FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Tous ensemble ... [PV Maaira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Tous ensemble ... [PV Maaira]   Mar 24 Fév - 14:58

L’Insomnia avait une sacrée réputation de tolérance et quand Anthon Mantion l’y avait invité, il avait touché une corde sensible et elle avait accepté de l’y accompagner en tant qu’amie, elle ne sortait pratiquement jamais avec ses descendants, en plus d’être un peu dégueulasse, c’était souvent problématique au possible, cela générait des tensions ingérables chez ses descendants sorciers. Il y avait pourtant chaque siècle son lot de volontaire, ils rêvaient de son immortalité, Anthon était comme ça, mais elle saurait le gérer le temps d’une chouette soirée elle l’espérait, de plus qu’une originale rumeur circulait… la propriétaire était une vampire et le niait farouchement.

- Votre meilleur whisky, commanda-t-elle, un double, et toi ? demanda-t-elle en fixant Anthon de façon assez neutre.
- Un Bourbon, répondit-il sans oser la voix malgré le brouhaha ambiant.

Il avait l’habitude d’être écouté, cela fit sourire légèrement Roda, sa confiance en lui l’amusait un peu, il était naïf. Roda s’y connaissait en baratineur, Cred était le champion, personne ne lui arrivait à la cheville, alors que croyait Anthon sérieusement. La perse se désintéressa de son descendant pour chercher du regard la gérante Lucinda Fernandez. Roda la trouva, une jolie rouquine, qui était assurément une vampire. Anthon tenta d’attirer son attention, elle ne le remarqua même pas. Elle avait envie de parler à Lucinda, la curiosité la dévorait. Les boissons arrivèrent finalement et suspicieuse Roda huma son whisky, elle avait commandé leur meilleur whisky car elle n’avait aucune idée de ce que pouvait contenir les caves d’un petit bar américain de la côte est. Elle prit son courage à deux mains et but une gorgée, elle grimaça. Roodabeh était exigeante, une sacrée casse-couille pour dire vrai. Elle tira sur les manches de son pull blanc moulant et épousseta les peluches sur son jean skinny noir avant de se lever.

- Je reviens Anthon, promit-elle peut-être un peu légèrement.

Roda était une vampire facilement distraite parfois. Elle se dirigea vers le bar gracieuse et droite comme un i. Elle lança un regard en coin à un lycan qu’elle avait remarqué en entrant, mais ce fut tout, il fallait encore le laisser un peu mijoter, la soirée ne faisait que commencer, elle s’installa sur un tabouret en face du bar, à côté d’elle il y avait une jeune femme au teint olivâtre et aux grands yeux noisette aux cils immenses.

- Bonsoir, fit-elle avec un sourire poli. Vous venez souvent ici ? Vous me conseillez quoi ? Je n’arrive pas à choisir, soupira-t-elle en appuyant son pouce contre le comptoir comme ennuyée.

Une chanson qu’elle adorait passa, un vieux rock des années 70, une vieillerie, mais éternelle à ses yeux, ACDC avait quelque chose d’unique à ses yeux. Elle tendit sa main soudainement à sa voisine et se présenta :

- En fait moi c’est Roda, pardonnez-moi…

Le sourire qui suivit fut plus chaleureux et sincère, elle était de bonne humeur, la musique ça adoucissait vraiment les mœurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 27
✤ Messages : 404
✤ Barge depuis : 11/12/2014
✤ Avatar : Mila Kunis
✤ Crédits : avatar (c) jayce & sign (c) tumblr + nine inch nails


✤ Âge personnage : 28 ans
✤ Humeur : lassée...
✤ Profession : réceptionniste & femme de chambre au Salem Inn
✤ Localisation : quelque part où je peux juger autrui
✤ Pouvoirs : utilise la terre comme élément + pouvoir de persuasion/envoûtement + n'a pas accès au grimoire familial

Relationship
→ citation:
relationships :
Maaira K. Bassett☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: Tous ensemble ... [PV Maaira]   Sam 14 Mar - 1:21


