FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora    Ven 3 Avr - 10:51


 
Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora
 
ONE BY ONE. HOLLOW HEROES SEPARATE. AS THEY RUN. YOU'RE SO COLD. KEEP YOUR HAND IN MINE. WISE MEN WONDER WHILE STRONG MEN DIE.


Du lourd. Harry avait beau chercher la solution, rien ne lui venait. Le détective avait tout décortiqué, dans les sens. Replacé les pièces, analyser, observer les tocs du suspès. Voir s’il se trahirait lui-même … Rien n’y faisait. Honteux, l’orgueil bafoué, son index tapote contre la fine cicatrice de son menton. Funeste souvenirs d’une raclée monumentale. Mais Harry se relève toujours. Toujours ! La scène devant lui est … Macabre. La pauvre dame, prête à tomber devant l’impuissance … Ne pas pouvoir protéger sa moitié coûte que coûte. Les pavés caractéristiques et totalement hideux de mosaïque le narguent, eux aussi.

Fixes.
Immobiles.
Inutiles.

«  - … T’as bloqué mon roi, enfoiré. Qu’il lâche d’un coup en fixant son capucin, puis l’échiquier.

Un foutu singe est en train de lui mettre la raclée aux échecs ! Norton couine en jubilant, frappant dans ses petites mains tout en allant piquer dans le paquet de chips. Il lui faut les deux mains pour s’en emparer et mordre, mais le geste est tellement touchant qu’il n’arrive pas bien longtemps à être furieux contre lui. Mais quand même, se prendre une rouste par un macaque, ça la fout mal.

- Ok ok c’est bon, t’as raison, je suis même pas à fond aujourd’hui. Fait l’ex de la BRIS en glissant une ouverte, laissant le petit singe lui coller un douloureux échec et mat. Défaite totale. L’humain commence déjà à ranger les pièces, son meilleur pote Jack posé à côté de lui.

Il est beau Jack, avec son verre polit et son liquide ambré.

L’alcoolique en dénie s’en ressert même une rasade, qu’il avale d’un trait. La nuit tombe, il ne boit jamais le matin. Contrairement aux mauvaises langues, Harry ne cuve pas au saut du lit. Mais les grésillements caractéristiques de la radio l'alertent, et le brun tourne sa bouille endormie pour froncer les sourcils. Les vieilles enceintes de l’appareil largement dépassé crachotent, et l’humain doit tripoter les boutons pour rafraîchir la ligne.

- … Ral … ci ..ack. …pel aux unités po-

- C’est pas vrai ! Marche, saloperie ! Qu’il s’insurge avec force, tournant lentement les boutons pour ne pas perdre la station, jusqu’à percevoir plus clairement le signalement.

- Un corps a été retrouvé dans les marécages, lâche la voix éloignée d'un homme.
- Quelle race ? Demande la voix de robot d'une femme, et le nom fait grimacer Maddox. C'est le protocole, mais il le déteste.
- Blanche, 1 mètre 80, homme, Lycan. Répond aussitôt le flic.

Oui, c'est le truc avec la BRIS. Un petit détail change toujours, la race prend une tout autre dimension, ici. Bienvenue à Salem …

- Très bien, on envoie une équipe sur le champ. Restez sur place et trouvez des témoins.
- Entendu.

Et il ne lui en faut pas plus.

- T'entends ça, Norton ? On dirait qu'on va pouvoir fourrer notre nez dans les affaires des autres. Jubile Harry, parfaitement conscient des risques. D'Absac va être furax de le voir traîner sur une affaire de la BRIS, mais son petit doigt lui dit qu'on va avoir besoin de lui. Il n'est pas rare que les proches des victimes décident finalement de faire appel à lui. C'est donc muni de sa carte, son holster fourni de son arme et de sa veste, et de son singe à l'épaule, qu'il sort de chez lui pour foncer sur les lieux du crime.

