FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Freaky like us • INTRIGUE N°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
✤ Printemps : 26
✤ Messages : 5123
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Candice Accola
✤ Crédits : Avatar & code signature & image - Par moi || Gif de profil par Mariephantomhive - Tumblr || La musique - Become the beast de Karliene


✤ Âge personnage : 25 ans
✤ Humeur : Taquine.
✤ Profession : Elle s'occupe du trafic du sang d'Alaric... et de bien d'autres choses. Besoin de passer un marché tordu mais qui lui rapportera de l'argent et des poches de sangs? Adressez-vous à Ariana.
✤ Philosophie : Si tu veux que les choses soient bien faites... Ne les confies surtout pas à Orphéo.
✤ Localisation : Dans les recoins sombres de Salem.
✤ Pouvoirs : Guérison instantanée. Cinq sens développée. Force, rapidité et agilité. Capacité de se changer en louve noire. Bref... c'est une sexy lycanthrope!

Relationship
→ citation:
relationships :
Ariana C. VanderJolie soubrette ; livreuse de cookies
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Mer 17 Juin - 13:55



FREAKY LIKE US






Et si elle n'y parvenait pas? Et si Ashley était incapable de m'aider? Pire encore... Si Alaric apprenait mon désir de retrouver la mémoire? Avais-je réellement envie de la retrouver, d'ailleurs? Non... Mais peut-être qu'il était temps pour moi de faire face à cette vérité... Peut-être qu'il était temps pour moi de sortir de cette longue léthargie. Nerveuse, mes prunelles observaient avec un certains désespoir la sorcière. Malgré son sourire, je ne parvenais pas à être rassurée. Hochant ma tête, j'approuvais son idée d'en parler plus tard. Trop d'oreilles indiscrètes et surtout... Quelques secondes plus tard, la vieille Catherine monopolisa à nouveau le micro. L'annonce des gagnants... déjà. Contrariée, je me tournais vers l'estrade. Qui donc seraient les clowns de cette tragique comédie?

... Mes sourcils se haussèrent. Non... ce n'était pas possible. Si? Alaric et Ashley? Mister et Miss Salem? Sérieusement?! Alaric? Les gens faisaient preuve d'une débilité affligeante! Il avait ramené toutes les bestioles de New-York, il avait imposé les Raids, il se jouait des touristes - grâce à moi - et la population le nommait mister Salem? Je ne comprendrais décidément rien! Cette histoire me dépassait totalement! Par automatisme, je pris le verre que la rouquine me tendait et le vida d'une traite. Cette histoire s'annonçait fort... déplaisante.

Presque aussitôt, un courant d'air fit virevolter mes boucles blondes. Aubrey. Il se tenait à mes côtés, la mine soucieuse.

— Ce ne serait pas ton...
— Patron? Si...

 




CODE BY LUNATIC CAFE - MUSIC : Help me close my eyes BY Those dancing days - GIF TUMBLR

_________________


Become the beast
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 28
✤ Messages : 3784
✤ Barge depuis : 28/01/2013
✤ Avatar : Elizabeth Henstridge
✤ Crédits : Merenwen & TUMBLR ( gifs ) +PETULIA ( code signa )


✤ Âge personnage : Vingt-six ans à sa mort
✤ Humeur : Perdue
✤ Profession : Serveuse
✤ Localisation : Ici et là
✤ Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, possession

Relationship
→ citation: YOU BROKE MY HEART. YOU KILLED ME.
relationships :
Coraline Price☞ T'as le look coco ; Appelez Ghostbusters !
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Mer 17 Juin - 14:48



FREAKY LIKE US





Oui elle se sentait mal à l’aise ici. Tout ceci paraissait totalement faux. Il était évident que la paix entre les races relevait davantage de la science fiction que de la réalité. Coraline le savait parfaitement, et elle ignorait la raison pour laquelle elle le demandait au sorcier. Peut-être pour extérioriser son malaise justement. Quoiqu’il en soit, elle était heureuse qu’il ne cherche pas à lui mentir. Elle n’était pas une enfant, et elle avait traversé des choses qui, elle l’espérait, prouvait ce qu’elle était capable d’endurer. Elle n’aurait pas apprécié qu’il essaie à ce point de la protéger. Pas maintenant. Elle n’était pas naïve au point de croire que tout pouvait s’arranger d’un coup de baguette magique, que les choses avaient réellement changé malgré la destruction de New York. Le chaos était toujours là.

