FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Mer 17 Juin - 22:13

Nathaniel ζ Phoebe

« Le passé n'est pas mort. Il n'est même pas passé. » William Faulkner

Two weeks ago

Shane avait été conduit à l'hospital, à temps. Après une amélioration de la vérité de ma part, aussi bien face aux médecins qu'à Shane lui-même, j'avais découvert qu'une dose de Grease chanté à tue-tête, ainsi qu'une belle histoire d'amour telle que Le Come Back était largement suffisant pour améliorer son état et raffermir notre amitié. Quant au traître responsable de tout ce désordre, j'étais bien décidée à ne plus le recroiser, ou à lui donner de quoi regretter d'avoir croisé mon chemin. Je devais cependant admettre lui en vouloir légèrement moins dans la mesure où mon ami était sain et sauf. Repenser à ce soir là ne m'en mettait pas moins en colère, car de toutes les bassesses dont je le savais capable, je n'aurais pas pensé qu'il puisse un jour tomber à cela. Mais pire encore avait été l'humiliation de se faire mener par le bout du nez par cet illuminé, cette raclure de macadam, ce gigolo qui savait pourtant si bien y faire !
Mais si ces deux semaines se passèrent sans encombre de ce côté là, c'est sans compter cependant le fait que mon cerveau commençait sérieusement à me faire défaut. Etait-ce le sang du traître qui me faisait perdre la tête, allez donc savoir. Il boit les gens comme il couche avec, il devait bien s'être ramassé quelques maladies de ci, de là ; en plus de quelques MST.
J'avais quitté Shane une fin de matinée, car je devais aller travailler, prendre son courrier, m'occuper de son chat, vous imaginez bien le tableau. Mais à la sortie de l'hospital, durant quelques brèves secondes, l'espace d'un clignement de paupières ; je l'avais vu. Cet homme à l'air sévère, aux cheveux aussi foncé que les miens, un regard sombre que je ne connaissais que trop bien. Kieran Parker. Mon père. Ai-je précisé qu'il était mort ?

The day before

Je rentrais d'un mariage où j'avais été embauchée pour chanter et où j'avais dû prendre sur moi pour ne pas dire à la mariée qu'elle commettait la pire erreur de toute sa misérable et pitoyable petite vie. Elle allait payer le double du mariage pour leur divorce, quand elle aurait pu le quitter d'ici à quelques années tout au plus sans dépenser le moindre sou si elle s'était retenue d'une telle ânerie. Enfin... Je ne m'imaginais pas moi-même tombant amoureuse au point de faire la connerie d'accepter une demande en mariage en dépit de mes principes. Mais qu'en sais-je ? J'avais bien été bernée par la plus grosse pute vampirique de tout Salem !
En rentrant, je me sentais suivie. Fidèle à moi même, je ne ralentissais ni n'accélérais le pas, je continuais ma route comme si je n'étais qu'une pauvre biche naïve qui ne se doute pas qu'elle va se faire dévorer par un tigre dans moins de deux minutes. Les pas se faisaient entendre et se rapprochaient. Puis, un réverbère. Arrivée en pleine lumière, je me retournais subitement, tandis que le stalker lui, s'arrêtait tout aussi sec ; dans l'ombre. Mais il était là encore. Mon père. Puis un clignement des yeux. Et il avait disparu. J'étais revenue sur mes pas, je m'étais aventurée dans des ruelles si infâmes que rares sont les jeunes filles à en être ressortie vivante, et avec toutes leur tête. Je n'avais rien à craindre ; je n'avais déjà plus toute ma tête.

Present day

Vous ai-je mentionné le fait que j'avais obtenu le rôle principal dans la remise en scène de My Fair Lady, Eliza Doolittle ? Et bien, voilà qui est chose faite. Comme je l'avais déjà mentionné, il ne m'arrivait que de bonnes choses ici, concernant ma carrière tout du moins. Cette remise en scène avait été inespérée, mais l'important était : elle était là, je jouais ce personnage célèbre pour avoir été incarné par la grande Audrey Hepburn, et j'étais pratiquement aussi comblée que si j'avais été à Broadway. Aujourd'hui était le jour des répétitions, et avec nos costumes ! Imaginez-moi : vêtue d'un chapeau extravagant, d'une magnifique robe longue, moulante, blanche, dont on ne pouvait savoir qu'elle n'était pas une robe de mariage que grâce aux énormes noeuds noirs qui la composaient : la réplique parfaite de celle de Miss Hepburn. Dieu, j'aimais mon metteur en scène !
Et une fois encore, mon imagination. Il était là. Oubliant tout, depuis où j'étais jusqu'à ce que je portais, je quittais la répétition vêtue de cette robe, de ce chapeau, de cette ombrelle, et poursuivait ma vision. Etait-ce une vision ? Etait-ce la réalité ? Si réalité cela était, comment avait-ce pu se produire ? Un étrange sentiment s'était formé au creux de mon ventre. De la peur ? De l'espoir ? Je ne saurais trop le dire. Un peu des deux j'imagine.
Diminuée par cette robe bien trop moulante pour pouvoir courir à son aise, je parvins cependant à le suivre jusqu'au Red Moon Boulevard, soit le pire coin de mon quartier. Il avait encore disparu. Une main sur le ventre, je repris doucement mon souffle. Qu'est-ce qui n'allait pas chez moi... ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 1:41


L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais.
ft. Phoebe



— Tu sais que la saint-valentin est passée? questionnais-je, un brin moqueur.