~

- … Qu'est-ce que Maddox fout là ? Beugle Mart', en pleine déposition. Carnet en main et moue mal-léchée du type réveillé en pleine nuit. La tronche en V, ce dernier aboie sur l'un de ces 'larbins', avant de se tourner vers la petite gamine rousse. Ne bouge pas de là et reste avec ma collègue, d'accord ?

Le ton n'est pas doux, mais moins rude. Et c'est avec humeur que ce dernier tourne les talons, fonçant avec humeur sur Maddox.

- Bien … Soupire Melinda après un moment, tentant de récupérer l'attention de la gosse, tu veux bien reprendre, s'il te plaît ?

Au loin, Harry est déjà en train de lâcher son éternel sourire de scandaleux connard fier de lui. Pourtant, d'ici, impossible de comprendre ce que cet homme muni d'un capucin à l'épaule et l'agent de la BRIS peuvent bien se dire.


 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 23
✤ Messages : 428
✤ Barge depuis : 29/11/2014
✤ Avatar : Dasha Sidorchuk
✤ Crédits : Shiya
✤ Âge personnage : 2578 ans
✤ Philosophie : Humanity isn't a species, it's a state of mind.
✤ Pouvoirs : Photokinésie/Invisibilité
Pandora☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora    Ven 24 Avr - 1:08

Ce combat n'avait pas été de tout repos. Griffes et crocs sortis, nous nous étions lacéré la peau et les muscles jusqu'à ressembler à deux momies de chair sanguinolentes courant dans les marécages. Autant un lycan pouvait être facile à tuer lorsque pris par surprise, autant il pouvait se transformer en véritable machine de guerre lorsque conduit par la haine et un puissant désir de vengeance. Ce ne fut que par la ruse que je pus leurrer mon adversaire au bord de l'eau avant de lui asséner mon coup mortel par l'arrière.

Lorsque les flics arrivèrent, j'avais eu le temps de régénérer la plupart de mes blessures, mais mon état de choc en plus de mon air amoché et du fait que je m'étais laissée effondrer au sol étaient les signes évidents que j'avais été impliquée dans l'affaire. Je fixais sans arrière-pensée le corps de l'homme-loup qui m'avait accusée d'avoir assassiné sa femme et sa fille. J'avais essayé d'éviter l'affrontement pour ne pas en arriver à cette fin tragique, mais il n'avait pas voulu m'écouter et je dus me défendre. Le plus triste de l'histoire est que je ne le connaissais pas, et je ne pouvais dire avec certitude si j'étais bien la personne qu'il croyait détester ou s'il m'avait confondue avec un autre tueur.

Un homme et une femme s'approchèrent de moi, méfiants malgré mon apparence de gamine. Après tout, j'avais du sang partout sur le corps, et j'étais la seule témoin du meurtre. Je tournai la tête vers eux puis me relevai sans broncher. Étant donné la situation, je n'eus pas de difficulté à me présenter comme la victime, puisque c'était une bonne part de vérité...

Ils me posèrent des questions auxquelles je tâchai de répondre sans me trahir. Soudainement, tous deux redirigèrent leur attention vers la gauche, comme si un nouveau danger venait de nous tomber dessus. Je suivis leur regard, mais même avec mes sens surnaturels, je ne détectai aucune menace dans les alentours. Il n'y avait que des renforts qui venaient mettre leur nez dans cette affaire.

- Ne bouge pas de là et reste avec ma collègue, d'accord ? me dit l'homme avant de se précipiter vers son nouvel objet d'attention.

Je fis comme il me l'ordonnai et le regardai partir vers l'autre groupe de flics. C'est à ce moment que je remarquai le drôle de singe perché sur l'épaule du type qui venait d'arriver, et qui était apparemment à l'origine du malaise qui venait de s'installer. Les autres ne semblaient pas vouloir de lui sur les lieux. Pourquoi ? Je n'en savais fichtrement rien, mais j'étais bien curieuse de trouver.

- Tu veux bien reprendre s'il-te-plaît ? ... hého !