❝ going down,
going down to the devil. ❞



La communauté vous dira sans aucun doute que Salem est un paradis pour notre race. Contrairement aux autres recoins de l'Amérique, ici, nous n'avions pas à nous soucier de se faire kidnapper ou manipuler par d'autres créatures avides de soutirer avantages de nos pouvoirs surnaturels. Je ne peux pas vraiment leur en vouloir de nous jalouser, je suis d'avis que nos dons peuvent être forts utiles dans un monde aussi chaotique que le nôtre. Mais de dire que Salem est un havre de paix pour les sorcières? Soit les gens qui ont une telle pensée se cachent la tête dans  la sable, soit ils sont aussi corrompus que peut être la Confrérie. Ça n'a rien de joyeux être enfermé dans ce dôme, isolé de tout. Certes, je ne souhaite pas que les choses changent, j'ai bien vu ce qui nous attend dehors - grâce à une petite bévue dans mon adolescence. Mais est-ce nécessaire de vivre avec autant de cachotteries et de corruptions? Je n'ai jamais vraiment approuvé les traditions de ma famille et celles de la ville, mais plus je vieillis, plus je m'indigne de la direction vers laquelle mon peuple se dirige. Pour le moment, je me retrouve prise entre l'arbre et l'écorce: impossible de quitter Salem sans risquer ma vie et impossible de renverser l'autorité sans en subir de graves conséquences. Alors je subis. Pour le moment.

Voilà plusieurs jours que j'entends de drôles de rumeur au Salem Inn, captant des bribes de conversation entre les employés ou les clients. Bien entendu, personne ne partage ces informations avec moi, étant la fille d'une des membres de la Confrérie, ce serait stupide de prendre le risque que j'aie tout reporter à ma mère. Alors que les chances sont nulles. De nature curieuse, j'ai moi-même mené ma petite enquête. Je me suis clandestinement introduite dans le bureau de Charlotte, ma mère, pour mettre la main sur certains documents. Je n'ai pas trouvé ce que je cherchais... j'ai trouvé mieux. Des lettres. Des correspondances quelconque avec un inconnu qui ne laisse aucune trace de son nom ou de son emplacement. Je suis rapidement sortie de son bureau avec cette chemise remplie de lettres, histoire de les éplucher tranquillement. Bien entendu, il était hors de question que je traîne au Flying Broom ou tout autre établissement au Nord de Salem, les sorcières sont partout dans ce coin de la ville. Alors j'ai opté pour un endroit plus... incognito. L'Insomnia m'a semblé une bonne idée; bar fréquenté par différents types de gens, donc très peu par les sorcières. Soit.

J'ai presque terminé ma deuxième bière et je n'ai encore rien de trouver de bien intéressant pour satisfaire ma curiosité. Sourcils froncés, poing appuyé contre ma tempe, mes yeux parcourent les bouts de papier griffonnés d'encre noire. Les écrits sont platoniques, comme s'il s'agissait d'un vieil ami ou un membre éloigné de la famille qui donnait de ses nouvelles. Je délaisse le papier du regard et me pince l'arête du nez en fermant un instant les paupières, essayant d'écarter cette fatigue qui affecte peu à peu ma vision. C'est alors qu'une voix m'interpelle, me faisant relever la tête et ouvrir les yeux. Je ne me suis pas rendue compte de la présence de cette femme, mais maintenant qu'elle est là, je la toise d'un oeil incertain. Elle me demande conseil sur les boissons disponibles. J'élève un sourcil, l'air perplexe de cette drôle de question posée à mon égard. J'ai l'air d'une serveuse? Ou d'une spécialiste des boissons alcoolisées? Bon, d'accord, ce n'est pas mon premier passage dans ce bar et, pour être honnête, les menus se ressemblent franchement dans tous les établissements du coin. Avant que je puisse lui répondre quoi que ce soit, elle me tend la main, se présentant sous le nom de Roda, le sourire aux lèvres.

D'accord.

Je demeure un bref moment perplexe de l'attitude de cette femme à mon égard, tentant de jauger ses intentions. Hésitante, je me résigne à lui saisir la pince en guise de politesse, y répondant:

« Maaira. »

À peine ai-je ouvert les lèvres que déjà je regrettais mon geste. La froideur de sa peau me fit frissonner jusqu'à la moelle, m'obligeant à retirer instinctivement ma main de la sienne. Une foutue vampire. Pourquoi je ne l'ai pas senti plus tôt? Je serre la mâchoire alors que mon corps se crispe face à sa présence à mes côtés. Être aussi près d'un des leurs me rend toujours aussi inconfortable, surtout que je ne peux pas détecter s'il s'agit d'un simple vampire ou un de ces cruels Originels qui ont fait ce pacte barbare avec les miens. Sur mes gardes, j'observe la femme avec insistance et prudence. Je n'ai pas suffisamment bu pour l'envoyer paître, mais je suis suffisamment lucide pour garder mes distances.

