FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Up in flames || Pv Axeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Up in flames || Pv Axeline   Dim 15 Mar - 18:56


UP IN FLAMES
ft. Axeline



La nuit étendait son règne. La nuit recouvrait de son voile opaque la ville. Les monstres pouvaient sortir de l'ombre. Les monstres pouvaient peupler les rues sans crainte. La nuit, Salem nous appartenait. Ivre de cette brise nocturne, je profitais de cette toile obscur s'étendant sur l'infini. L'odeur grisante des humains titillait mes narines. Le bruit percutant des tam-tams incessant de leur cœur berçait mon ouïe développée. J'aimais cette ville, ses rues atypiques et peu communes. De mes pas félins, j'arpentais les ruelles. Cette nuit, ma proie était déjà toute trouvée. Ce nuit, ma cible était déjà repérée. Je pouvais deviner son odeur à travers ce mélange de sueurs, de bières et de poussières. Prenant mon temps, je m'adossais contre un réverbère et sorti de mon coat de cuir un briquet. Jouant distraitement avec la flamme, j'observais ces bons vieux routard, fumant leurs cigarettes devant l'enseigne. Assemblés autour de leurs grosses bécanes, ils riaient au sujet de blagues salaces. Des blagues non marrantes et manquant vraiment de raffinement. Exaspéré devant tant de grossièreté, je rangeais mon briquet et quittais mon poste d'observations.

A mon approche, les conversations se firent moins vives, jusqu'à ce que la rumeur de leurs voix s'éteignent. Visiblement méfiant à l'approche d'inconnus, j'avais droit à une prospection complète du regard. Je ne pus m'empêcher d'adresser un petit sourire charmeur à l'une des femmes vêtues tout de cuir. Clairement, elle n'était pas mon genre. Bien trop vulgaire à mon goût. Mais je venais d'allumer une petite flammèche. L'homme à ses côtés bomba son torse, se grattant sa grosse barbe mal entretenue. Amusé, l'envie d'engendrer une petite bagarre me titillait. L'instinct animal. Le plaisir de faire couler le sang. Cette impression de puissance. Cette jouissance lors de cette montée d'adrénaline. Au lieu de quoi, je me contentais d'entrer à l'intérieur du bar.

Cette nuit, ma proie était déjà toute trouvée. Ce nuit, ma cible était déjà repérée. Axeline. Petite humaine aux tempéraments de feu... Comme je les aime. Embrassant du regard les lieux, il n'était pas bien compliqué de repérer la brunette. Elle sentait bon, elle était propre et elle n'avait pas de barbe. En passant près d'une table, je me saisi d'un verre d'alcool ambré. Aussitôt une main trapue attrapa la mienne, suivit de près d'un grognement.

- Pas touche, gamin, me conseilla l'homme à qui appartenait la grosse main.

Un petit rire chatouilla mes cordes vocales alors que je me penchais vers lui. Mes prunelles plongées dans les siennes, je pénétrais dans son esprit, usant sans vergogne de mon don d'hypnoses.

- Non. Ce verre est à moi.

La main trapue lâcha prise et avec mon butin, je déambulais entre les tables. Contournant le billard, je rejoignis l'humaine de la soirée, celle pour qui j'avais fait tout ce chemin. Celle pour qui j'avais traversé le quartier des loups-garou. Ce n'était pas la chose que je ferais tout les soirs. Croyez-moi. M'installant sur le fauteuil proche du sien, je lui tendis mon contenant.

- Je t'offre un verre?




Code © disturbed -  Music => Ruelle - Up in flames


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 26
✤ Messages : 1626
✤ Barge depuis : 24/10/2014
✤ Avatar : James Frain
✤ Crédits : Azra (avatar) + Ryn (sign) + Tumblr (gifs)
✤ Âge personnage : 47 ans
✤ Humeur : Impatient
✤ Profession : Gérant de l'Electric Sheep et trafic de drogue
✤ Philosophie : I make worms turn into butterflies
✤ Pouvoirs : Mémoire photographique

