FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

  ❝ running wild. ❞ - ALLAKSEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ❝ running wild. ❞ - ALLAKSEY   Mar 4 Nov - 22:20




Bring the night on

- Chase your shadow til the sun goes down -


- Tu es sûr de ce que tu fais, Alek ? résonne la petite voix incertaine et obstruée par la main de la nervosité qui la prend soudainement à la gorge. Ses grands yeux marrons se bridant de profond scepticisme.

- Bah ouais ! T’en fais pas, ma jolie. Tu sais comment on me surnomme ? Le Guillaume Tell des temps modernes. La flèche, je la manipule comme j’aimerai que l’on baise : ce qui veut à la perfection !

- Ah bon ?

- Bah ouais !

- Ah oui ?!

- Bien sûr !

- D’accord… je te fais confiance…

Le suspense est à son comble. Gros plan sur le visage livide et reluisant de sueurs froides de la greluche à la longue chevelure de feu. Il ne manque que la trame sonore d’un mauvais remake du film le Seigneur Des Anneaux pour meubler le lourd silence oppressant qui s’abat sans aucune pudeur sur nos frêles -mais au combien jolies- carcasses. Parlant de carcasse, celle de la fille, dont j’ai complètement oublié le nom, erre là, à l’autre extrémité de la pièce, adossée contre le mur de plâtre, l’échine tendue comme un string et les deux fesses aussi resserrées que la corde de mon arc… Oui, oui… vous avez bien lu : mon arc. Arc faisant référence à Robin Des Bois… ou encore ce gars au sexe mystérieusement nébuleux mais dont la face androgyne nous amène à lui donner le nom de Legolas… ou si voulez quelque chose de plus précis je peux vous parler de Jeanne D’arc… comme dans Arc… MON arc… vous saisissez ? Oui ? Naon ? Rien à foutre ? J’y peux rien si vous êtes cons, allez Googler tout ça plus tard. Mes phalanges pas du tout habiles et expérimentés se resserrent avec maladresse contre l’embout de la flèche de bois qui se frictionne sur la corde de mon arme d’époque qui se retrouve à moitié encastrée dans mon épaule et ma joue. Putain, dans cette posture, je ne sais même pas encore comment est-ce que je suis parvenu à faire bander comme un cheval cette foutue corde ! Vous le saviez, vous, que cette merde se livrait sans mode d’emploi ? Tout ce que je sais dans le maniement de l’arc : c’est que ça comprend un fruit… une pomme… semble-t-il… qu’il vaut mieux ne pas rater… parce que sinon ouch !

Doiiing ! Huitsch ! Splouch !

- AAAAAAHHHHHH !!!! AAA---OUCH !!!!!! UUUUGGGHHH !!! GRULULULULU !!!

Spock !

What the fuck ? Bug dans le script. Je plisse les yeux… merde, je ne peux pas plisser les yeux ; ILS SONT FERMÉS ! J’ouvre donc un œil, je découvre que ma flèche ne pend plus au bout de mes doigts. J’ouvre alors l’autre œil… et je réalise que le corps mirifique de la rouquine est recroquevillé comme un gros morse obèse sur le sol. J’écarquille les yeux… et là je vois que ladite flèche s’est encastrée dans le ventre bien plat et musclée de la pauvre fille qui se tord de douleur parterre. Bummer. Comment c’est arrivé ÇA ?! J’avais les yeux fermés, j’ai rien vu moi ! La reprise, je peux la voir ? Mieux encore, je peux recommencer ? Ça embêtera personne, avec l’arc, ils offraient une demi-douzaine de flèches ! Non ? Pourquoi ?

- ALONZO ! ALOOOONNNZZZOOOOOOO !!!!

- C’est qui Alonzo ?!

- MON PETIT AMI !

- T’as un copain ?

- Qu’est-ce que ça peut te foutre ? Tu m’as troué le ventre, abrutis !

- S’était pas volontaire. J’avais les yeux fermés. Et pour tout te dire ; j’en ai quelque chose à foutre, que tu aies un petit copain ! Parce que vois-tu, ma jolie, c’est lui qui se fera un malin plaisir de t’arracher cette flèche des tripes pour venir me l’encastrer dans le cul ! Cet orifice, j’y tiens… alors ouais j’ai quelque chose à y foutre… du moins… absolument tout sauf une flèche… m’enfin… je ne veux pas dire que je suis un fervent adepte de la sodomisation… c’est que…

- BORDEL MAIS TA GUEULE !

- Ma gueule ? que s’encastre une voix viril au beau milieu de ce dialogue enflammé.

Je me retourne vers cette source musclée et bombée de testostérones.

- T’es qui toi ?

- Alonzo. Toi, t’es qui ?

- SON Alonzo ? je fais volte-face sur la fille fléchée. TON Alonzo ?

Chant de criquet. Boule de poussière qui roule. Pierre qui roule et qui n’amasse pas mousse. Hahahaha ! Qui c’est Pierre ? J’en sais rien… et c’est sur cette pensée houleuse que je largue les amarres, prends jambes à mon cou, tire la bobinette et la chevillette cherra. Bref, je détale au loin, laissant derrière-moi la pauvre fille qui me gueule je ne sais quoi alors que le poing de ce rescapé de l’âge de la préhistoire m’effleure coquinement le duvet de ma barbiche de chèvre.

À vive allure, je sors de la maison, déboule sur le trottoir, traverse la rue, me coince douloureusement la rotule sur une borne fontaine, enjambe ce putain de caniche qui en profite pour se soulager la vessie sur ma cheville, me prends en pleine poire le sac à main de la vieille femme à bigoudis qui se voit être la fière propriétaire de ce fameux caniche. Jappements… onomatopées… jurons grailleux de la vieille femme… en résumé : c’est dans cette grâce quasi céleste et spectaculaire que ma course folle me guide hasardeusement sur le porche de cette maisonnée. Je ne prends même pas la peine de toquer, je prends encore moins le temps de m’essuyer les pieds sur le paillasson, mon regard de femme en détresse se braquant furtivement par-dessus mon épaule pour y voir errer l’imposante silhouette d’Alonzo et de la vieille femme qui m’ont pris en chasse. J’ai pas le choix, je dois rentrer.

Ce que je fais.

DROIT D’ASILE !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
❝ running wild. ❞ - ALLAKSEY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Girls running wild
» Your head is running wild again ∞ 11/02 - 15:17
» RUNNING WILD
» SHIN ▬ The monsters running wild inside of me (ft. nicolas simoes)
» Who is running Haiti for whom?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-