Je poussai un soupir en reportant mon attention sur la femme qui agitait davantage les bras que le singe là-bas. Je lui racontai à nouveau mon histoire d'agression et d'auto-défense, tandis que mon ouïe était entièrement à l'écoute de la conversation qui avait lieu cinquante mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora    Ven 8 Mai - 15:32


 
Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora
 
ONE BY ONE. HOLLOW HEROES SEPARATE. AS THEY RUN. YOU'RE SO COLD. KEEP YOUR HAND IN MINE. WISE MEN WONDER WHILE STRONG MEN DIE.



« - MADDOX ! Qu’est-ce tu fais ici ? Enrage l’un des flics en se précipitant vers lui, une main à sa ceinture. Ce con a l’air d’un petit gangster. Le genre d'abruti qui matte trop de films Policiers saupoudrés de Donuts.

Bordel, Maddox déteste ce cliché typique. Un roulement de prunelles jusqu’au plafond d’étoiles et le brun croise les bras tout en fixant le policier. Bien plus grand que lui, le Maddox déplie ses longues guibolles pour approcher de son ancien collègue, un sourire narquois aux lèvres.

- Eh, y a des tas de civiles dans le coin comme moi, mon gars. J’fais que passer, j’étais au bon endroit au bon moment, c’est tout.

L’autre secoue sa bedaine, tout en lui lançant un regard noir.

- J’te préviens Harry. Je sais pas comment tu fais, mais on finira par trouver. T’as pas le droit de te mêler de nos affaires. Fallait réfléchir avant de te tirer. Va faire ton commerce ailleurs.

Rire caustique.

- Ca c’est la famille du défunt qui nous le dira, par chance, j’ai toujours une carte sur moi ! Quel coup de bol, hein ? Ricane Harry, c’est fou ce que j’ai le cul bordé de nouilles. Va bosser mon gros, moi j’ai de la pêche à faire.

- D’Absac va te tomber dessus un jour, tu pourras pas dire que t’étais pas prévenu ! Qu’il beugle dans son dos, alors qu’Harry a déjà tourné les talons pour observer les lieux.

C’est un véritable massacre. Tout en enfonçant les mains dans ses poches, l’humain sent à peine les poils de son Capucin frémir contre lui tandis qu’il approche de la scène de crime. Une boucherie … Des bouts de chairs et de poils traînent un peu partout autour de la carcasse désarticulée et nue de l’homme. L’équipe scientifique semble avoir déjà rassemblé toutes les preuves, et bientôt, deux employés de la morgue doivent remettre le cadavre en sac. Mais pas de doutes, ce truc n’était pas humain. Et ce qui l’a tué ? Encore moins. A son oreille, les gargouillements aigues de Norton finissent par avoir raison de sa fixette morbide. Et Maddox tourne enfin le menton vers lui.

- Hm, quoi mon beau ? Tu sens un truc ? »  Demande l’humain en grattant la tête de son animal, qui commence déjà à sautiller sur son épaule. Et de lui pincer l’oreille, changer d’épaule pour entourer sa caboche de ses petites mains et le forcer à tourner la tête vers une flic interrogeant une gamine rousse.  


Dite gamine totalement recouverte de sang. Les sourcils de l’humain s’arquent légèrement, alors qu’il ballait l’air derrière lui pour forcer son singe à se calmer. Qu’a-t-il sentit de particulier ? Le sang recouvrant le corps de la gosse ? Comment a-t-elle bien pu se retrouver dans un tel état, au passage ? Harry doit absolument entendre cette déposition. Les pouvoirs Surnaturels ne sont plus vraiment un secret, dans le monde actuel. Mais l’humain attend tout de même que les deux hommes tenant le brancard passent devant lui pour se téléporter, et atterrir sur le toit de la maison. Planqué derrière la cheminée, juste au-dessus du porche. D’ici, il pourra tout entendre. Et peut-être comprendre ce qui est arrivé avant d’aller déposer une carte à la famille. Après tout, c’est son nouveau gagne-pain, et il a de sacrés dettes à rembourser.