Relationship
→ citation:
relationships :
Samaël J. BlackthornTiti ; T'as pas vu mon gros minet ?
MessageSujet: Re: Up in flames || Pv Axeline   Sam 21 Mar - 13:43


Up in flames
Axeline M. Timmerson & Nathaniel L. Jenkis

Ça faisait un mois que le premier raid était passé. Axeline s’en souvenait encore. Mais elle ne se laissait pas abattre pour autant. Ce n’était pas son genre. Bon, OK, elle avait passé plusieurs jours un peu trop prostrée dans le manoir de ses parents, n’osant même pas quitter le devant de la cheminée où le feu ronflait. Elle dormait sur le tapis moelleux qui trônait devant. Ce fameux tapis dans lequel elle avait si souvent pris ses pieds en passant l’aspirateur. Elle ne sortait que pour aller travailler attendant que le soleil soit bien haut. Brûlant sur sa peau pâle, réchauffant sa chair et son cœur après cette nuit traumatisante. Elle en avait gardé les bleus pendant plusieurs jours. Ses côtes étaient restées douloureuses pendant plus d’une semaine. Mais elle se souvenait pourtant encore de l’adrénaline courant dans ses veines comme un venin brûlant. Elle se souvenait de la peur qui avait rongé ses entrailles. Son corps avait vibré d’une certaine façon. Oh, elle avait espéré qu’il vibre d’une autre manière alors que la soirée commençait en promettant… Elle avait dessiné avec de la peinture fluorescente sur la peau de Joe… et si le raid n’avait pas eu lieu, Axeline aurait pris un plaisir presque douloureux à venir étaler les couleurs sur sa peau blafarde en dansant contre elle sur la piste, frottant son corps contre le sien et celui des autres présents, ces autres célibataires qui voulaient simplement s’amuser, sans obligation, sans responsabilités. Mais une horde de suceurs de sang avait débarqué pour bouffer tout le monde et ça avait été bien moins exaltant… même si, avec le recul, Axeline se rendait compte qu’un manque naissait dans le cœur de son ventre. Elle avait aimé l’adrénaline qui avait vrillé ses sens.

Peut-être l’avait-elle toujours aimée, toujours cherchée, alors qu’elle s’échappait de chez elle toutes les nuits quand elle était plus jeune. Pour aller dans un bar à motards, dans le fond des marécages ou dans des coins encore plus insalubres. Malgré sa maladroitesse légendaire, Axeline avait toujours cherché le danger, l’exotisme, l’exaltation, d’une façon ou d’une autre. Mais avec les années qui étaient passées, la mort de ses parents, Axeline s’était calmée. Le danger, l’exaltation avaient fait place à la monotonie. A la répétition du quotidien. Les motards et les routiers étaient devenus ses amis. Il n’y avait plus rien de dangereux à s’aventurer dans leur antre, bien au contraire. Ils la protégeaient, s’amusaient de son attitude quand des petits nouveaux débarquaient et qu’elle les rembarrait avec style et gourmandise. Et puis les sorcières avaient passé un pacte avec de vieux vampires. Et tout avait changé. Des nouvelles têtes. Des nouvelles créatures. Plus ou moins dangereuses que les sorcières de la ville. L’exaltation était revenue. Jusqu’à se faire doucher par le raid. Axeline savait qu’ils auraient lieu. Elle avait même passé un contrat avec l’un des Originels qui avaient mené New-York à leurs portes, s’assurant sa protection en échange de sang prélevé sur les touristes qui visitaient le musée. Une petite ponction, un coup d’hypnose et personne n’en savait rien.

