Elle veut s'énerver, lui demander de quel droit il ose seulement lui dicter ce qu'elle doit faire. Mais à la place, et aussi surprenant que cela puisse paraître pour ceux qui la connaissent, Joe inspire longuement, retrouvant son calme avant de se mettre sur la pointe des pieds. Son visage approchant de celui de Vlad, tandis qu'elle porte ses lèvres à son oreille. Elle ne veut pas qu'on entende ce qu'elle doit lui dire.

- J'ai élevé ce vampire, Vlad. Je le croyais mort. J'ai été simplement surprise. »

La brune pose ses talons, levant les yeux vers lui tout en priant pour qu'il accepte enfin de la lâcher. Etrangement, quelque chose lui dit que non. Pourtant, elle ne compte plus tenter quoi que ce soit. Ce n'est ni le lieu, ni le moment pour se montrer après tant d'années.

FICHE PAR SWAN.

_________________
VIENS JOUER AVEC CATHOU
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org/t1872-catherine-d-absac-che
avatar
✤ Printemps : 28
✤ Messages : 3784
✤ Barge depuis : 28/01/2013
✤ Avatar : Elizabeth Henstridge
✤ Crédits : Merenwen & TUMBLR ( gifs ) +PETULIA ( code signa )


✤ Âge personnage : Vingt-six ans à sa mort
✤ Humeur : Perdue
✤ Profession : Serveuse
✤ Localisation : Ici et là
✤ Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, possession

Relationship
→ citation: YOU BROKE MY HEART. YOU KILLED ME.
relationships :
Coraline Price☞ T'as le look coco ; Appelez Ghostbusters !
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Ven 24 Oct - 18:54

❝ the reaping ❞


Il était là, face à elle. Blake. Celui qui avait été le compagnon de ses nuits les plus effrayantes, chassant les cauchemars et lui apportant des histoires inconnues alors qu’elle n’était encore qu’une si petite fille. Il avait été pour elle un ami, mais également, en quelques sortes, un père de substitution. A présent, ils semblaient avoir le même âge, tous deux figés dans le temps, à jamais. Le voir ici, dans cet univers où tout n’était que chaos la rassurait, à tort pourtant, elle le savait. Il n’avait plus le pouvoir de la protéger, pas plus qu’il ne pouvait se protéger lui-même. Il vivait exactement le même cauchemar, un cauchemar que ni l’un ni l’autre n’avait le pouvoir d’empêcher. Ils demeuraient là, prisonniers, spectateurs impuissants, et peut-être même acteur. Mais elle serait sans doute épargnée. Elle n’était pas supposée exister, ni se trouver là. Elle était morte, tout simplement. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne ressentait pas la peur qui secouait chacun d’entre eux, leur collait à la peau comme un parasite. Elle le regarda pourtant, se souciant soudainement bien peu de ce qui était sur le point de se produire, ni même des individus se trouvant autour d’eux.

« Blake, je... »

Roxane Jones. Megara Hobbs. Danae Varnham. Et Charlize Willems. Oooooohhh, mais que vois-je là ? Un quatuor prônant le féminisme ? Voilà qui risque de rendre les jeux de cette année hautement bien distrayant !

Elle se tut, perdant la notion du temps. Charlize... La Charlize d’Elkan ? Elle regarda autour d’elle frénétiquement, sans apercevoir la belle brune. Elle se sentit envahie de la culpabilité d’avoir un jour éprouvé de la jalousie à son égard. Car oui, elle avait été jalouse, autant l’admettre maintenant. Et à présent cette jeune femme allait très probablement mourir. Elle n’y pouvait rien. Elle n’y pouvait absolument rien.

Elle se tourna de nouveau vers Blake, pour découvrir que le vampire s’était éloigné, occupé à bien d’autres choses. Elle comprit à demi-mot que le nom de l’une des condamnées ne lui était pas indifférent. Perdre un être cher dans cette horrible mascarade... C’était pire que tout et elle en savait quelque chose. Les Originels ne lui inspiraient plus que haine et mépris. Par leur faute, elle avait tout perdu. Ou presque. Elle ne supportait plus l’impuissance. Elle ne supporterait pas une seconde de plus d’être témoin d’un tel spectacle. Et puis... elle commençait à avoir peur lorsqu’elle pensait à elle. Il fallait qu’elle la voit.

