FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ Printemps : 26
✤ Messages : 5123
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Candice Accola
✤ Crédits : Avatar & code signature & image - Par moi || Gif de profil par Mariephantomhive - Tumblr || La musique - Become the beast de Karliene


✤ Âge personnage : 25 ans
✤ Humeur : Taquine.
✤ Profession : Elle s'occupe du trafic du sang d'Alaric... et de bien d'autres choses. Besoin de passer un marché tordu mais qui lui rapportera de l'argent et des poches de sangs? Adressez-vous à Ariana.
✤ Philosophie : Si tu veux que les choses soient bien faites... Ne les confies surtout pas à Orphéo.
✤ Localisation : Dans les recoins sombres de Salem.
✤ Pouvoirs : Guérison instantanée. Cinq sens développée. Force, rapidité et agilité. Capacité de se changer en louve noire. Bref... c'est une sexy lycanthrope!

Relationship
→ citation:
relationships :
Ariana C. VanderJolie soubrette ; livreuse de cookies
MessageSujet: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   Ven 15 Mai - 23:14


Stop, I'm Already Dead - Partie 2
ft. Alaric & Coraline & Riley



Ne pas ouvrir les yeux. Garder les paupières fermées quoi qu'il advienne. Terrifiée, je serrais d'avantages mes bras autour de cette silhouette masculine. Petit animal apeuré, j'étais pétrifiée et je n'avais d'autres choix que de me laisser guider. Le vent soufflait dans mes cheveux avec force, les rabattant en arrière dans un joli désordre. Je n'entendais rien d'autres que le brouhaha du moteur et du vent. Un concerto assourdissant pour mes tympans. J'inspirais légèrement, cherchant à m'imprégner de l'odeur réconfortante de Charmant... Enfin Aubrey. Malgré la terreur mettant à sac mes intestins, un sourire étira mes lèvres. Mon beau vampire s'appelait Aubrey... Je pouvais enfin mettre un prénom sur ce beau visage. Mon emprise se fit plus intense à un virage. Il roulait vite. Beaucoup trop vite. Je détestais les engins à deux roues, ça me rendait malade. Après quelques minutes qui me semblèrent interminable, la moto s'arrêta à une centaine de mètres du manoir. C'était loin... mais pas encore assez. Je voulais à tout prix éviter une rencontre entre Aubrey et Alaric. Rapidement, je descendis de l'engin. Plus par nécessité que par crainte. J'étais horriblement en retard pour mon rendez-vous avec l'Originel. Il allait me déchiqueter la face à coup de remarques acerbes. En même temps... Si Monsieur Connard ne m'avait pas viré de chez-lui...

— On se voit après. confirma Charmant, tournant sa tête vers moi.

Un sourire suivit d'un petit rire franchit mes lèvres. Ne comprenant pas mon hilarité, il fronça les sourcils, pourtant lui aussi se mit à sourire. Je pouvais lire dans son regard la question qu'il se posait tant : quoi? M'approchant de lui, je passais mes bras autour de sa nuque.

— Tu devrais voir l'état de tes cheveux... On dirait une véritable crinière mal brosser, me moquais-je.

Les minutes passèrent rapidement. Des minutes partagées entre des baisers volés et des taquineries purement puériles. Des minutes qui ne faisaient qu'accentuer mon retard. Après un moment, je me rappelais soudainement la raison de ma venue ici. Pestant contre moi-même, j'accordais un dernier au-revoir à mon vampire avant de trottiner jusqu'au manoir. Alaric allait m’assassiner.

Une fois à l'intérieur du manoir, je retirais ma veste en cuir pour la déposer sur une rampe d'escaliers. L'Originel aimant l'ordre et le rangement, ça allait probablement lui déplaire de voir mes vêtements traîner mais c'était plus fort que moi. Un instinct purement animal m'obligeant à laisser une petite trace de moi comme pour rappeler que... j'étais là et que c'était moi, la lycan des lieux. Les poings sur les hanches, j'attendais patiemment au beau milieu du hall. Aucune trace du français.

— Alaric, t'es où? On a du travail qui nous attends!, rouspétais-je alors que c'était moi la retardataire.