Elle se tourna vers lui. Oui, elle avait peur. Inutile de le nier, et seule la présence d’Elkan et de Riley l’empêchait de s’écrouler et de souhaiter disparaître. Avoir des alliés à ses côtés la réconfortait et lui donnait l’impression d’un semblant de famille. Après celle qu’elle avait perdue, c’était infiniment précieux. Elle ne s’attendait cependant pas à la suite. En sentant le contact de la main du sorcier sur sa joue, elle frissonna. Elle eut l’impression de sentir son coeur battre à tout rompre, alors même qu’elle ignorait si elle en possédait toujours un. Elle savait qu’il avait sans doute tort. Il ne pourrait pas toujours la protéger. Oui, elle en avait parfaitement conscience, et pourtant elle choisit à cet instant de croire ses paroles. Elle le laissa s’approcher, doucement, et l’embrasser, là, à cette soirée, au milieu de tous ces individus qu’elle ne connaissait pas. Elle l’avait attendu, ce baiser. Elle ne l’avait sans doute pas encore réalisé jusqu’à présent. Elle se sentait comme emportée dans un tourbillon qu’elle ne pouvait contrôler, qu’elle ne voulait contrôler. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle se sentit incroyablement bien, si bien qu’elle eut le sourire aux lèvres lorsqu’ils se séparèrent.

« C’est ta manière de me rassurer ? »

Mais le sourire retomba bien vite. Elle n’avait pas fait attention au fait que les résultats de l’élection étaient annoncés. D’un coup, elle sentit sa respiration s’accélérer. Au début elle avait cru avoir mal entendu. Mais non, le nom d’Alaric avait bel et bien retenti à travers l’assemblée. Et elle le vit, pour la première fois depuis le début de la soirée. Elle ne pouvait faire autrement à présent qu’il était visible aux yeux de tous. Prise d’une véritable panique, elle ne se rendit même pas compte qu’elle s’était avancée. Que ses mains tremblaient, tout comme les objets à côté desquels elle passait.  




CODE BY LUNATIC CAFE - MUSIC : Help me close my eyes BY Those dancing days - GIF TUMBLR

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 25
✤ Messages : 2142
✤ Barge depuis : 05/03/2014
✤ Avatar : Jared Leto
✤ Crédits : SWAN ( Avatar ) Disturbed ( code signa ) + TUMBLR ( gifs ) + BREAKING BENJAMIN - COLD ( Musique + paroles )


✤ Âge personnage : 24 ans
✤ Humeur : Déterminé
✤ Profession : Informateur
✤ Philosophie : Mange ta main, garde l'autre pour demain.
✤ Localisation : Dans le sud de Salem
✤ Pouvoirs : Courir très. TRÈS vite. / Gène Lycan anciennement bloqué par magie. A tout cassé. Maman, je peux tout t'expliquer.

Relationship
→ citation:
relationships :
Aidrian S. Wellington☞ Bébé chien ; Boulet premium
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Jeu 18 Juin - 12:48



FREAKY LIKE US




Tout s'est déroulé très vite. Le verre en pleine figure, l'éclat de rire cristallin d'Alice et la moue compatissante de Marius. Tant d'éléments qu'il a à peine eu le temps d'encaisser avant de tilter que sa sœur n'est pas encore dans le coin. Les états d'âme d'Elizabeth lui brisent les parties, mais le brun est bien décidé à ne plus y prendre part. Bien lui fasse de bouder comme une sale gosse. Tout en soupirant, le jeune homme essuie le liquide collé à son visage d'un revers de manche. Heureusement pour lui, ce n'est que de l'eau.  