Elle regarda une dernière fois le vampire s’échiner en vain à sauver une vie déjà perdue, avant de disparaître.
bohemian psychedelic

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Sam 25 Oct - 11:23


La moisson des âmes
The Reaping


La foule autour de lui étourdit légèrement ses sens. Les corps se pressaient les uns contre les autres. Se bousculaient. Vlad tenait une femme par le coude, l’autre par le poignet. La première simplement parce qu’elle les avait bousculés, parce que Joe lui avait lâché un regard suspicieux. Pourquoi ? Pourquoi avait-il réagi ainsi ? Il ne le savait pas bien. Il était pourtant persuadé qu’il ne devait rester que des traces infimes du sang de la mutante dans ses veines, s’il en restait seulement. L’inconnue ne semblait pas rassurée. Dans un coin de son esprit, il pouvait la comprendre. Elle n’avait rien demandé et il la retenait ainsi. N’avait-elle vraiment rien demandé ? Et si c’était une voleuse — ou pire — qui avait profité de la bousculade pour… pour faire quelque chose ? Elle ne semblait pas purement humaine. Elle ne sentait pas le loup. Trop chaude pour être un vampire. Et un cœur qui bat. Une respiration peut-être légèrement affolée. Peut-être une sorcière. Peut-être une mutante. Quelque chose. Et si elle avait un quelconque don pour les poisons et que la bousculade n’était qu’une excuse ? Voilà que le vampire psychotait. La psychose n’était pas très souhaitée chez un vampire. Surtout chez un qui avait des antécédents tels que ceux du voïvode…

Un rire nerveux la secoua alors qu’il lui demandait où elle se sauvait si vite. Je rentre chez moi ! Fêter mon sursit d'un an et dégager d'ici avant que la place ne soit pleine de poils et de crocs, si ça ne vous dérange pas. Il haussa un sourcil. Ainsi elle n’aimait pas les lycans. C’était intéressant de le savoir. A bon ? Oui, toute information était bonne à savoir. Distraitement, elle s’incrusta dans un coin de son esprit. Ça pouvait toujours être utile un jour. Peut-être. Poils et crocs. Vlad les aimait. Pas les lycans, non. Mais les simples loups. Il allait courir parfois avec ceux qui le servaient. Il s’oubliait l’espace de quelques heures. Il n’était qu’un loup dans la meute. Elle lança un regard appuyé à sa main sur son coude. Joe remua de l’autre côté. Il sentit sa peau se plisser sous sa poigne. Lâche-nous ! Cette fille a rien fait, laisse la rentrer chez elle. Ses doigts se détachèrent du coude de l’autre mutante. Il lui lança un regard appuyé qui voulait tout et rien dire mais il la laissa filer. Il sentit la main libre de Joe s’abattre sur son torse et il baissa les yeux vers elle. Un frisson remonta le long de son échine. Elle inspira une bouffée d’air saturé d’odeurs et se dressa sur la pointe des pieds. Son corps si près du sien. Presque instinctivement, Vlad posa une main au creux de ses reins pour la stabiliser. Il était si grand par rapport à elle. Ses cheveux chatouillèrent sa joue, son souffle réchauffa le lobe froid de son oreille. Un nouveau frisson. De l’extérieur, on aurait pu les prendre pour un simple couple qui ne voulait que fêter leur répit. Ce sursit d’un an, comme l’avait dit l’autre.