Code © disturbed -  Music => Stop, I'm Already Dead by Deadboy and the Elephantmen


_________________


Become the beast
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 28
✤ Messages : 3784
✤ Barge depuis : 28/01/2013
✤ Avatar : Elizabeth Henstridge
✤ Crédits : Merenwen & TUMBLR ( gifs ) +PETULIA ( code signa )


✤ Âge personnage : Vingt-six ans à sa mort
✤ Humeur : Perdue
✤ Profession : Serveuse
✤ Localisation : Ici et là
✤ Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, possession

Relationship
→ citation: YOU BROKE MY HEART. YOU KILLED ME.
relationships :
Coraline Price☞ T'as le look coco ; Appelez Ghostbusters !
MessageSujet: Re: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   Dim 24 Mai - 20:43


I'm already dead
Ariana, Alaric, Riley & Coraline

Elle n’y avait pas cru lorsqu’il avait parlé d’abattre sa colère sur Alaric. Non, elle n’y avait pas cru. Tout simplement parce que dans son esprit, s’en prendre à l’Originel était une pure tentative de suicide. Elle en avait déjà fait les frais et elle n’était absolument pas prête à recommencer. Mais il semblait s’accrocher à son plan, et ça ne lui plaisait pas. Elle avait peur. Peur pour lui, oui. Mais également pour une toute autre personne. En tentant de sauver Ariana des griffes de ce monstre, elle avait pratiquement tout perdu, y compris une année de sa vie. Ou plutôt de sa mort. Elle ne savait ce qui était advenu d’elle. Elle avait seulement entendu parler de cette fille, cette louve qui semblait être le second du maître de la ville. Elle ne pouvait être certaine qu’il s’agisse bien d’elle, mais elle pouvait encore moins laisser une place au doute. Et avec Elkan qui menaçait d’abattre une armée de cadavres sur le Manoir de Rousseau, il n’y avait pas de temps à perdre. Elle devait agir, et vite.

Elle ne lui avait évidemment rien dit. Elle n’avait pas non plus prévenu Riley, de crainte que celle-ci tente de l’empêcher d’y aller, ou pire, prévienne le sorcier. Elle ne voulait pas non plus risquer de la mettre en danger. Riley était une humaine, alors qu’elle ne risquait rien. Du moins, sauf face à l’Originel. C’était peut-être la partie la plus délicate, risquer de se retrouver face à ce monstre qu’elle craignait. Il lui avait déjà fait du mal une première fois, il pourrait parfaitement recommencer. Il avait probablement une armée de sorciers à son service pour se charger de cette sale besogne. Mais cette fois-ci, la peur ne devait pas être la plus forte. Parmi les membres de la famille qu’elle s’était reconstituée, Ariana était tout ce qui lui restait. Elle ne pouvait pas la perdre. Pas une seconde fois.

Elle partit donc le plus discrètement possible. Pas besoin de connaître la ville de fond en comble pour savoir où elle se rendait. N’importe qui aurait été capable de lui dire où résidait le vampire, et Salem était bien moins grande que New York. Elle savait parfaitement où aller. Mais elle n’en était pas moins impressionnée. Comme toujours, le Français semblait avoir su tirer son épingle du jeu. La demeure était neuve. Elle aurait été prête à parier qu’elle avait été construite sur ses ordres. Elle n’osa pas s’approcher. Du moins, pas comme ça. Mais être un fantôme lui permettait de se faufiler n’importe où, c’était l’avantage. Ce fut donc à l’intérieur de la maison qu’elle apparut.

Elle savait que c’était particulièrement risqué. Il aurait très bien pu y avoir des gardes, des sbires ou autres. Par chance personne ne l’attendait de l’autre côté. Du moins, c’était ce qu’elle croyait, avant de comprendre que la porte était sur le point de s’ouvrir. Paniquée, elle eut à peine le temps d’ouvrir la porte du placard de l’entrée et de s’y faufiler. Elle sentit son coeur s’accélérer sous l’effet de l’angoisse. Mais il s’accéléra encore davantage lorsqu’elle entendit la voix d’une jeune femme. Une voix qu’elle reconnaissait parfaitement. Elle ouvrit la porte à la volée.