« - Eh bah mon vieux, elle a un sale caractère. Se marre Marius en lorgnant sur les verres d'hémoglobine. Sous le regard goguenard de sa tante de cœur.

Ses parents semblent occupés ailleurs, et machinalement, le jeune loup chope les bulletin de vote sans trop y faire attention. Il ne connaît personne ici. A part sa famille, il n'a pas de noms à citer. Pourtant, sans y penser, Aidrian gribouille sans grâce le prénom d'Elizabeth, avant de l'effacer. Il n'y a pas d'homme à côté de qui il aimerait la voir. Sourcils froncés, Aidrian ajoute les noms de Marius et Alice, connaissant suffisamment ses parents pour savoir que le jeu ne les amusera jamais.

- Hun hun, elle est où ma frangine ? Qu'il lance ensuite en tournant la tête pour aviser la foule.

- Elle devrait pas tarder, je crois. Lance la blonde d'un air évasif, sans qu'Aidrian ne remarque son coup d’œil affolé en direction de ses parents.

Les minutes défilent, et déjà, les votes sont terminés. Bientôt, Catherine d'Absac apparaît à la vue de tous, énonçant les noms. Rousseau ? Aidrian arque un sourcil, étonné. Il n'a jamais vu ce type, pourtant, il sait qui il est. Et ça semble en faire marrer beaucoup. Elire le pire connard de la ville, dans le but de l'emmerder ? Pour une entente entre les races, c'est raté. Une silhouette immense vêtue d'un costard taillé sur mesure et d'un bleu nuit détonant s'avance. La dite silhouette dérangeant soudainement Aidrian.

- Aid, mon gars ! Lance la voix de son père à côté de lui. Ca va devenir chiant. Tu veux pas qu'on s'en aille ?

- Quoi ? On vient d'arriver et Isa est pas encore là. Proteste le jeune homme, tirant son bras pris en étau dans la poigne ferme d'Aston. Papa, c'est bon, détends-toi un peu. Tout va bien. Qu'il murmure avant de tourner à nouveau le menton vers l'estrade.

Et de manquer de s'étouffer. Le temps se fige, son coeur manquant plusieurs battements.

- ... C-Chris ... ?

A peine un murmure. Le type qui est là-haut, droit comme un i, l'air pincé et le regard glacial ne peut pas être Alaric Rousseau. Ce  type qui porte le visage d'un mort, ne peut pas ... Ses membres tremblent malgré lui, tandis que sa respiration devient difficile.

- Aidrian ! Chuchote Alice avec force, avant de se poster devant lui. Main en coupe du son visage. Elle est trop petite pour l'empêcher de voir par-dessus sa tête, mais avec force, elle l'oblige à l'observer droit dans les yeux. Ses prunelles émeraudes cherchant ses azures dilatées. C'est pas lui. Regarde-moi ! Cet homme n'est pas celui que tu crois. On allait te le dire, je te le jure ! ... Respire ... Aidrian ... Aidrian ?! Oh mon dieu, non non non !

- Aid ! »

Cette fois, l'exclamation vient de sa mère.

Son cœur bat trop vite. Des millions de tâches noires dansent devant devant ses prunelles révulsées, encombrant sa vision jusqu'à le plonger dans les ténèbres.








CODE BY LUNATIC CAFE - MUSIC : Help me close my eyes BY Those dancing days - GIF TUMBLR


Hj ; Alaric est le portrait craché du beau-père mort d'Aidrian. Père de la femme qu'il a aimé pendant toute sa vie. Morte de manière brutale. En gros, Aidrian savait pas à quoi ressemblait Alaric, et a pété un coche en le voyant. Il est tombé dans les vapes.