Mais les mots de Joe n’avaient rien de langoureux. Tout ça n’était qu’une illusion. Parfaitement mise en place pour tromper les autres aux alentours ? Vlad n’aurait su le dire. J'ai élevé ce vampire, Vlad. Je le croyais mort. J'ai été simplement surprise. Elle se laissa retomber sur ses talons. Il sentit le froid de l’air à travers ses vêtements après la chaleur de la proximité du corps de Joe. Un nouveau frisson. Il fronça les sourcils. Lui-même ne se souvenait pas avoir jamais transformé quelqu’un durant ses six siècles d’existence… mais le terme qu’elle avait employé : élevé… lui disait qu’elle ne l’avait peut-être pas transformé elle-même. Ses prunelles sombres restèrent vrillées aux siennes. Ce n’est pas le moment. Encore des mots. Enoncé avec aucune once d’émotion. Un ton calme et implacable, qui n’autorisait presque aucune contestation. Il avait l’air aussi froid qu’un glacier, mais en vérité, un tas d’émotions qu’il ne voulait pas ressentir bouillonnait en lui. Jalousie. Possessivité. Inquiétude. Protection. Une bouillasse viscérale de sentiments qu’il s’échinait à dissimuler derrière un masque parfaitement stoïque.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 4573
✤ Barge depuis : 29/01/2013
✤ Avatar : Jessica Lange
✤ Crédits : SWAN ( Avatar ) + DISTURBED ( Code signa ) + TUMBLR ( Gif ) + AHS - Freakshow - Carnival ( Musique et paroles )
✤ Âge personnage : 55 ans
✤ Humeur : Fourbe
✤ Profession : [PNJ] Mère supérieure de la Confrérie. Haute naissance, héritière de la famille fondatrice.
✤ Philosophie : La vengeance est un plat qui se mange froid.
✤ Localisation : Salem. Dans tous ses recoins.
✤ Pouvoirs : Pouvoirs liés aux sorcières. Pratique la magie blanche, banie la magie noire et ses pratiquantes. Afinité avec l'air, sous toutes ses formes. Peut déclencher des Tornades de classe 5. S'infiltrer dans votre petite tête ou faire de vous un misérable pantin.

Relationship
→ citation:
relationships :
Catherine d'AbsacPNJ ; Miss patronne ménopausée
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Dim 26 Oct - 11:32


 DOOMED TO DEATH & DAMNED IN HELL
La prise de l'ancien prince ne se détache pas. Il continue de serrer son poignet entre ses pattes de géant, tandis qu'elle l'observe. Impossible de définir s'il est agacé ou inquiet. En colère ou … Quoi d'autre ? La mutante a beau sonder son regard, elle est incapable de deviner. Un vrai mur. Autour d'eux, la foule s'effrite, libérant l'espace du Bronx. Il n'y a plus autant de monde, chacun regagne sa petite vie. Soulagé ou détruit. Pourtant, Joe n'accorde plus un regard à qui que ce soit. Ses émeraudes plongées dans les iris sombres du vampire. Elle cherche à comprendre. Oui, la dernière fois, il a craint pour sa vie. Sinon, l'aurait-il seulement sauvée ? Vladimir semble lui accorder une importance qui lui échappe. Mais dans cette situation là, ça l'agace. Elle est encore à cran, comme beaucoup de monde. Mais plus encore. Ces derniers temps, sa patience s'étiole et se désagrège de plus en plus.

« - Ce n’est pas le moment. Qu'il lâche simplement, au grand agacement de la brune.


Agacée, car c'est justement ce qu'elle songeait plus tôt. Oui, il a raison, mais elle le savait déjà. Elle a pourtant précisé avoir été … Surprise. Mais la mutante n'est pas assez stupide pour foncer là-bas, maintenant, alors que le moment est si mal choisi. Elle aurait simplement … Elle n'en sait rien. Malgré elle, l'ancienne vampire a peur, peur pour un être qu'elle a été capable d'ignorer pendant tellement de temps … A croire que revenir humaine a façonné sa manière d'être. De voir les choses. Aurait-elle foncé tête la première s'il n'avait pas été pour la retenir ? La réponse semble penché vers un oui, plus qu'un non catégorique.  Un pincement de lèvres, Joe baisse le menton et inspire. Vlad ne comptera pas la lâcher tant qu'ils ne sera pas certains qu'elle partira d'ici.

- Je sais, oui. » Se contente-elle enfin d'articuler, l'entraînant avec elle vers l'extérieur de la rue.

Accrochée à son bras, elle n'a pas d'autre choix que de l'entraîner avec elle hors de cette cohue.

FICHE PAR SWAN.

