FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia   Lun 26 Jan - 21:36




   


Ezra & Lydia
Old acquaintance is not it?
Salem était une ville tout à fait fascinante ; et pour cause, Ezra n'y était jamais allé. Tout d'abord parce que ces maudites sorcières avaient créé un dôme au dessus de leur ville bien-aimée, et ensuite parce qu'il avait autre chose à faire que du tourisme. Cependant, les récents évènements, autrement dit, le pacte des Originels avec la vieille Catherine d'Absac, lui avaient permis de pénétrer dans la ville sans aucune difficulté. Il y avait bien eu un temps où il avait pensé à ramener une armée de sorcières pour détruire ce dôme et, par la même occasion, les inutiles sorcières qui défiaient indirectement sa puissance. Mais le fait est que cela aurait été une tâche bien trop longue et complexe. Jouer à cache-cache avec ces misérables insectes n'était certainement pas son passe-temps favori. D'ailleurs, bien qu'à ses yeux, elles restaient des êtres bien impuissants face à lui, leurs pouvoirs pouvaient s'avérer intéressants. Alors oui, il avait décidé de s'approprier quelques sorcières dans Salem. Mais le temps n'était pas encore venu de passer à l'action alors il patienterait. Et puis, ce n'était que l'un de ses objectifs. Il allait semer le chaos dans cette tranquille ville. Ses habitants n'étaient pas prêts de dormir sur leurs deux oreilles ...

C'est ainsi qu'Ezra se retrouva à déambuler dans les ruelles de Salem, sans but réel apparent. On aurait pu croire qu'il n'était qu'un simple adolescent, il n'était vêtu que d'un simple tee-shirt noir et d'un jean tout aussi sombre. Pourtant, il scrutait le moindre passant, et leur adressait parfois un sourire, toujours rendu. Il sentait parfois l'odeur d'un loup-garou, qui était toutefois plus rare que celle d'un vampire. Après tout, ils arrivaient rarement à se séparer des Originels dont ils sont les esclaves depuis bien longtemps. C'est d'ailleurs le cas d'Ezra, qui en possédait quelques uns. Des pions plutôt efficaces, il fallait bien l'avouer. Au fil du temps passé à découvrir leurs faiblesses, l'originel avait appris à les contrôler, ou tout du moins à ne pas les laisser se laisser aller à des crises de fureur, sauf cas exceptionnel - il faut l'avouer, c'était assez divertissant, même si cela se finissait toujours mal pour les loups - Le soleil était sur le point de se coucher. Pourtant, les rues débordaient toujours autant de personnes désireuses de se promener ou d'accomplir quelque achat insignifiant. Ces personnes étaient sans doute au courant que leurs vies étaient à présent menacées. Pourtant, c'était incroyable qu'elles puissent continuer leur inlassable routine sans discontinuer. Pour Ezra, qui tenait l'ennui en horreur, c'était tout bonnement impensable, stupide. Digne des humains. Il était évident qu'ils ne comprenaient pas encore le sens du mot craindre. Les moissons allaient leur apprendre. Politique intéressante pour préserver l'humanité. Peut-être que, pour une fois, ses confrères avaient eu une bonne idée, bien que leur dernière semblait dater de bien des siècles. Tout aussi stupides que les humains. Il aurait attendu mieux des êtres qui avaient vécus, tout comme lui, pendant un bon nombre de siècles

Les boutiques qui étaient de chaque côté de la rue lui étaient parfaitement indifférentes. Pourtant, un visage qui regardait la vitrine de l'une d'entre elle lui était vaguement familier. Il plongea dans les tréfonds de sa mémoire, et il se rappela. Lydia. Une jeune louve qu'il avait enfermée pour son insubordination il y a bien des siècles de cela. Il lui semblait bien avoir fait appel à un sorcier prénommé Edward pour enfermer la petite louve. Une expérience très amusante, si vous voulez son avis. D'ailleurs, selon ses prévisions, elle aurait encore due être enfermée. En fait, elle aurait du rester enfermée jusqu'à sa mort, et si mort il n'y avait pas, pour l'éternité. Cruel n'est-ce pas ? Absolument Ezra, ce plan. Avec un sourire amusé à l'idée de ce qu'il allait bien pouvoir faire d'elle, il s'approcha d'un air gai, et la renversa intentionnellement - bien que cela ne parut pas -  D'un air désolé, il lui tendit la main pour l'aider à se relever. « Désolé, je ne regardais pas où j'allais. » Inutile, bien évidemment, de préciser que cela était totalement faux. Il n'allait pas lui dévoiler son identité de suite, il la ferait patienter un peu. De toute manière, il n'était pas certain qu'elle connaisse son nom. Il allait lui rappeler de mauvais souvenirs, et cette perspective le remplissait d'une étrange jouissance. Oui, il était l'auteur de son malheur, et il en tirait un malin plaisir. Être bien étrange ... « Qui ai-je eu l'honneur de mettre à terre ? » Question rhétorique. Il savait tout d'elle. Son identité, son âge, son histoire peut-être moins sa personnalité, car elle pouvait bien avoir changé, et il ne savait pas à quelle date exacte elle s'était libérée.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