« Si tu cherches du whisky pur malte ou un truc du genre, tu n'es pas dans la bonne ville... voir le bon pays. Les temps sont durs, tu trouveras rien de mieux que ce qu'il y a sur les étagères... » que je réponds d'un mouvement de tête, indiquant la lignée de bouteilles d'alcool derrière le comptoir du bar. « C'est pour ça que je m'en tiens à la bière. »

Je conclus d'un air nonchalant, comme si je donnais un conseil à un pauvre touriste égaré. Je ne me gêne guère à la tutoyer alors que j'ignore toujours sa véritable identité, mais ce n'est pas dans mes habitudes d'être courtoise avec les morts. Je continue de la fixer de mon regard méfiant, insensible à l'image que je peux bien projeter - j'aime mieux passer pour une sauvage que de me faire avoir par une sangsue.

_________________

sick amongst the pure
no i'm not looking for the cure
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tous ensemble ... [PV Maaira]   Mar 17 Mar - 16:19

Maaira, c’était original, un peu exotique et ça allait parfaitement à la créature qui lui faisait face. La jeune femme ne lui faisait pas penser à une américaine, mais plutôt à un de ses enfants nés après la conquête d’Alexandrie, d’étranges yeux et la peau mate. Quelque chose cependant gâcha son plaisir, ce frison qu’eut son interlocutrice, cette main vite retirée. Soit elle avait peut, soit elle n’aimait pas leur espèce ou peut-être était-ce juste un instinct de survie car pour être dans ce bar tenue par une vampire et à la barman lycan, il fallait être un minimum ouvert d’esprit. Si ce n’était que la dernière solution il y avait moyen de lui faire changer d’opinion et elle n’en tint donc pas rigueur quand elle écouta ses conseils sur les boissons. Ils étaient parfaitement justes. Roda à cause du fric n’ayons pas peur des mots vivaient parfois un peu dans sa bulle ou avoir accès à certaine chose ne lui semblait pas particulièrement incongru, alors qu’en fait depuis la prise de pouvoir des siens tout était devenu plus difficile à se procurer.
 
- Vous avez raison, s’esclaffa-t-elle. Je leur donnerai peut-être quelques une des miennes.
 
Ca ressemblait à de la frime du genre jeune riche montrant tout son pouvoir, ce n’était pas ça, elle avait toujours eut la possibilité d’être aussi généreuse qu’elle le désirait, elle ne comptait plus depuis une éternité ses sous. Elle aimait faire plaisir et être aimée, garder quelques bouteilles dans ses placards lui semblait ridicule, elle n’avait pas l’alcool solitaire, elle aimait être accompagnée pour être ivre et elle avait souvent envie d’être ivre surtout depuis qu’elle avait effectué une certaine mission suicide pour un ami. Sa soif n’avait plus de fin, parfois elle en devenait ridicule, mais elle se fichait de ce que pensaient les inconnus. Avec un sourire amical elle interpella la Barman, c’était une géante.
 
- Wow vous êtes vraiment grande, une pinte de bière je vous prie…
 
Elle glissa un gros billet qui contenait un pourboire non négligeable. La barman lui servit sans tarder sa commande et la lui remit avec un sourire professionnel. Roda attrapa sa peinte et se tourna vers Maaira.
 
- Merci de votre conseil et longue vie à vous, c’était le meilleur qu’on puisse souhaiter avec ces raids stupides, ne faisons pas cela à l’ancienne je ne voudrais pas tremper votre t-shirt.
 

Sans vraiment demander la permission elle trinqua, puis commença à boire sans bouger de place, mais sans non plus poursuivre la conversation. L’alcool pouvait le rendre pimpante et souriante, mais en un instant il pouvait produire le contraire. C’était ce qu’il venait de se passer, elle venait de songer aux difficuletés auquel elle faisait face et c’était rendue compte que de se faire de nouveaux amis aussi agréable que cela pouvait être était loin d’être la meilleure idée du siècle. Plus elle serait entourée, plus elle serait vulnérable. La curiosité fut malheureusement plus forte et quand elle se tourna vers Maaira cette dernière semblait la fixer, enfin peut-être qu’elle se faisait des idées, timidement (ce qui était rare pour elle) elle rangea une mèche de cheveux derrière son oreille et but une nouvelle gorgée de sa boisson au goût ambré. L’alcool lui fit un instant oublier qu’elle était venue accompagné avec Anthon, sa bière était son nouveau centre du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tous ensemble ... [PV Maaira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous ensemble ... [PV Maaira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.
» Jouer tous ensemble sur ps3,xbox,wii,ds,ps vita
» "Tous ensemble seuls 4 - Ils sont même pas foutus de tuer une chèvre" by Shinichi Shépatroki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Corbeille RPG-