_________________
VIENS JOUER AVEC CATHOU
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org/t1872-catherine-d-absac-che
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Mar 28 Oct - 2:47




la moisson des âmes
❝ the surrender to the power ❞

J'entends le son de sa voix traverser la foule et parvenir enfin à mon ouïe attentive. Elle n'est pas bien loin, je peux presque sentir sa présence! Je sais qu'elle est là. Quelque part derrière ces corps mouvants et paniqués, je sais qu'elle s'y trouve et me cherche. Mais je ne parviens pas à apercevoir sa peau sombre et ses iris effrayés. Et pourtant... je ressens cette panique qui la submerge, car il s'agit de la même qui m'afflige à cet instant même. J'ai espoir de la rejoindre, d'avoir l'opportunité de la prendre des mes bras et, qu'ensemble, on parvienne à me sortir de mon cruel destin. Toutefois, à peine ai-je la chance de voir son visage au travers de tous ces gens, que déjà une poigne me saisit les bras. Je hurle, je m'énerve, je m'acharne. Je vois l'un des leurs la saisir à son tour, l'empêchant de réduire les quelques mètres qui nous séparent. Je peux l'observer, je peux enfin la voir, mais impossible de m'approcher davantage! J'enrage! Je deviens folle de voir ces mains ignobles posées sur elle! Nous ne sommes pas de simples vampires de bas de gamme - malgré l'odeur nauséabonde qui émane de nos corps - et je ne peux tolérer qu'ils nous traitent comme de vulgaires animaux sauvages! Je la vois qui tente de me sauver... Je l'entends s'époumoner afin de m'aider. Mais je réalise bien... Mon sort est scellé. Quoi qu'elle puisse faire, quoi qu'elle puisse dire, les Originels ne vont certainement pas changer leur décision. Ils doivent se régaler de notre misère... Ils doivent s'impatienter de me voir dans l'arène et tenter de me battre pour ma non-vie. Ils vont certainement apprécier le spectacle, car je n'ai pas l'intention de me battre en vain!

Une des poignes qui me maintenaient tant bien que mal en place disparaît soudainement - comme s'il avait trébuché... Je saisis cette occasion inopportune et assène un coup dans les cotes du garde qui demeure accroché à mon bras. Je sens sa prise se relâcher et je me précipite pour me libérer complètement. Je ne cherche pas à fuir... je veux seulement la rejoindre. Ma soeur. Ma moitié. De ma célérité vampirique, j'écourte les quelques mètres qui nous séparent et assomme l'ingrat qui ose mettre ses pattes sur Dylan. Une fois libérée, je sais que nous avons peu de temps... Sans plus attendre, je saisis ma soeur par les épaules et l'entraîne dans une embrassade qui se montre désespérée... « Sois forte, ok? » que je dicte de ma voix brisée par la peur et l'incertitude. Malgré tout, je tente de demeurer forte à mon tour afin de lui semer un brin d'espoir dans cette noirceur qui nous entoure. Je continue rapidement mon discours de ma voix tremblante, craintive que l'on nous sépare avant d'avoir terminé. « Je vais leur montrer qui on est, ce qu'on est capable... Ils vont voir qu'ils ont intérêt à avoir peur de nous et qu'on ne se laissera pas faire! » Je sens cette rage noire bouillir de nouveau dans mes entrailles alors que mes bras la serrent un peu plus fort contre mon torse. « Tu verras... » Les larmes me viennent instantanément aux yeux, comme si je sentais que ce moment était un ultime au revoir. Mais je tente de refouler cette pensée... Car je ne suis pas prête à la quitter. Je ne suis pas prête à mourir. Mon étreinte se détend enfin et je recule mon visage afin de la regarder dans les yeux. Mon regard se montre fort, mais les soubresauts de frayeur sur mon visage trahissent ma peur. Mes mains se déposent sur ses joues et je sens des larmes s'échapper de mes yeux. « Je t'aime, Dylan. C'est pas fini... Je vais revenir, ok? J'te le promets. » Mon corps tremble, ma voix se brise. Je t'aime comme une mère. Comme une fille. La seule personne que j'ai réellement pu faire confiance, avec qui j'ai traversé nombres d'obstacles et de défis... Nous en sommes toujours ressorties plus fortes, plus déterminées. Cette épreuve n'en sera pas une exception... Je t'en fais la promesse.