Dernière édition par Ezra K. Galloway le Mer 28 Jan - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia   Mar 27 Jan - 17:20


Sometimes life takes unexpected turns
Ezra And Lydia

Voilà maintenant une semaine que Lydia est sorti de ce qui fut sa tombe pendante plus de 1000 ans. Les yeux rivés sur un livre elle essaye de comprendre chaque chapitre mot par mot. Le livre lui a été donné par son esclave Ethan le vampire qu'elle s'amuse à appeler Jojo. Ethan la suit partout depuis sa sortie pour deux raisons. Il n'a absolument rien à faire de ses journées et la deuxième c'est qu'il a été marquer par la jeune louve. Le marquage c'est l'une de c'est capacité qui lui permet de se faire des alliés insoupçonnés. Un lien du sang qui donne l'envie d'être avec elle et de la protéger, mais chez certaine personne ça marche plus que d'autres et avec Jojo ça a plus que fonctionné. Le nez collé a la vitre, Ethan compte à voix basse les secondes, guettant l'arrivée du coucher de soleil. Lydia décide de ce levé et d'enfiler une veste, mais à peine mise Jojo prend la parole.

-Vous ne sortez pas seule ce soir. Hier vous avez fait un carnage miss Celebrien. Je vous ai dit qu'il fallait communiquer avec les autres et non pas les égorger. Notre but est de retrouver votre humanité avant de pouvoir s'occuper de ce fameux Ezra. Je vais mettre quelque chose de plus confortable et nous sortons.

Il dit vrai. La jeune louve devait se concentrer sur son humanité qu'elle a perdue, quand t-elle était jeune et son enfermement ne l'a pas vraiment aidé à la récupérer. La colère, la peine et la joie elle ne connaît pas vraiment elle réagit à l'instinct et malheureusement pour les autres son instinct est plutôt sauvage et encore plus depuis qu'elle est sortie pour chercher l'originel qu'elle tient responsable de tout. Elle s'est assise sur le canapé sans rien dire, levant les yeux au ciel, mais la tentation est trop forte elle veut voir ce nouveau monde qui s'ouvre à elle. Lydia sort de cette demeure qui mène au centre-ville. Tant pis pour Ethan... Il la rejoindra plus tard.

Lydia marcha quelques minutes avant de s'arrêter devant une vitrine de CD. Ce ne sont pas les CD qui l'interpelle, mais plutôt les gens à l'intérieur qui ont l'air tellement insouciant et heureux en étant enfermé derrière une vitre.(Elle n'a pas bien compris le concept de faire les magasins) Elle regarde un peu autour d'elle d'un air nostalgique. Les gens disent aimé la nature alors pourquoi s'entoure t-ils de béton et de choses inutiles. Pourquoi temps de contradiction dans ce qu'ils disent et ce qu'il fond c'est peut-être ça être humain au fond. Alors que les secondes passent elle décide de changer de vitrine, mais au même moment elle se fait bousculer et tombe lamentablement le cul à terre. Une main ce tend en face d'elle. Son regard est impassible devant la faute que la personne vienne de commettre à son égare. Elle prend la main et jette un regard sur l'homme. Au même moment Ethan arrive, mais reste loin en retrait en pensent dans son crane si vide * Oh mon Dieu sa tête va voler c'est sur elle va la bouffée pitié miss Celebrien pas en public *. Lydia suivi les conseils d'Ethan et communique avec ce jeune homme qui a l'air charment et d'un côté ça la rassure qu'elle le trouve charment c'est qu'elle n'a pas perdu le gout pour les jolies " choses ". Elle se relève en prenant la main amicale qu'il lui tend.
*L'honneur de mettre à terre ? Plaisante t-il ? C'est tellement inapproprié quand on connaît ma situation*. Elle dit d'une froideur qui ferait frisonner un mort

-J'accepte cette main, mais vous n'êtes pas excusé pour l'erreur que vous avez commise. Appelez-moi Celebrien... Et je vous rétorque la question à qui ai-je l'honneur ?