 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 23
✤ Messages : 428
✤ Barge depuis : 29/11/2014
✤ Avatar : Dasha Sidorchuk
✤ Crédits : Shiya
✤ Âge personnage : 2578 ans
✤ Philosophie : Humanity isn't a species, it's a state of mind.
✤ Pouvoirs : Photokinésie/Invisibilité
Pandora☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora    Dim 10 Mai - 21:23

- Je vous le répète, je ne connais pas cette...chose. Tout ce que je sais est qu’elle était complètement furieuse et cherchait à me tuer...

En bonne comédienne que j’étais, je fis une pause dans mon discours pour regarder mes mains tremblantes et éclater en sanglots. Je pouvais sentir que la policière était mitigée entre le besoin de me réconforter et l’envie pressante de continuer à me soutirer la moindre parcelle d’information lui permettant d’élucider cette mystérieuse affaire. Toutefois, elle était réticente à l’idée de me toucher et il m’était impossible de déterminer l’étendue des doutes qu’elle tenait à mon sujet. J’étais bien consciente que n’importe quel idiot pouvait lui-même se demander comment une gamine de mon âge pouvait avoir non seulement survécu à l’attaque, mais également tué son agresseur. Heureusement, je n’étais pas assez stupide pour prétendre une telle chose.

- Il allait vraiment me tuer... murmurai-je dans mon état stuporeux. Si cette autre créature n’était pas apparue tout juste au bon moment... c’est elle qui a tué la chose... ils n’étaient pas humains, c’est certain !

- Je vois, répondit la flic. Attends-moi ici, je vais échanger quelques mots avec mes collègues.

Je crois que cette histoire la rendait confuse. En fait elle avait plus besoin d’une pause que moi ; elle avait besoin de l’avis de ses supérieurs car elle ne savait pas quoi faire de moi. Je pouvais comprendre – devoir enquêter le surnaturel en n’étant qu’un être naturel n’était pas chose à envier. Les chances étaient élevées que le mystère finisse par être classé sans jamais être résolu.

Une fois laissée à moi-même, prête à espionner plus attentivement les enquêteurs regroupés plus loin, je réalisai que l’homme particulier que j’avais repéré plus tôt – celui avec le singe à l’épaule – n’était plus avec les autres. Pourtant, sa voiture était encore garée et j’aurais juré avoir compris que cet homme qui emmerdait ses semblables n’allait pas tourner les talons avant d’avoir mis son nez dans l’affaire. Je scrutai l’environnement autour de moi tout en mettant à l’affut mon ouïe surdéveloppée. C’est alors que j’entendis les couinements du singe en diagonale derrière moi. Je me retournai pour fixer le haut de la maison qui s’y trouvait. Même si j’ignorais comment l’étrange détective aurait pu se retrouver là aussi discrètement et en aussi peu de temps, mes sens et mon instinct m’indiquaient que l’étrange détective était caché quelque part là-haut, derrière la cheminée ou de l’autre côté du toit incliné.

Un coup d’oeil vers les autres policiers me fut suffisant pour déterminer qu’ils n’allaient pas reporter leur attention sur moi tout de suite. Le ton de leur discussion s’était élevé tandis qu’ils débattaient vigoureusement sur les possibilités de l’enquête et les preuves qu’ils avaient obtenues jusqu’à présent.

Discrètement, je me déplaçai dans le but de contourner la maison. J’avais raison : l’homme et son singe étaient là, dos à la cheminée, en train d’essayer d’entendre les conversations de l’autre côté. Il ne fallut pas beaucoup de temps avant que nos regards se croisent.

- Vos collègues ne veulent pas de vous ? lui demandais-je innocemment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qui a tué Wolfy ? Ft. Pandora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabriel Lawliet - Gentil & méchant ? Mais ce n'est qu'un enfant ... (100%)
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Corbeille RPG-