_________________


Wesh poto:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://swanlive.livejournal.com/
avatar
✤ Messages : 2591
✤ Barge depuis : 20/11/2013
✤ Avatar : Jenna Louise Coleman
✤ Crédits : SWAN <3 ( Avatar ) + CRACKLE BONES ( code signa ) + TUMBLR ( Gifs ) + WOODKID - I LOVE YOU ( Musique + Paroles )


✤ Âge personnage : 221 ans, et pas une ride!
✤ Humeur : Curieuse
✤ Profession : Aucune
✤ Localisation : Juste derrière toi. Bouh !
✤ Pouvoirs : Le baiser qui rend fou, et celui de rester attirante en toutes circonstances

Relationship
→ citation:
relationships :
Elizabeth Crawley☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Sam 20 Juin - 20:04



FREAKY LIKE US




Cette soirée ne se déroulait pas tout à fait comme elle l’avait imaginée. Non seulement Aidrian avait décidé de s’en prendre à elle de manière tout-à-fait injuste, mais en plus même Rousseau l’avait totalement abandonnée au buffet. Si bien qu’elle finit par se retrouver seule, sans vraiment savoir à qui parlait. Tout cela n’avait décidément rien à voir avec les soirées qu’elle avait pu connaître, il y a de cela deux siècles. Elle s’ennuyait. Certes elle était la cible de regard, mais ce n’était plus aussi amusant qu’au début. Elle avala encore un verre de la délicieuse boisson qui lui était proposée. Au moins elle ne mourait pas de faim, Aidrian ne pourrait pas lui reprocher d’essayer de dévorer quelqu’un. Quoiqu’il ne semblait pas vraiment se préoccuper de ce qu’elle faisait. Elle ne put s’empêcher de les observer du coin de l’oeil, lui et sa famille.

Heureusement, il y avait les élections pour la distraire. Le résultat ne tarda d’ailleurs pas à être annoncé par cette vieille peau de Catherine. Malheureusement, il ne fut pas à la hauteur de ses espérances. Non seulement elle ne gagnait pas, mais en plus elle voyait monter à sa place sur le podium une petite rousse on ne peut plus ordinaire. Qui lui disait quelque chose d’ailleurs... Mais elle s’en moquait. L’apparition d’Alaric la convainquit que le concours était forcément truqué. Evidemment, le maître de la ville l’emportait ! C’était d’une totale injustice.

Elle était sur le point de se plaindre lorsqu’elle regarda sur le côté et tomba sur le lycan. Mais cette fois-ci, elle sentit que quelque chose n’allait pas. Les membres de sa famille étaient autour de lui, agités. Elle les fixait, mais bien évidemment nul ne s’apercevait de son soudain intérêt. Elle resta figée, jusqu’à voir le corps du jeune homme s’effondrer au sol. Son sang ne fit qu’un tour, et en moins d’une seconde elle se trouvait près de lui, probablement à la grande surprise du reste de sa famille.

« Aidrian ! Aidrian, réveille toi ! »

Le tout en le secouant de manière fort peu délicate dans l’espoir qu’il reprendrait connaissance.





CODE BY LUNATIC CAFE - MUSIC : Help me close my eyes BY Those dancing days - GIF TUMBLR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Lun 22 Juin - 21:06

La situation est en train de t’échapper, non … De fuir à grand pas ! Qui aurait cru qu’une simple mortelle inconnue jusque là serait en mesure de te mettre dans une telle panade ? Pas toi, ça c’est sûr ! Alors tu fais ton possible pour jouer le jeu inverse, faire en sorte qu’elle n’accroche pas … Mais c’est quoi c’te fille ? Une sangsue ? Reste calme, ne craque pas, ne lui hurle pas dessus … Tu n’es pas là pour te faire remarquer après tout …

C’est alors qu’elle osa te tester. La garce. Comme si tu étais assez con pour ne pas le remarquer … Bon, tu es bien assez con pour être éligible à ce taux d’inconscience, malheureusement pour elle tu est aussi capable de lire en sa personne comme un livre ouvert … Et sa détermination n’a définitivement pu t’échapper ! Sauf que toi, tu en as entendu du « Samaël » par ci, « Sam » par là. Le gamin t’en a fait bouffer, autant que ses histoires sur la magie. Genre jusqu’à t’en filer une migraine d’enfer. Alors l’autre qui écorche volontairement son nom, ça ne va vraiment pas le faire.