Ethan écoute et regarde la scène de loin en remercient les dieux qu'elle n'a pas essayé de lui faire sauter sa tête comme un bouchon de champagne, mais en écoutent il sent que quelque chose ne va pas et son instinct ne le trompe pas vu qu'il comprend très vite que sa jeune louve est en face d'un vampire. Lycan, vampire... Il comprend très vite que ça ne va pas faire bon ménage, mais il reste assit sur un banc et attend pour intervenir, car selon lui c'est une bonne chose qu'elle communique autrement que par des griffes et des crocs.

Lydia continue de le dévisagé. Les bras croisés elle espère peut-être une suite pour cette conversation assez étrange...

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia   Mer 28 Jan - 14:19




   


Ezra & Lydia
Old acquaintance is not it?
Ezra sentit le contact de sa main chaude contre la sienne, glaciale, quand il la tira afin qu'elle se remette sur ses jambes. La chaleur humaine, comme on dit. Sauf que dans ce cas-là, ce serait plutôt la chaleur lupine. Les loups-garous avaient beau être des créatures surnaturelles, leurs cœurs battraient toujours dans leurs poitrines, jusqu'à ce que quelqu'un décide de les en arracher. Quant à lui, cela faisait bien longtemps que son corps n'émettait plus aucune chaleur, après tout, son cœur s'était, lui, arrêté de battre dès la minute où il était devenu un monstre. Il savait que devant l'odorat de la louve, il était démasqué en tant que vampire et ne s'en cachait pas. Après tout, sa présence n'était pas si étrange que cela en ces lieux. Les vampires ne manquaient pas dans Salem depuis le pacte. Bien sûr, il n'était pas un vampire comme les autres. Il était u dessus d'eux, et il le serait toujours car des millénaires d'expérience les séparaient. Même lorsqu'il n'était qu'un jeune vampire, une barrière s'était déjà créée entre lui et les autres. Il n'était pas pareil, il ne le serait jamais. Il fut un temps où cela l'avait attristé, mais aujourd'hui, ça n'avait plus d'importance.

D'une voix glaciale, elle se présenta comme Celebrien. Il le savait déjà, ce n'était qu'une question rhétorique. Par contre, elle, ne savait pas qui il était, et il ne comptait le lui dévoiler tout de suite. Il tenait toutes les cartes entre ses mains et, si elle n'avait pas été si froide, il aurait peut-être tentée de s'en faire une amie proche, afin de produire une encore plus grande surprise lorsqu'il se présenterait. Surprise mêlée, bien évidemment, d'un soupçon de trahison. Mais devant ce regard éteint et glacial, il était évident que son humanité avait disparue et que toute possibilité d'amitié était réduite à un chiffre proche de zéro. D'un coup d’œil furtif, Ezra avait remarqué le vampire qui se tenait non loin d'eux, mais dont l'appréhension se lisait clairement sur son visage. Qu'importe son identité, il était impliqué, de près où de loin à la jeune louve. C'était donc potentiellement un invité gênant, qui ne représentait certes, aucun danger, mais qui gâcherait peut-être ses retrouvailles avec sa chère victime. Il suffisait d'un bon sens de l'observation pour remarquer qu'il semblait être inquiet au sujet de Lydia, et qu'il semblait craindre un évènement qui échappait à l'originel. « Enchanté, miss Celebrien. Que diriez-vous d'échanger mon nom contre une petite promenade dans ces rues en votre compagnie ? Bien sûr, votre ami peut se joindre à nous. » Il pencha la tête sur le côté et fit un clin d’œil au vampire qui se tenait derrière eux. Il y avait, de toute manière, de nombreuses chances qu'il les aurait accompagné de loin s'ils avait décidé de partir. Ce n'était pas qu'Ezra désirait la présence de cette larve, simplement qu'il serait plus facile de l'avoir à l’œil s'il était près d'eux. Lydia pourrait tout aussi bien refuser son offre. Qu'est-ce qui la pousserait à marcher dans les rues en compagnie d'un vampire qu'elle pensait inconnu ? Si elle désirait partir, il pourrait toujours prétendre posséder des informations qui les intéresserait. Tout le monde est en quête de quelque chose en ce bas-monde, et nul doute que ces deux-là ne faisaient pas exception. Toujours dans une position décontractée, Ezra attendait la réaction de Lydia à sa demande. C'était toujours excitant d'avoir le pouvoir sur leur existences. Après avoir passé des années emprisonnée, peut-être était-elle à la rechercher de ceux qui lui avait fait subir cela, autrement dit, Ezra, avec l'aide d'un puissant sorcier. S'il le désirait, jamais ils ne le retrouveraient et sa vie serait un désir de vengeance à jamais inassouvi. La suite de son existence se retrouverait dépourvue de sens, autrement dit, lui, et seulement lui, pouvait décider du chemin que prendrait sa vie. Sans se départir de son sourire, l'originel offrit son bras à la louve.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia   Dim 8 Fév - 15:55