Ce soir-là, Axeline était sortie à nouveau. Elle ne pouvait pas rester ainsi chez elle à se couper du monde. Ce n’était pas son genre. Pas du tout. Elle était sortie. Pour rejoindre ses amis. Pas une trop grosse prise de risques, puisqu’elle savait qu’ils la protégeraient de leur mieux si quelqu’un lui cherchait des noises. Comme à son habitude, elle s’était glissée dans un box dans le fond du bar, les jambes repliées sous elle sur la banquette. Cependant, il n’y avait pas de livre imposant et âgé devant elle, juste un verre. Une chope. Le liquide doucement ambré à l’intérieur aurait pu passer pour de la bière, mais c’était plutôt un hydromel sucré et épicé. Axeline savourait à chaque gorgée la brûlure de la boisson dans le fond de sa gorge, remuant légèrement ses entrailles mais pas autant que cette adrénaline dont elle semblait avoir pris goût. Elle se mordilla la lèvre inférieure, observant quelques danseurs, sa jambe à moitié coincée sous elle battant l’air au rythme de la musique à cadence soutenue. Un rythme presque indécent, vibrant et rapide. Elle avait envie de danser. Mais alors que son regard se coulait sur les visages, aucun d’entre eux ne l’interpelait suffisamment pour qu’elle se détache de la banquette usée pour se couler contre le corps en manque d’un homme… ou d’une femme.

Puis l’air semblait vibrer. Ou s’épaissir, comme s’il devenait une liqueur délicate et âpre. A travers les clients habituels, une silhouette se détacha des autres. Même si Axeline ne l’avait pas reconnu, même si elle n’avait pas été une habituée du bar, elle aurait su que l’homme apparaissant soudain n’avait pas réellement sa place ici. La jeune femme haussa doucement un sourcil, ne se privant pas de faire couler son regard le long de son corps, sans se cacher. Elle le suivit de ses prunelles claires, sans un mot, jusqu’à ce qu’il ne vienne s’asseoir dans le fauteuil de l’autre côté de la table, en face de sa banquette. Il lui tendit un verre. Le sourire qui avait étiré peu à peu les lèvres d’Axeline se fit mutin et moquer. Je t'offre un verre? Sa langue passa sur ses lèvres alors qu’elle remuait légèrement, décoinçant ses jambes de sous elle pour les croiser sous la table. Le bout de son escarpin vertigineux vint effleurer la jambe du vampire. Comme d’habitude, elle portait une robe que sa mère aurait trouvée trop courte, trop décolletée — surtout qu’elle dévoilait tout son dos, jusqu’à la chute de ses reins —, trop moulante… mais qui pourtant n’était pas vulgaire pour les standards actuels. Ne vois-tu pas que j’en ai déjà un ? Elle fit glisser son doigt à l’ongle parfaitement laqué de noir sur le pourtour de son verre, avant de glisser sa main délicate dans l’anse pour en boire une gorge. Le liquide embrasa sa gorge alors que son corps lui s’éveillait par la présence de Nathaniel.

Une fois sa chope reposée sur la table, la jeune femme se mordilla distraitement la lèvre inférieure, laissant ses prunelles azur glisser le long du visage du vampire, s’attardant sur ses lèvres avant de se couler le long de sa gorge jusqu’à son torse. Elle ne s’était jamais gênée pour le détailler ainsi, observant sa beauté surnaturelle sans vergogne. Cela faisait même partie de leur petit jeu alors qu’il cherchait toujours à lui faire signer un contrat pour son lieu de débauche. Et, elle devait bien l’avouer, il lui était arrivé de songer sérieusement à accepter… même si jouer avec lui était ô combien plus savoureux. Pourquoi es-tu ici, Nathaniel… ? Sa voix était presque pleine de langueur. Je croyais que les tiens détestaient l’odeur de chien mouillé qui embaume le quartier ? Elle haussa à nouveau un sourcil, interrogateur et plein de défi, et leva à nouveau son verre pour le porter à ses lèvres.



_________________
we are the heroes of our time
but we are dancing with the demons in our minds
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wattpad.com/story/21250790-athnuachan
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Up in flames || Pv Axeline   Jeu 16 Avr - 14:38