Avec une certaine froideur, tu la fixes. « Arrête, c’est énervant. » Tant pis pour ta couverture, pour l’imitation du gamin … Tu y étais vraiment trop mauvais de toutes façons « Tu veux une preuve que je ne suis pas ce sale gamin … Tu aurais pu te contenter de demander tu sais … » En t’approchant d’elle, tu laisses tes yeux changer de couleur. Pas les faire tourner au vermeil non, mais bien les faire osciller entre un bleu puissant et un gris métallique parfaitement inhumain. Pour parachever le tout, tu lui susurres à l’oreille, de ta véritable voix « Je ne suis pas Kydd, satisfaite ? »

Avec cet éternel sourire en coin, tu la fixes quelques secondes puis reporte ton regard sur la foule. Voilà, c’est fait. Et d’une. Avec un peu de chance, d’ici peu tout le monde saura qu’il y a quelqu’un capable de changer de forme dans les parages, et tu seras dans la merde, jusqu’au cou. Après tout, qui a envie de se faire voler son identité ou se retrouver pourchassé tout ça parce qu’un petit con a fait des conneries en ayant sa tronche ?

Puis, il te vient une idée. Le genre encore plus folle que tout ce qu’il t’est arrivé jusque là. Tu veux comprendre. Pourquoi elle s’accroche tant à ce gamin, pourquoi elle semble tant y tenir. Pas que tu veuilles utiliser cela contre elle ou le mioche, juste parce que cela t’intrigue, vraiment. « Puis-je te demander quelque chose ? » Qu’elle dise oui ou non, tu vas de toute façon lui demander « Comment vous êtes-vous rencontrés, avec Kydd ? »

Oubliant complètement que LA sorcière est là, et que l’autre sur scène pourrait bien être ta porte d’entrée pour ramener l’Enfer sur Salem, tu t’intéresses alors à ces sentiments, ces petites choses futiles, inutiles voire dangereuses, qui son partie intégrante de ce que l’on appelle un être humain. Chose que tu as malheureusement de plus en plus de mal à appréhender, par toi-même en tout cas. Certes, lire en les autres c’est bien, mais réussir à comprendre le pourquoi du comment ce qui te submerge te retourne autant … C’est mieux !

Te permettant de lire un peu plus en elle, cherchant quelque chose pouvant t’être utile, tu lâches d’un air las « Apparemment, je ne suis pas le seul à trouver que la soirée manque de quelque chose … » Puis tu lui adresse un clin d’œil, l’air taquin « J’ai triché … » Tu observes de nouveau la foule, cette mascarade et, devant le peu d’envie qu’il te reste, tu proposes « Ca te dit de trouver un endroit plus calme pour discuter ? »

Comme quoi, peut être que le mioche et toi partagez quelque chose en commun : une impatience caractéristique quand ça ne vous intéresse pas, ainsi qu’une curiosité à toute épreuve !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Lun 22 Juin - 22:32