Sometimes life takes unexpected turns
Ezra And Lydia



La vie est déjà compliquée, alors pourquoi en rajouter ?

Les choses ne s'annonçaient pas bien entre Lydia et son interlocuteur qui venait de la bousculer, mais bizarrement Lydia n'avait ni sorti ses griffe et ni ses crocs avait-elle suivi les conseilles de son jeune esclave vampire où voulait-elle faire bonne figure quoi qu'il en soit ça ne présageait rien de bon que de discuté avec un vampire.

L'homme est très agréable à entendre, car il a un langage extrêmement poli malgré la froideur qui se dégageait de notre jeune louve. La façon dont le jeune homme parlait à Lydia la calma et elle prit du reculer sur ce qui venait de ce passé. C'est rare que Lydia prenne dû recule la preuve ! Elle cherche un inconnu depuis quelque semaines sans jamais penser à autre chose peut-être que ce jeune inconnu sera la faire penser à autre chose qu'a la vengeance. Vous pensez que cette vengeance la ronge ? Pour tout vous dire elle y pense, mais elle pense aussi à bien des choses et une en particulier. Son frère étais complètement dévoué a cet originel et quand il parlait de lui elle avait senti un amour et un respect profond et sa question principale c'était qu'a-t-il de si spéciale Lydia le serais surement un jour.

Le jeune homme avait remarqué Jojo Cétais curieux pour temps il était toujours discret, mais ça ne la pas perturber plus que ça, car Lydia sentais sa présence grâce au marquage. Ethan, alias jojo se leva de son banc le sentiment qu'il dégage de lui était de L'inquiétude, car il avait entendu la conversation. Lydia jeta un rapide regard à Jojo puis au bras du jeune homme et n'hésita pas une seule seconde. Elle prit le bras du bel inconnu et dit d'un ton calme et moins froid, essaye d'être sociable pour une fois.

-Mon ami là-bas nous suivra de loin. Il est de ton espèce. Je dis qu'il est de ton espèce, mais ce n'est pas péjoratif, car j'apprécie les vampires leurs sang-froid ça me donne l'illusion que j'ai encore en moi une par d'humain.

Lydia commence à marcher dans cette ruelle sombre avec un éclairage tamisé. Ce vampire inconnu lui fait penser à autre chose que  ses problèmes et pour tout vous dire c'est plutôt agréable pour elle. Alors qu'elle avance à petits pas elle décide de prendre à nouveau la parole.

- À titre d'information vous avez une louve à votre bras et je crains de ne pas pouvoir vos servir de repas si c'était votre intention. La vue du sang ne me gêne absolument pas, mais je ne suis pas du genre à être une docile quand on sort les crocs et je risquerais de faire la même chose.

Notre jeune louve décroche enfin un sourire. Le sourire sur son visage c'est une façon de terminer la phrase, car ça fait bien longtemps qu'elle ne connaît plus la signification de ce geste. Alors que sa marche avec ce jeune vampire se passe parfaitement bien Jojo arrive à leurs auteurs et viens leur coupé la route sans crié gare et dit les sourcils froncés en regardent le jeune vampire inconnu.