Des étaux se referment de nouveau sur mes bras, encore plus insistants. Je les laisse faire, car je n'ai plus d'autres choix, n'est-ce pas? Il m'éloigne de ma soeur et j'ai ce sentiment horrible au fond de mon estomac... Voilà les dernières paroles que j'aurai dite à la personne la plus importante dans ma longue vie...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Mer 5 Nov - 1:23


La moisson des âmes ▲ Intrigue  
ft. Les malchanceux



Certaines choses se faisaient seules. Naître et mourir. Qu'importe le monde présent en cet événement funeste. Qu'importe tout ces regards rivés sur elle. Si ce soir elle venait à mourir... elle serait seule. Comme toujours. Ou presque. En dépit de cette vie solitaire, elle avait croisé bien des gens. Des ennemis. Des amis... Un créateur. La seule et unique personne capable de se dresser pour elle. La seule et unique personne, en dépit de toute la déception qu'elle pouvait insuffler, trouvant le courage de se dresser contre cette dictature. Fierté et regrets se mêlaient dans son regard. Ses deux prunelles qui observaient avec une certaine douceur celui qui lui avait insufflé une nouvelle vie. Une nouvelle chance qu'elle n'avait jamais su saisir. Ce soir, elle comprenait enfin. Ce soir, elle ouvrait enfin les yeux. Bien trop tard, malheureusement. Plus personne ne pouvait quoi que ce soit pour la vampire. Pas même Blake. Bien trop tranquille à l'annonce de sa mort potentielle, Roxane ne voulait en aucun cas laisser transparaître ses doutes. Elle était une guerrière. Elle avait mené bien des combats. Elle avait mené bien des guerres. La moisson n'était qu'une épreuve en plus. Voilà tout. Pourquoi donc s'alarmer?

Avec cette assurance créée de toute pièce, elle posa sa main glacée sur l'épaule massive du vampire. Inutile de briser d'avantages de nuque. Inutile de faire autant de raffut. Qu'importe le nombre de soldats à terre, la machine continuera de tourner. L'engrenage ne cessera jamais de fonctionner. Le système était pourri jusqu'au moindre boulon. Un système huilé à la peur et aux sangs versés.

- C'est okay Blake... On se reverra. Que ce soit tout à l'heure ou en enfer.
 

Code disturbed
music => Linkin Park ; Breaking the habbit


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Mer 5 Nov - 4:04



My eye is my sanctuary

- Hunger, hunger is the purest sin. -


Ça suffit. Vous allez finir par causer plus de morts que nécessaire...

Lentement, mon regard embrasé vient se poser sur la source de cette voix timide et accablée. Langoureuse caresse visuelle. Patibulaire confrontation. Son visage d’ange se dessine, plongeant ses yeux inondés de détresse dans mes yeux fixes, où des perles se déversent à flot… zeste de folie ayant saccagé mes barrages psychologiques. En ce soir sans harmonie, sur ma tête coupable plane comme un reposoir, des horreurs malsaines que je louange avec effroi. Envie de mort qui m’éloigne de mes remords affligeant.

- Que m’importe que tu aies raison, si ta mort me sera nécessaire afin d’apporter Justice en ce monde orgiaque et luciférien ? Ton audace te guide sournoisement vers la stupidité, en venant ainsi me confronter, jeune fille.

Qu’il en soit ainsi. Avec défit, je regarde de nouveau le molosse qui n’attend de moi que l’ultime erreur, ma main accrochée au cou du macchabée s’apprêtant à se resserrer jusqu’en lui lacéré les fragiles vertèbres et lui dévisser la tête tel un bouchon de champagne.

C’est à ce moment que la main glacée et livide se moule doucement sur mon épaule. Torpeur. Horreur. Fureur. Terreur. La réalité qui s’abat sur moi. Tous mes muscles tressaillent sous ce contact léger et à la fois si lourd. Mes paupières embrassent l’obscurité, voilant mes yeux pleins de haine héréditaire.

Non. Je refuse de la laisser partir. Je refuse de la laisser mourir.
Et pourtant c’est avec désespoir que mon étau de fer finit enfin par se détacher de son emprise fataliste. Le corps de l'esclave de la pleine lune s’affaissant lourdement sur le bitume et gisant tragique à mes pieds.