Intrigue

« Just because everything is different doesn't mean anything has changed. » Irene Peter
Et bien visiblement, c'était quitte ! J'avais apparemment ce... 'don', qui consistait à énerver tout le monde, alors que ce n'était pas mon intention première. Je le vivrais très mal si ce genre de chose comptait pour moi, mais heureusement je n'avais pas besoin de me faire aimer pour survivre dans ce monde. Et c'était cette capacité qui me permettait d'exaspérer les gens jusqu'au moment où ils se décident enfin à renoncer.. Tous les moyens sont bons, que voulez vous !
-Arrête, c’est énervant.
Un air innocent sur le visage, je penchais le visage comme si je ne comprenais pas. D'accord là, je voulais être chiante. A chacun son tour petit imposteur !
-Tu veux une preuve que je ne suis pas ce sale gamin … Tu aurais pu te contenter de demander tu sais …
Si j'avais eus des signaux d'avertissement ça et là, il me faut avouer que je m'étais accroché à l'idée que Kydd voulait simplement me donner une leçon ou quelque chose dans le genre. En bref, qu'il jouait surtout les gamins en prétendant ne pas me connaître. Et si je n'en laissais rien paraître, l'aveu qu'il n'était pas Kydd ne m'en laissa pas moins un goût amer dans la bouche. Alors même lui... même lui il était parti. Jamais je n'aurais une chance de faire amende honorable. Il était officiellement un de plus sur cette liste bien trop longue des gens que je rencontrais, qui laissaient une marque dans ma vie... et qui disparaissaient.
Le faux Kydd s'approcha de moi, et ses yeux changèrent de couleur, virant à un gris que même une lentille n'aurait jamais pu atteindre. Soutenant son regard, je cherchais à comprendre ce que signifiait cela. C'était une nouvelle forme de change peau ? Après tout, après les loups garous, pourquoi pas ? A moins qu'il ne soit un mutant. Qui aimait donner à ses yeux des couleurs improbable. Vous allez, voir, tout à l'heure, ils seront arc-en-ciel !
-Je ne suis pas Kydd, satisfaite ?
-C'est une façon de voir les choses... marmonnais-je.
Moi, admettre que j'étais déçue que ça ne soit pas lui ? Mais vous rêvez mon cher ! Autant me passer sur le corps !
Son regard lâcha le mien, doux apaisement pour moi. Jamais je n'avais eus de mal à soutenir un regard, c'était plutôt les autres qui ne parvenaient pas à soutenir le mien. Mais celui là avait tenu du challenge !
-Puisqu'il suffit de demander, qu'est-ce que tu as fais au véritable Kydd ?
J'étais certaine que la réponse me déplairait au plus haut point, mais vous commencez à suffisamment me connaître pour savoir que je préfère la vérité, si dure soit-elle, à de faux semblants ou à des réponses évasives. Mais visiblement, le faux Kydd semblait vouloir des réponses lui aussi. Des réponses qui ne l'avanceraient en rien cela dis..
-Puis-je te demander quelque chose ? Comment vous êtes-vous rencontrés, avec Kydd ?
-Ce n'est pas très glorieux...
Un désastre aurait été plus juste. Moi et ma fâcheuse tendance à tout foutre en l'air, on n'avait encore jamais vu un tel flop sur Broadway ! ...Et pourtant croyez moi, il en a vu des vertes et des pas mûres...
-Disons qu'il est venu avec les meilleurs intentions du monde et que je casse tout ce que je touche. Ca n'a pas fait un très bon mélange...
Je n'allais pas lui dévoiler ma meilleure carte, celle avec laquelle je pouvais le prendre par surprise si jamais la situation s'envenimait tout de même ! Et puis sincèrement... je n'avais pas très envie de lui expliquer en long, en large et en travers ma rencontre avec Kydd. Elle avait tourné au désastre, par ma faute, point final. C'était là l'essentiel à retenir, aussi pitoyable que cela puisse être... !
Quelques instants plus tard, je découvrais une nouvelle facette de sa personnalité qui ne m'enchantais guère...
-Apparemment, je ne suis pas le seul à trouver que la soirée manque de quelque chose … J’ai triché … ajouta-t-il d'un air taquin en réponse à mon regard interrogatif et suspicieux.
Il pouvait lire dans les pensées ou quoi ? Si j'avais du mal à être totalement braquée face à lui, puisqu'il revêtait un visage familier, des questions commençaient cependant à fourmiller dans mon esprit. Et chacune orbitait autour d'une même question essentielle : qui était ce type ?
-Ca te dit de trouver un endroit plus calme pour discuter ?
Ca te dit de te jeter dans la gueule du loup, en mode freestyle, sans rien connaître de celui qui est peut-être ton ennemi, et par conséquent, sans savoir à l'avance comment le combattre et par la même occasion, perdre tout contrôle sur la situation ?
-Avec grand plaisir !
Suicidaire ? Masochiste ? Tarée ? Irréfléchie ? Moui, un peu tout cela à la fois. C'était... mon nouveau défi. Et puis, je ne pouvais pas perdre une chance de savoir qui était le faux Kydd, depuis sa véritable apparence jusqu'à ce qu'il était exactement, en passant évidemment par la fameuse question : pourquoi avoir prit l'apparence de ce pauvre Kydd ?
J'avais bien dans l'idée d'aller au Kind of Blue, à l'autre bout de Salem, mais... je doutais qu'il apprécie. Voyons voir, qu'est-ce qu'on a de potable dans cette partie de la ville.. ?
-Le Coffee Shop, ça t'intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 749
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Votre ombre
✤ Crédits : tumblr + swan
✤ Âge personnage : Trop de siècles
✤ Humeur : Voyeuse
✤ Profession : A vos humbles services
✤ Philosophie : A vous de voir
✤ Localisation : Partout