« Ariana ! »

Elle la regarda avec attention. Elle était différente, notamment à cause de ses cheveux, désormais d’un roux soutenu. En dehors de ça, c’était bien elle. Elle en était persuadée.   

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 28
✤ Messages : 1860
✤ Barge depuis : 11/06/2014
✤ Avatar : Katie Cassidy
✤ Crédits : Avatar & signature par Ariana. La musique est Hall of Fame de The Script.


✤ Âge personnage : 29 ans
✤ Profession : ancienne infirmière et voleuse. continue les combats clandestins et est agent de sécurité a lElectric Sheep ainsi que indic pour la BRIS
✤ Localisation : Salem
✤ Pouvoirs : Voir les fantômes (grâce à un sort d'Elkan)

Relationship
→ citation:
relationships :
Riley DawkinsKick ass ; La revanche d'une blonde
MessageSujet: Re: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   Ven 26 Juin - 0:00

Riley rentrait de sa soirée passée dans un bar où des combats clandestins se déroulaient. Elle savait très bien que Elkan avait un plan et comptait attaquer le manoir d'Alaric. Grâce à la mgie. Ça inquiétait la jeune femme. Une partie d’elle aurait voulu être présente près de lui pour veiller à ce que tout se passe bien pour lui. Mais une autre partie comprenait que cette fois ci, elle ne pouvait rien y faire, n'y vraiment aider, contrairement à la fois où Coraline était revenue auprès d'eux. Cette fois ci, l'humaine devait rester à distance. C'était donc stressée, la boule au ventre, que la blondinette marchait sur le chemin de retour, se demandant où en était l'avancé du processus magique. Mais les environs étaient bien calmes. Si les plans du sorcier aboutissaient, sans doute que les alentours seraient différents, beaucoup plus agités. Pas autant que lors d'un Raid, mais quand même...

Alors qu'elle approchait d'un croisement dans le coin où les rescapés étaient logés, Riley s’arrêta net dans une zone d'ombre en voyant au loin  une silhouette qu'elle reconnaissait parfaitement. Coraline dehors alors que la consigne donnée par son sorcier de petit ami était de ne pas traîner dans les environs du manoir de l'Originel avait été bien claire. Bon  la demoiselle blonde était dans les rues aussi, mais concrètement elle comptait rentrer chez elle, ce qui n'était visiblement pas le cas de la fantôme. Cette dernière marchait d'un pas décidé, en direction d'un endroit particulier. Au vu du contexte, Riley avait un doute et était inquiète du coup pour la brunette. Si c'était le cas, elle courait un gros risque. Pour les zombies, elle ne craignait pas vraiment de choses. Mais si elle croisait la route d'Alaric, le risque était d'être rayée de nouveau de ce monde. En plus du fait qu'elle tenait à elle et que Elkan ne l'aurait pas laissé faire si il était dans les parages, elle ne voulait pas que tout ce qu'ils avaient fait pour la ramener parmi eux n'ait pour autre fin que Coraline tombant de nouveau dans les griffes de l'Originel. Ils étaient allés trop loin pour que l'histoire ne se répète. Tant qu'elle le pourra, elle veillera sur la demoiselle pour éviter cette conséquence fatale. Et ce soir là n'échappa pas à la règle. Elle l'observa avancer et laissa une certaine distance, ni trop près ou ni éloignée, afin de ne pas se faire repérer. Et elle la suivit le plus discrètement possible. Elle avait de la chance que lla brunette ne regarde pas autour d'elle. Mais la direction que prenait cette dernière confirma ses doutes. Riley n'était jamais allée au manoir d'Alaric, mais elle connaissait son emplacement. Elle n'était cependant pas allée jusqu'à chez lui. Pas de raisons et elle craignait de le croiser. Disons que de nuit, et dans un endroit où elle n'était pas en terrain connu, puis sans avoir planifié quelque chose c'était clairement suicidaire.