UP IN FLAMES
ft. Axeline



Ténébreuse et dangereuse. Elle aspirait à la luxure et à bien plus. Ses prunelles d'un clair ensorcelant n'en finissaient pas de me harponner. Ses deux billes abyssales m'attiraient et m'hypnotisaient. Fasciné par cette beauté surnaturelle je ne pouvais m'empêcher d'examiner les traits délicat de son visage, la douceur flagrante de sa peau. Je ne pouvais qu'imaginer combien il devait être agréable de planter mes canines dans sa chair alors que dans un cri elle s'abandonnerait au plaisir le plus extatique. Tout comme je ne pouvais qu'imaginer la douce caresse de sa sombre chevelure sur mon corps. Douce Axeline. Dangereuse Axeline. Féline et mystérieuse, elle était probablement l'une des rares humaines à attiser ainsi ma curiosité. Sa peau de porcelaine, douce et délicate, était dévoilée par une robe que je jugeais parfaite pour elle. L'humaine dégageait une douce fragrance, une délicate odeur sucré et épicé. Avec délice, j'humais son parfum enivrant. Elle transpirait la vie mais les fêlures de son âme ne m'échappaient pas. Sous la table se jouait un jeu dangereux. Le bout de sa chaussure frôla ma jambe, attisant que d'avantages mon imagination débordante. Elle se jouait clairement de moi, de mes envies. Un sourire lubrique étira mes lèvres alors que je considérais le verre qu'elle avait déjà en sa possession.

— Autant pour moi, répliquais-je alors qu'un faible rire rocailleux se déployait au fond de ma gorge.

Axeline. Une humaine lâchée dans une population surhumaine. Elle trouvait sa place parmi les chiens puants et pourtant, ça n’entachait en rien à sa beauté renversante. Je pourrais la contempler encore et encore, cherchant à savoir ce qui la ferait gémir de plaisir. Mais je n'étais pas là pour ça... pas vraiment. Les affaires étant les affaires, je ne devais pas oublier la réelle raison de ma venue. Comme elle, je reposais mon verre sur la table. M'enfonçant dans mon siège avec nonchalance, je posais mes bras sur les accoudoirs. Bien que ce lieu empestait le chien, je devais reconnaître que leurs sièges étaient confortables.

— Ma petite, sache que c'est toujours vrai, affirmais-je en plissant le nez avec dédain. Venir dans ce quartier est une véritable torture pour mes narines.

Au-delà de ça, c'était dangereux pour un vampire. Être entouré de chiens enragés, ne voulant qu'une chose, se mettre un cadavre sous les crocs... Cela n'avait rien de très rassurant. Toutefois, j'avais assez d'assurance pour balayer ce détail d'un revers de main. J'étais rapide et fort. Suffisamment vieux pour mettre à terre quelques chiens galeux en cas de nécessité. Toutefois, là n'était pas la réelle question. Me redressant, je quittais mon siège et contournais la table. Souple et félin, je me mouvais avec fluidité en dépit de mon pantalon de cuir. Une fois proche de l'humaine, je lui attrapais sa chope des mains pour la déposer sur la table. Tout en douceur et délicatesse. Axeline était comme un animal sauvage, prête à jouer mais n'hésitant pas à sortir les griffes dès que la tournure du jeu lui déplaît. Tout du moins, c'est ainsi que je l'ai toujours perçu.

— Je suis venu pour toi, lui avouais-je sans grande surprise, lui adressant un sourire plein de sous entendu.

Tel le prédateur que j'étais, je me penchais vers Axeline, passant mes bras de chaque côté de sa tête. Mes mains agrippaient le dossier du sofa alors que mon visage se rapprochait dangereusement du sien. Son souffle chaud se heurtait à mes lèvres. Les pulsations de son coeur me parvenaient à l'oreille, telle une douce symphonie.

- On va danser, soufflais-je en promenant mes lèvres sur sa joue, telle une douce caresse à peine perceptible, pour mieux murmurer à son oreille, on passera aux choses sérieuses après.

Son odeur emplissait mes narines, m'enivrant que d'autant plus. Si je le souhaitais, je pouvais toucher, caresser sa peau de porcelaine. Je devais me faire violence pour ne pas enfouir mon nez dans sa sombre chevelure. Me ressaisissant, je me redressais.

Code © disturbed -  Music => Ruelle - Up in flames


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Up in flames || Pv Axeline   

Revenir en haut Aller en bas
 
Up in flames || Pv Axeline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flames of war [Battlefront]
» Calgary Flames
» NHL Roster - Calgary Flames
» Rapport de bataille Flames Of War
» Calgary Flames TB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Corbeille RPG-