Relationship
→ citation:
relationships :
La confrérieFais gaffe à ton cul, elles sont omniscientes.
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   Jeu 25 Juin - 14:18



FREAKY LIKE US





Miss et Mister Salem sont sur scène! Joie, indifférence, hilarité et bien d'autres émotions encore on déferlée à travers la foule! Après tout... élire le plus gros connard de la ville n'est peut-être, dans le fond, que simplement représentatif de Salem et de son hypocrisie ambiante? Ah moins... Bien entendu... Que vous n'en ayez rien à carrer! Oh dans le fond... Qu'importe n'est-ce pas? Si si si... Permettez-moi d'insister... Qu'importe QUI se trouve sur scène car très vite, une préoccupation plus grande risque de vous tomber entre les pattes. Vous voulez un exemple? Parfait. Prenez l'exemple de Karen. Vous ne voyez pas de qiu je parle? Okay.

Vous voyez cette blondasse habillée d'une robe rouge tape à l'oeil? Et bien ce n'est pas elle. Karen, c'est la fille qui se trouve quelques mètres plus loin. Ses cheveux auburn sont relevés en chignon, mettant en valeur son port de tête digne d'une reine. Et malgré sa grâce, elle a opté pour une robe d'un gris noir passe partout. Cette grande brune, comme vous, s'étonne des résultats de ce concours. Comme vous, elle remarque à peine la magnifique et si candide petite rousse accompagnant l'Originel. Se massant la nuque, elle détourne vaguement ses prunelles chocolat vers l'un des nombreux chapiteaux. Le petit chapiteau où deux personnes s'était isolées bien avant l'annonce des votes. Elle ne le sait pas mais il s'agissait d'un couple, un humain et un mutant. A peine venait-elle de se recentrer sur les gagnants de l'élection, un cri transperça les airs... mais également les tympans de Karen. Elle ne doutait pas un seul instant de sa provenance : le chapiteau. Ce fut à peu de choses près sa dernière réflexion avant que le pan de tissus servant de porte ne s'ouvre, laissant surgir un homme. La bouche ensanglantée et le regard fou, il s'était élancé sur Karen. Ses canines pourtant bien humaine déchirèrent cette carotide si candidement offerte. Une nouvelle giclé de sang aspergea la face de ce mutant.

Et maintenant... Si nous prenons un peu de recul... nous aurons vite fait de constater que les cris s'étendent à bien des niveaux. L'homme fou n'est pas isolé. Plusieurs attaques dans le même laps de temps. Si vous ne désirez pas finir comme Karen... Un conseil. Non, plutôt deux. Fuyez ou combattez!



HRJ => Un nouveau sujet sera ouvert dans la journée, pour vous expliquer le déroulement de la seconde partie.

EDIT : Pour tout savoir sur la suite : ICI 




CODE BY LUNATIC CAFE - MUSIC : Help me close my eyes BY Those dancing days - GIF TUMBLR

_________________



you ain 039 born typical
You ain't born typical

Ceci est un message de la Confrérie Suprême. Donner nous des cookies mais surtout... Voter deux à trois fois par jour est bon pour la santé du forum.   
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Freaky like us • INTRIGUE N°2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Freaky like us • INTRIGUE N°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Freaky like us • INTRIGUE N°2
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: LA VILLE DE SALEM :: Centre de Salem :: Salem Greens-