Les deux filles approchaient du manoir neuf du vampire. Mais la fantôme s'éclipsa sans prévenir disparaissant du secteur. La blondinette regarda soudainement autour d'elle en tournant a 360° sur elle même. Mais plus de trace de l'ectoplasme.  

* Mais  elle est passée où ? *

Mais dans le même temps, un bruit de moteur de moto se faisait entendre au loin et se rapprochait, avec les phares qui éclairent les environs. Ni une, ni deux, Riley plongé dans...Le fossé...oui oui le fossé et la chute fit émettre un cri étouffé de la part de la demoiselle.  La moto s'arrêta au loin et la blondinette dût attendre un peu avant que l'engin ne s'éloigne pour de bon. Restant cachée, la jeune femme ne regarda pas plus ce qui se passait, mais elle entendit un individu courir rapidement en direction du manoir. Levant la tête lorsque les bruits de pas s'éloignaient, Riley n'eut le temps que de voir la porte du manoir se fermer. Le rez de chaussée semblait allumé, au vu des  de la lumière visible à travers les fenêtres. Est ce que Coraline était repartie chez elle où était-elle partie dans ce manoir ? Abandonner son idée première, qu'importe cette idée aurait été une bonne chose pour Coraline, mais étrange au vu de sa détermination apparente. Puis maintenant qu'elle était là, Riley se devait de vérifier. Elle ne savait pas trop si l'espace devant le manoir était piégé ou pas, mais elle ne pouvait pas trop y penser, sous peine de ne pas pouvoir agir. Elle se devait de tenter le coup. Inspirant un bon coup, elle quitta le fossé et courut vers l'entrée du manoir, en croisant les doigts de ne pas être repéré par quiconque. Mais niveau discrétion, ça allait être dur sur cette propriété. Elle arriva contre le mur de l'entrée, près d'une fenêtre où de la lumière filtrait. Et là, à travers cette fenêtre, elle aperçut Coraline face à une rouquine. Apparemment pas d'Alaric dans le secteur, mais les filles devaient partir. Elle prit la décision qui lui sauta à l'esprit et entra dans le manoir par la porte d'entrée, comme ça, sans réfléchir aux conséquences. La seule chose importante c'était :

« Coraline, on doit filer ! Maintenant !»

_________________


Hall of fame

And the world's gonna know your name.'Cause you burn with the brightest flame. And the world's gonna know your name. And you'll be on the walls of the hall of fame. You can go the distance. You can run the mile. You can walk straight through hell with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 4476
✤ Barge depuis : 13/08/2013
✤ Avatar : Tom Hiddleston
✤ Crédits : SWAN ( avatar ) + Disturbed ( Signature ) + TUMBLR ( gifs profil ) + Puscifer ( musique )


✤ Âge personnage : 3801 ans.
✤ Humeur : Consciencieux, mais agacé.
✤ Profession : Trafiquant d'organes ( Ne récupère plus que les corps des Raids. ) Et de poches de sang. Ariana Vander s'occupe de son réseau pendant la journée.
✤ Philosophie : Ne jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire aujourd'hui
✤ Localisation : Partout à Salem.
✤ Pouvoirs : Provoquer des illusions chez ses victimes. Plus ceux d'un Originel.

Relationship
→ citation:
relationships :
Alaric G. RousseauRousseau ; Elu connard de l'année
MessageSujet: Re: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   Jeu 9 Juil - 16:50

       
Stop, i'm already dead

       A spirit climbs my spine to the brain. 



Tout semblait parfaitement calme. Pourtant. Alaric comptait, comme à chaque fois, se lever tranquillement pour traîner sa carcasse endormie jusqu'à la salle de bain. Ce qu'il a fait. L'eau bouillante, à peine tiède sur sa peau glacée, avait lavé son épiderme millénaire. Un premier son l’avait  sorti  de sa torpeur, forçant le géant à ouvrir un œil encore humide. Des milliers de goûtes s’évadant de sa carcasse pour aller s’échouer sur le sol de la douche Italienne. C’est là que ça avait commencé. Le son des voix lointaine. Gutturales. Avec précipitation, le Français avait quitté le lieu étroit pour s’enrouler rapidement dans une serviette, afin de mieux pouvoir enfiler un Jean et un pull, tenue négligée pour une situation atypique. Car ce qui puait dans l’air avait été suffisamment intriguant pour l’alarmer. L’odeur de la mort. Au sens strict du terme, l’effluve infect de chairs décomposées avait de quoi retourner l’estomac, si seulement il avait eu un organisme vivant encore en  fonction. Pieds nus, le Gaulois est à présent  dehors, à l’arrière du manoir.

