FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

  ❝ on wednesdays we wear pink! ❞ - ARIEKSEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ❝ on wednesdays we wear pink! ❞ - ARIEKSEY   Lun 10 Nov - 15:57




#judging you #so overrated

- Now I'm That Bitch. -


- Il y a de la viande fraîche dans le coin ! Non mais regardes-moi ces belles cuisses de jambons qui se trémoussent et ces belles poitrines de poulets qui se pavanent ! rire gutturale et gras. L’onomatopée typique d’un camionneur qui souffre d’embonpoint et qui possède un taux de cholestérol égal à 100 kilos de bacons. Gros bonhomme barbu et crasseux. Gros bonhomme à la mine un peu simplette et débonnaire. Gros bonhomme qui ressemble ironiquement au père-noël et que le timbre joyeux de la voix chaleureuse ne manque pas de nous mettre dans l’esprit du temps des fêtes !

- T’as vu tout ce gibier ?! Bon sang !

- Wilfrid…

- Je vendrai mon âme pour goûter à de la viande aussi tendre et appétissante !

- Wilfrid !

- Quoi ?! s’enquit le gros patapouf qui daigne enfin lever ses petits yeux de porcelet de contre les quelques pages de ce magazine porno mettant en vedette des "plats savoureux et succulents". Qu’est-ce qu’il y a ?

- Qu’est-ce qu’on branle ici ? je râle de ma voix grognonne alors que j’embrasse d’un grand geste de bras l’amplitude de la pièce dans laquelle on se retrouve.

Musique endiablée. Éclairage tamisée. Ambiance électrique. Atmosphère dégoulinante de luxure. Air oppressante et bouillante. Parfum de bébé prostitué qui nous inonde les narines. Le goût du vice qui nous égratigne les papilles gustatives. Ces jolis petits culs bombés de fermeté et blindés d’acier indestructible qui nous passent tout naturellement le bonjour. Ses longues cannes de serin, juchés au-dessus de ses talons aiguilles, qui défilent lascivement autour de nous. Ces tignasses parfumés et jonchés de produits chimiques. Ces courbes féminines qui flottent tels des illustres mirages inatteignables. Ces silhouettes merveilleusement bien ciselées qui se dandinent. Des soutifs qui virevoltent à tout vent. Des strings de soie qui rebondissent sur les trognes libidineuses de ces abrutis qui salivent et se convulsent de désir.

- Ici, où ?!

- Ici, là ! je pèse mes mots en pointant du doigt la sulfureuse diablesse qui s’échine à nous aguicher. Belle grande blonde au corps de rêve. À pleines paumes, elle agrippe son poteau de fer, se plaque violemment les boobs dessus, son regard de braise qui nous dévore avidement, avant de s’effilocher dans une série de figures intermédiaires et se disloquer l’échine dans des postures défiant et de très haut les lois de la gravité. En mode spinning intense, je la vois tournoyer sur son poteau, jambes en l’air, tête en bas, sa paire de fesses, comparable à des pêches trop mûres, qui brille et relui sous le jeu de lumière aux couleurs épileptiques qui éclabousse la scène. Je la vois tourner… tourner… tourner… encore et encore… j’en ai la nausée.

- Oh ! Ici… comme dedans ?! rire gras et guttural. Mon p’tit, gars, on a absolument tout à branler… si tu vois ce que je veux dire… Hahahahahahahahahahaha !!!

Hahahahahahaha… AH ! AU SECCOURS !

- Merci, Wilfrid, pour cette image pas du tout troublante que tu viens de m’encastrer dans la cervelle. C’est exactement ce que j’avais de besoin, pour me détendre ; t’imaginer toi et cette greluche en pleine action…

- HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!! T’es un sacré p’tit gars, toi, tu le sais ?! il jubile sur sa banquette, se tape les mains avec enthousiasme et reproduit avec la graisse de son ventre de gros raz-de-marée se déchaînant sous l’assaut de ses éclats de rires incontrôlables.

Derrière-lui, il y la blondasse, sur la scène, qui a finalement descendu de son poteau. Elle ondule sur le sol, tel un serpent sur un tapis de braises, son corps en extase reluisant sous la chaude lumière, calamistres légères et sensuelles faisant nuance sur ses rondeurs mirifiques maintenant complètement dévoilé… ce qui me procure dans l’entre-jambe autant de chaleur qu’un radiateur en panne...

- Bah voyons ! P’tit gars, cette fille, elle ne t’allume pas ?

- Je regarderai ma grand-mère tricoter et je suis sûr que je serai légèrement plus stimulé !

- HAHAHAHAHA !!!!! OH-HAHAHAHAHA !!! HÉHÉHÉHÉHÉHÉ !!! HAHAHAHA !!

- Je vais me chercher un verre. D’ici là, tâches de ne pas faire un infarctus… je veux voir la couleur de mon pognon avant que tu trépasses, le fossile !

- HAHAHAHAHAHAHAHA !!! HAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!! Ce p’tit gars, je vous jure !
Revenir en haut Aller en bas
 
❝ on wednesdays we wear pink! ❞ - ARIEKSEY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maybe I wear too much pink...
» Pink city
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» Han Mi-Hi ft Jeong Eun Ji [A Pink]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-