-Miss Celebrien. Nous rentrons. Loin de moi l'idée de vous gâcher la soirée qui s'annonce bien, mais je préfère éviter les vampires charment avec un soupçon de politesse trop développé si ne vous ne voyez ce que je dire ?

Lydia ne peut s'empêcher d'attendre la réponse du vampire inconnu.



crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia   Sam 28 Fév - 18:31




 


Ezra & Lydia
Old acquaintance is not it?
Il sentit que Lydia se détendait, et il su qu'elle accepterait sa demande. Elle n'avait pas réagit alors qu'il lui avait fait savoir que la présence de son ami ne lui était pas inconnue. Ce qui n'était, bien évidemment, pas le cas du vampire qui dégageait un sentiment d'inquiétude. Pour lui ou pour la petite louve ? Sûrement pour les deux. Il sentit son bras se glisser contre le sien, et il avança avec son éternel sourire. Jusque là, tout se passait exactement comme il l'avait prévu. Lydia l'informa que son ami vampire les suivrait de loin. Il eut un petit rire à ses paroles. « Je n'y vois aucun problème. » Il savait d'ores et déjà que son ami était un vampire, mais savait que c'était inutile de le préciser. Les mots de Lydia lui donnait des informations sur elle puisqu'elle semblait apprécier les vampires, ce qui était rarement le cas des loups-garous. Parce que, comme elle le disait si bien, ils faisaient ressortir son côté humain. Les préjugés obscurcissaient son esprit : tous les vampires étaient  loin d'être de sang-froid. Il en connaissait beaucoup qui ne savaient pas se contrôler et qui cédaient plus souvent à leurs pulsions qu'ils y résistaient. Elle n'en avait sûrement pas fréquenté beaucoup, elle ne s'était donc pas libérée depuis si longtemps que ça. « Les vampires sont loin d'être tous doués de sang-froid, dear. » Il aimait user de surnoms avec elle, bien qu'elle n'en comprenne sans doute pas le sens. Il l'avait vue plus jeune, et il la connaissait assez bien pour se permettre ces petits surnoms mais ça, elle n'était pas encore au courant.

Ils marchaient depuis quelques minutes lorsqu'elle reprit la parole pour le prévenir qu'il ne risquait pas d'en faire son quatre heures. Il rit à cette idée. Ce n'était en rien ses intentions à son égard. Elles étaient beaucoup plus complexes. Elle n'avait vraiment plus rien d'humain, les sentiments semblaient l'avoir déserté de par son ton froid et son attitude calme. « Ne vous inquiétez pas, dame louve. Je sais depuis bien longtemps choisir mes proies, et vous n'êtes certainement pas à l'ordre de mon dîner. » Elle n'était pas sa proie, seulement une de ses nombreuses victimes, un peu particulière. Ils marchaient encore, et Ezra savourait ce moment, où sa petite louve croyait qu'il n'était qu'un inconnu sympathique alors qu'il était bien plus que cela. Il était le responsable de tous ses malheurs. Mais, le vampire interrompit ce moment en se plaçant face à eux. Ezra retint un geste d'impatience : il aurait voulu le décapiter sur le champ pour son impatience. Mais le temps était venu, la révélation approchait. Il était clair que le vampire ne l'appréciait pas, et était méfiant envers lui. Il ne savait pas à quel point il avait raison. « Partir serait sans doute une erreur. » Son ton s'était fait sombre, légèrement menaçant. Il hésitait à parler tout de suite où à faire encore durer le suspense. Il le pouvait, il avait remarqué que Lydia attendait son assentiment. Il dégagea son bras et se tourna vers la brunette. L'heure était venue, mais il prit son visage entre ses mains avec une douceur qu'on ne lui aurait pas cru possible. « Surtout sans votre récompense, petite louve. » Il se pencha doucement sur elle et posa ses lèvres sur les siennes et l'embrassa, avant de se retirer avec un sourire et de parler à son oreille.  « Mon nom est Ezra. » Il savait que l'autre vampire l'avait aussi entendu avec son ouïe sur-développé mais cela ne lui posait aucun problème. Il s'écarta de la louve, toujours souriant, et lui fit un clin d’œil en faisant mine de partir. Il savait qu'elle ne le laisserait pas s'en tirer si facilement.


 
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sometimes life takes unexpected turns ► Lydia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» life is unexpected anyway ❉ zéphyr/cece
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Corbeille RPG-