- L’enfer, c’est ce bas-monde, Roxane. Cela signifie qu’on se reverra très bientôt…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 749
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Votre ombre
✤ Crédits : tumblr + swan
✤ Âge personnage : Trop de siècles
✤ Humeur : Voyeuse
✤ Profession : A vos humbles services
✤ Philosophie : A vous de voir
✤ Localisation : Partout

Relationship
→ citation:
relationships :
La confrérieFais gaffe à ton cul, elles sont omniscientes.
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   Dim 9 Nov - 4:49


doomed to death & damned in hell




Malgré tous les remous de la foule tourmentée qui s’agite tel un océan se déchaînant dans une tempête meurtrière, guidés par la féroce emprise de deux Disciple Des Ténèbres qui se cramponnent comme des vils serpents à leur bras, les illustres condamnés raflent le niveau de l’estrade. Gravissant la scène, avançant dans les entrailles de ce décor aux augures mauvaises et sinistres, les quatre futurs combattants livrent un ultime regard supplicié vers la foule qui les dévisage avec chagrin, compassion, appréhension, colère et tourment. En arrière plan, par-delà les haut-parleurs qui sont dressés tel des géants à chaque extrémité de l’estrade, la voix allègre et  salvatrice de Gustave Fairley plane sournoisement dans l’atmosphère. Son visage dodu se caricaturant parfaitement trop bien dans le gigantesque écran qui s’élève derrière les âmes brisées qui seront bientôt meurtries par l’ignoble contrecoup d’un hasard cruel…

- Voici donc les visages de nos vaillants guerriers ?! Rire cristallin et beaucoup trop synthétique pour paraître honnête. Gustave Fairley brandissant un poing victorieux vers la caméra, s’exclame : Vous nous avez livré une loterie plutôt poignante et percutante. Vos caractères bien trempés promettent de jolies choses dans l’inauguration des Jeux. Cette passion, conservez-là bien, mes amis ! Second rire cristallin et beaucoup trop synthétique pour paraître honnête. Mesdames et messieurs, cette année, pour hommage à cette vingt-troisième édition de la Moisson Des Âmes, la résistance de nos quatre guerriers s’annonce mémorable et épique ! Soyez à l’affût de ce qui se découlera dans l’immense arène aux allures mythologiques, mon petit doigt me dit que le spectacle sera grandiose ! Cette année, les Jeux promettent d’être spectaculaires ! Je suis impatient de voir ce que ces âmes renferment en plein cœur de leurs méandres ! Troisième rire cristallin et beaucoup trop synthétique pour paraître honnête. Soyez au rendez-vous ! Les billets pour la vingt-troisième édition de la Moisson Des Âmes seront disponibles dès la fin de la cérémonie. Pendant que nos vaillants concurrents seront escortés vers la limousine, n’hésitez surtout pas à vous projeter sur les guichetiers. Quelque chose me dit que les places ne seront pas éternellement vides !

* C’est sur cette note, plutôt aberrante, que la loterie pour la vingt-troisième édition de la Moisson Des Âmes se termine. Comme affirmé, les quatre condamnés sont escortés vers la limousine et hébergés pour un délai de trois jours dans les entrailles florissantes de l’arrondissement de Manhattan. Ragaillardis, revigorés, surtout mentalement préparés, ces quatre petits soldats de plomb seront exposés dans l’arène du Yankee Stadium… là où le commencement de la fin les attend sournoisement. Les jeux de La Moisson Des Âmes seront ainsi donc lancés le mercredi jeudi 13 novembre 2014… d’ici-là, chers spectateurs, pour ceux que cela inspire, vous avez la possibilité d’ouvrir un sujet libre où vous avez l’occasion de faire  vos adieux avec les condamnés. Pour se faire, vous n’avez qu’à vous manifester ici (Il est très important d’inscrire dans les titres de vos sujets que celui-ci est en fait relié avec l’intrigue. C’est pourquoi que l’on vous recommande d’inscrire ceci dans le titre de votre sujet libre :

Code:
votretitre ▲ LA MOISSON DES ÂMES (les adieux)
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MOISSON DES ÂMES ▲ the reaping (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» presentation de benoît moisson
» CHAPITRE1. les 76th hunger games, la moisson
» II,1. la moisson du district cinq
» II,1. la moisson du district quatre
» [Ecume] The Reaping [OneShot 1624]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-