FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 ❝Dangerous, this girl is so dangerous.❞ ft. Roxane C. Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: ❝Dangerous, this girl is so dangerous.❞ ft. Roxane C. Jones   Jeu 9 Oct - 5:51


❝ Dangerous,
this girl is so dangerous. ❞


2015, Australie.


Si tu aimes, dis-le. Dis-le haut et fort. Dis-le si fort que ça restera gravé dans sa chair. Si tu aimes, dis-le. C’est peut-être ta dernière chance, ne l’oublie jamais.

Mon appartement. Endroit trop sobre pour un être aussi coloré que moi. Que voulez-vous, on vit avec les moyens qu’on a ! Je l’ai bien appris, après deux cent quinze ans d’existence. Quoi que, je vous l’avouerai, la douceur des draps de satin et la grandeur de la demeure où, jadis, j’habitais me manquent. On ne m’a jamais appris à vivre de mes propres moyens et avec ce que j’ai sous la main. J’ai dû l’apprendre seul et à mes dépends. Bref… Mon appartement. J’y étais, comme à mon habitude, installé. Bien écrasé au fond de mon sofa, maudissant, pour la énième fois, Roxane d’avoir choisie l’Australie. Putain, mais franchement… Dites-moi, pourquoi l’Australie !? L’endroit le plus débile et grouillant de bestioles en tout genre au monde ! Merci, Dieu, ou Satan… Ça reste à voir… J’ai perdu mon humanité ! Croyez-moi, je serais mort ! Je veux dire… Physiquement et réellement mort ! Avez-vous la moindre idée du nombre de saloperie à la morsure potentiellement, pour ne pas dire ASSURÉMENT, mortelle qui grouille dans ce merdier !? En plus c’est moche, c’est désertique et c’est tout sec. La pluie me manque. La vie grise et mouillée de Londres me manque. Le temps frais me manque… Enfin, pour résumé, faudrait dire que ma vie, du temps de mes vingt ans, me manque… Voilà.

En tous les cas, la question du moment ne tournait pas autour de l’endroit où nous avions planté notre tente. Non, loin de là. La réelle question était : Allait-elle me tuer, si j’étais en retard ? Il fallait dire qu’elle en avait l’habitude, mais… Ce soir, ça avait l’air sérieux. Il m’avait fait grâce d’un coup de fil, vingt minutes plus tôt et… Elle me demandait de passer chez elle. Par contre, en cinq ans, elle n’avait jamais été aussi sérieuse au téléphone. Humpf. Qu’est-ce qui la tracassait ? Si c’était le cas… Enfin. Il était grand temps, pour moi, de quitter les quatre murs blancs du salon, parce que… J’avais une douche à prendre ! Eh, eh, eh… Bah, quoi ? Uhm…

Il faisait à peine nuit, dehors. Le temps était toujours aussi magnifiquement chaud et sec. Oh ! Mais… Quel sarcasme. Je déteste, de façon littérale, l’Australie. Humpf. Les rues étaient mal éclairées, dans ce petit coin de pays, mais bon… Ce n’était pas un problème, pour un vampire. Le problème… C’était que je n’avais absolument aucune idée de ce qu’elle me voulait. Ça faisait, environ, une semaine que je n’avais aucune nouvelle d’elle et… C’était loin d’être dans ses habitudes. Je savais qu’elle s’était foutue dans la merde, récemment… Mais… Est-ce que c’était à ce point ? Franchement… Si je savais… Avec un peu de chance, elle me proposera de quitter le pays ! Ah ! Ce serait, certainement, le plus beau cadeau qu’elle pourrait me faire ! Oh, dis oui, Roxipute ! Laisses-moi t’emmener en Angleterre ! Je promets de t’aimer pour toujours et à jamais !

Plus je m’approchais de chez elle et plus j’avais ce drôle de malaise qui me bouffait. C’était fort. Je sentais, réellement, qu’il y avait un truc pas bon qui se préparait. Seigneur… Je ne me sentais pas bien. Pas bien du tout. Même les arbres commençaient à me donner le tournis. C’était quoi, ce stress, bordel !? Tout autour, c’était le calme plat. Le silence le plus total. Pour la première fois, depuis cinq ans, je réalisais, à nouveau, ce que c’était de se sentir seul au monde. On se sent à la fois perdu et complètement désemparé. Si c’était grave… Comment est-ce que j’allais réagir ? Si elle m’annonçait qu’elle n’avait plus besoin de moi ? Ma réaction… Ce serait quoi ? Oh… Seigneur… Avez-vous déjà vu un vampire trébucher ? Non ? Rincez-vous l’œil !

- Ah ! Merde… Merde… MERDE ! Argh… Humpf…

J’avoue être resté étalé au sol, pendant… Au moins dix minutes. Dix minutes à me sentir seul et comme une grosse merde. Une putain de grosse bouse, bien puante ! Oh, mais… Mais dégage, toi ! La taille de cette araignée était supérieure à la taille de ma… Planète… Aherm. Puis… Une fois écrasée sous ma semelle… Elle avait laissé une bonne dose de jus verdâtre bien ragoûtant ! Oh, yeah ! C’est trop la classe… Ils étaient neufs, en plus… Je soupirai. Qu’importe !

Reprenant ma marche, de façon plus hâtive… Bien que je n’étais pas réellement pressé de savoir de quoi il en retournait… Il ne me fallut que quelques minutes pour atteindre les escaliers qui menaient à la porte de chez cette blondasse de Roxipute.

Pour la première fois de ma vie, j’avais peur de cogner à la porte… Parce qu’en fait, normalement… Je ne faisais qu’entrer…

Malgré tout… Trois petits «Toc», bien timides, sonnèrent en écho sur la totalité de la rue sombre et silencieuse… À mort…



    by Disturbed    
Revenir en haut Aller en bas
 
❝Dangerous, this girl is so dangerous.❞ ft. Roxane C. Jones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DANGEROUS LIAISONS.
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» Dangerous Woman Tour - 19/01 au 03/02
» Max • Damaged people are dangerous, they know they can survive
» London Stiller...she's a special girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-