Et ce qu’il voit le fige sur place. Non  pas de  trouille, mais de rage. Des bras qui rampent, des bouts de tissus souillés et mangés par les insectes. Des visages décomposés. Zombies. Un connard lui a envoyé des putains de morts-vivants.

« - Alaric, t'es où? On a du travail qui nous attend ! Tonne la voix d’une louve à l’entrée du manoir, ne parvenant pas à lui faire détourner le regard du spectacle.

Le brun-roux grince des dents, reculant d’un pas dans l’herbe humide, ses pieds nus se couvrant de terre. Ils sont nombreux, trop nombreux.

- … Ariana. Qu’il appelle d’une voix basse, sachant qu’elle l’entendra de son ouïe fine et surnaturelle.

Rapidement, ce dernier rejoint son employée, congédiée du manoir quelques temps plus tôt. Et comme par hasard, pile à ce moment, une créature qu’il pensait avoir exterminée déboule, tout en hurlant le nom de la louve amnésique. Qu’il voudrait bien conserver un minimum à ses côtés, en passant. Les événements défilent trop vite, tandis qu’Alaric arrive aux côtés de la rousse du moment.

- Ne t’occupe  pas de ça, on a une  urgence ! Peste l’Originel en  pointant quelque chose du doigt.

Car au-devant du manoir, plusieurs autres cadavres sortent des buissons.

- Qu’est-ce que t’as encore foutu, Vander ? » Qu’il  accuse en l’agrippant par le coude, plus pour reculer que pour la malmener.

Qui sait de quelle  façon ces choses ont été ramenées. Pour une  mauvaise  farce, ou pour une réelle menace ?



code par SWAN - gif tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://swanlive.livejournal.com/
avatar
✤ Printemps : 26
✤ Messages : 5123
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Candice Accola
✤ Crédits : Avatar & code signature & image - Par moi || Gif de profil par Mariephantomhive - Tumblr || La musique - Become the beast de Karliene


✤ Âge personnage : 25 ans
✤ Humeur : Taquine.
✤ Profession : Elle s'occupe du trafic du sang d'Alaric... et de bien d'autres choses. Besoin de passer un marché tordu mais qui lui rapportera de l'argent et des poches de sangs? Adressez-vous à Ariana.
✤ Philosophie : Si tu veux que les choses soient bien faites... Ne les confies surtout pas à Orphéo.
✤ Localisation : Dans les recoins sombres de Salem.
✤ Pouvoirs : Guérison instantanée. Cinq sens développée. Force, rapidité et agilité. Capacité de se changer en louve noire. Bref... c'est une sexy lycanthrope!

Relationship
→ citation:
relationships :
Ariana C. VanderJolie soubrette ; livreuse de cookies
MessageSujet: Re: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   Ven 10 Juil - 19:53


Stop, I'm Already Dead - Partie 2
ft. Alaric & Coraline & Riley



Un enchaînement. Rapide. Invraisemblable. Un enchevêtrement d'événements. Les informations arrivaient à mon cerveau mais je peinais à en comprendre pleinement le sens. Simple spectatrice. Je me retrouvais incapable d'assumer mon rôle. Je me retrouvais incapable de penser. Un enchaînement. Rapide. Invraisemblable. La voix d'Alaric, lointaine, faible et pourtant claire, me parvint à l'oreille. Il m'appelait. Il voulait que je vienne le rejoindre. Une information simple à traiter. Prête à la rejoindre, la porte d'un placard s'ouvrit à la volée. Les parties de cache cache n'était pas vraiment coutume dans ce manoir. Ou en tout cas, ça ne se terminait jamais bien. Sauf pour l'Originel, bien entendu. Bien plus intriguée qu'autre chose, mon sourcil se haussa. Une femme. Pas le temps d'ouvrir la bouche. Pas le temps de la détailler du regard. Le temps de rien que mon prénom fut prononcé pour la seconde fois... A ceci près que mon prénom était prononcé par une inconnue. Assuré, j'avançais d'un pas. Probablement une employée d'Alaric. J'avançais d'un second pas.... et deux actions se déroulèrent en simultanée.

La porte d'entrée s'ouvrit à la volée alors qu'Alaric débarquait. Cette fois, la situation devenait bien plus étrange mais je n'avais même pas le temps d'en comprendre toute la perplexité que la blondinette fraîchement débarqué ordonna à une certaine "Coraline" de partir. Mon corps se figea. Coraline? Mes prunelles se braquèrent sur la brune. Coraline? Un prénom familier. Un visage... étrangement familier. Confuse au possible, je ne comprenais plus rien. Mes jambes se transformaient en un tas de coton. Tremblante, je tournais un regard troublé vers le Gaulois. Qu'est-ce qui pouvait être plus important? Un passé que j'avais cherché à fuir semblait se pointer droit chez nous... Enfin chez Alaric. Comme pour répondre à mon questionnement mué, il pointa le devant du manoir... et là je compris. Mon minois se tourna vers la direction indiquée. Comme une évidence, l'odeur de la mort emplit mes narines délicates, me donnant un léger haut le coeur. Comme une évidence, le chant de la mort résonnait à mes oreilles. Des cadavres... ambulants. Ceux-ci n'avait pas le charisme et la beauté d'Alaric. Ceux-là... était bien mort... mais vivant. Le mot mort-vivant prenait réellement tout son sens en cet instant.

— Mais j'ai rien fait, m'indignais-je tout en me retirant de son étreinte.

Dans tout ce chaos... une seule information me frappa l'esprit. La blondinette était rentrée... sans fermer la porte derrière elle. Usant de ma célérité de louve, je me déplaçais jusqu'à la porte que je refermais d'un coup sec. Dans cet élan, un bras avait tenté de pénétrer dans le manoir. Un bras qui se trouva sectionné... Reposant à présent sagement sur le carrelage du français, laissant avec lui une flaque de sang.  

— Novalee, fis-je en m'adressant à la blondinette, assure toi que cette porte d'entrée reste fermée.

J'étais persuadée qu'elle s'appelait Novalee. Je me souvenais de cet extrait de journal intime. Je faisais mention de Coraline... et le seul autre nom féminin était Novalee... ça ne pouvait donc être qu'elles. Que faisaient-elles là? N'étaient-elles pas censées être... mortes? Des questions. Beaucoup trop. Mais Alaric avait raison... nous avions plus urgent. M'éloignant de la porte, lèvres pincées, je revenais auprès de l'Originel.

— C'est vous qui êtes la cause de tout ça? Questionnais-je en m'adressant au deux intruses.

Des questions... et des fenêtres qui se brisaient. Merde. Ils allaient bientôt rentrer à ce rythme là.


Code © disturbed -  Music => Stop, I'm Already Dead by Deadboy and the Elephantmen


_________________


Become the beast
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 28
✤ Messages : 3784
✤ Barge depuis : 28/01/2013
✤ Avatar : Elizabeth Henstridge
✤ Crédits : Merenwen & TUMBLR ( gifs ) +PETULIA ( code signa )


✤ Âge personnage : Vingt-six ans à sa mort
✤ Humeur : Perdue
✤ Profession : Serveuse
✤ Localisation : Ici et là
✤ Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, possession

Relationship
→ citation: YOU BROKE MY HEART. YOU KILLED ME.
relationships :
Coraline Price☞ T'as le look coco ; Appelez Ghostbusters !
MessageSujet: Re: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   Mar 28 Juil - 22:52


I'm already dead
Ariana, Alaric, Riley & Coraline

Il fallait qu’elles partent, au plus vite, avant que la catastrophe qu’avait annoncée Elkan ne se précipite sur le manoir. Elle n’envisageait pas un instant qu’Ariana puisse être ici de son plein gré. Elle y était purement et simplement contrainte, d’une manière que la revenante ignorait encore, mais qu’elle comptait bien découvrir. Elle était si heureuse de l’avoir face à elle ! Au fond, elle était tout ce qui lui restait de la famille qu’ils avaient reconstituée à New York. Plus de Salem, ni d’Exekiel, Aleister, Novalee... Ils avaient tous disparu. Toutes deux restaient, et devaient survivre.

Elle comptait lui expliquer plus ou moins la situation, mais n’en eut pas vraiment le temps. Elle sursauta violemment lorsque quelqu’un entra et soupira de soulagement en reconnaissant la silhouette de Riley. Un soulagement qui fut de courte durée. Elle fronça les sourcils et foudroya la blonde du regard.

« Qu’est-ce que tu fais là ? Tu m’as suivie ou quoi ? »

Si elle était si agressive, ce n’était pas seulement parce qu’elle était furieuse, mais aussi parce qu’elle s’en voulait. Jamais elle n’avait voulu impliquer la jeune femme là-dedans. Elle était humaine, et même si elle savait se défendre, elle risquait gros. Elle n’aurait jamais dû venir. Est-ce qu’elle savait ce qui les attendait, ici ? Coraline ignorait jusqu’à quel point le sorcier avait partagé ses projets. Elle ne voulait pas qu’il arrive quelque chose à son amie. Sa panique monta en flèche, d’un coup.

« Il faut qu’on parte, maint... »

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase. La porte s’ouvrit de nouveau, cette fois pour laisser paraître une vision bien moins agréable. Alaric Rousseau. L’Originel qui était son pire cauchemar. Elle avait toujours su qu’elle risquait de le croiser, en venant ici. Elle avait simplement espéré pouvoir l’éviter et fuir avant son arrivée. Bizarrement, il ne la voyait pas. Ou plutôt, ne faisait aucune attention à elle, bien trop préoccupé par un autre problème. Et pour cause ! Il était trop tard. Les morts qu’Elkan avait réveillés étaient déjà en marche vers eux. Si jamais elle parvenait à s’en sortir, elle pouvait être certaine que le viking serait absolument furieux contre elle. Mais pour l’heure, c’était bien le cadet de ses soucis.

Impuissante, elle vit le vampire attraper le bras de la louve. Quelle emprise possédait-il sur elle pour la contraindre ainsi à rester là, à faire tout ce qu’il souhaitait ? Elle était décidée à tirer tout ceci au clair. Néanmoins, elle ne s’attendait pas à la réaction de la rousse. Elle ignorait si Riley et elle se connaissait, mais jamais la Ariana qu’elle avait connue n’aurait pu faire une telle confusion.

« Enfin Ariana... ce n’est pas Novalee... »

Elle était confuse, et perturbée. C’était peut-être pire que ce qu’elle pensait. Il y avait définitivement quelque chose de bizarre chez elle. Et bien évidemment la question qu’elle redoutait surgit. Hors de question de dénoncer Elkan. Elle allait donc jouer les innocentes, du moins pour le moment.

« Bien sûr que non ! On ne pratique pas la magie ! »

Elle espérait avoir été convaincante. Elle n’avait jamais été une très bonne menteuse. Soudain, une vitre non loin d’eux se brisa et elle poussa un cri. Elle aurait pu disparaître dès maintenant, mais hors de question de laisser les deux jeunes femmes ici. Quant à Alaric... il pouvait bien se faire dévorer, ça lui était égal !

« Vous n’auriez pas une autre sortie ? Ou au moins un endroit où on pourrait se barricader ? »

Etre enfermée avec lui. C’était pire que tout, mais en l’état actuelle des choses, c’était encore la meilleure option, et probablement la seule envisageable.    

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stop, I'm Already Dead - Partie 2 || Alaric & Coraline & Riley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A heart doesn't have to stop beating to be dead | Noh - Ithan - Rhil
» Les Orks d'Alaric - surtout du Goff
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: LA VILLE DE SALEM :: Sud de Salem :: Habitations :: Manoir d'Alaric Rousseau-