Nullement offensé par ma boutade, le vampire semblait au contraire très fier de sa nouvelle acquisition.

— Ouais je sais... Mais dans le fond c'est plus pour moi que pour elle, tu vois?

Hochant la tête, je m'adossais avec nonchalance contre un réverbéré. Non. Je ne voyais pas du tout. Très sincèrement, je peux comprendre l'envie de lui acheter un bouquet de fleur, même si c'était ringard. Je pouvais comprendre la nécessité de lui offrir des chocolats pour calmer ses ardeurs de louve mal lunée. Je pouvais concevoir qu'il dépense inutilement son argent pour offrir à sa douce des diamants... Mais ça... Cette chose... non je ne comprenais pas. Voyant mon scepticisme, il cessa de couver du regard l'objet de son émerveillement. Les traits de son visage reprirent un tel sérieux que je m'attendais à une révélation en béton.

— C'est juste qu'elle arrête pas de me piquer Katerina. Depuis qu'elle l'a fait une fois, elle le fait tout le temps. J'en ai marre. C'est pas mon problème si elle a peur d'arriver en retard à ses rendez-vous.

A savoir que Katerina était sa moto. Cette histoire devenait de plus en plus ridicule et pour éviter le fou rire assuré, je m'occupais l'esprit en m'allumant une clope.

— Et donc... Tu lui offre un bicycle?

Rose pétant, le bicycle, précisons-le. Avec des flots sur le guidon. Ridicule.

— Bah ouais... Ariana c'est un danger public. Je vais pas lui offrir un VTT, non plus.

Pour lui ça paraissait tellement évident... Pauvre garçon. Depuis qu'il fréquentait cette louve, son cerveau était entièrement retourné. Personnellement ça me donnait pas le goût de la rencontrer. Tirant une taffe, je crachais la fumée, toujours pas convaincu.

— Mouais... M'enfin si ta copine est un danger public... ça changera pas le problème. Je la vois mal gérer les pentes raides.
— Parce que toi tu y arriverais? sur la défensive, je venais d'appuyer sur un point sensible. Ne jamais critiquer sa louve sous peine de le mettre en rogne.
— Ouais, sans problème, même.
— Prouve-le.


* Dix minutes plus tard *

J'avais critiqué trop rapidement. Ce vélo, à part son horrible couleur, était sympa. Cheveux au vent, le sourire béat aux lèvres, je n'avais même pas besoin de pédaler. La pente, raide et descendante, faisait tout le boulot pour moi. Tel un gosse, je me sentais électrisé par la vitesse. Puis elle apparue... tel un ange des temps ancien, dans sa magnifique robe blanche. Cette demoiselle qui détourna mon attention. Phoebe. Ivre de sa beauté, désireux de pouvoir la regarder encore et encore, je ne prêtais plus attention à la route. Le choc fut rude. Une collision aussi brutale que inattendue. Pas le temps de comprendre que je m'envolai littéralement par au-dessus mon vélo. Lourdement, j'atterri des mètres plus loin, la face contre terre. Aïe.



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 9:28

Nathaniel ζ Phoebe

« Le passé n'est pas mort. Il n'est même pas passé. » William Faulkner
Et c'est alors qu'il arriva. Sur une bicyclette rose bonbon, aussi heureux qu'un chien qui passe sa tête par la vitre de la voiture pour sentir le vent, et visiblement pas complexé pour un sou. Un petit défaut cependant. C'est que lorsqu'il me vit, son regard resta accroché à moi et il ne prêta plus attention à ce qui se passait autour de lui. Vous vous souvenez, lorsque je me jurais de lui casser la gueule la prochaine fois que je le croiserai ? Je n'eus pas à me donner cette peine. Il avait suffit d'une robe un peu moulante et de le mettre sur un vélo ! C'est avec une semi-délectation et un peu trop d'inquiétude que je le regardais faire un vol plané pour enfin s'écraser comme une crêpe par terre.
Inquiétude. Voyez ce que mon inquiétude pour lui avait provoqué la dernière fois ! C'est sur cette pensée que je pu éclater d'un rire moqueur qui ne fut pas feint et qui avait toute intention de le blesser. Me rapprochant de lui, je ramassais le vélo et m'appuyais légèrement contre ce dernier.
-Alors comme ça tu es un gay qui s'ignore... Ou tu es un enfant sorti tout droit d'un film d'horreur qui pour une raison particulièrement étrange prend son pied sur un vélo pour poupée Barbie...
C'était de la provocation pure et dure, mais qui a dit que j'allais faire à nouveau des concessions, prendre sur moi, rigoler avec lui et le laisser me manipuler à nouveau ? Il pouvait toujours rêver... Je n'avais qu'un regret en cet instant : avoir une robe beaucoup trop étriquée pour ne pas pouvoir profiter de la situation et en mettre une seconde couche. Après tout vous me connaissez suffisamment pour savoir que je ne joue pas fair-play envers de types de son envergure !
-A tout hasard - sait-on jamais, tu pourras peut-être te montrer utile une fois dans ta vie -, tu n'aurais pas vu un homme assez grand, la cinquantaine avec une belle crinière noire et des yeux un peu...
Un peu comme les miens, non mais ça va pas ?! Je n'avais nullement envie qu'il sache que mon cerveau commençait à être sérieusement en dérangement ! Et quand bien même ne serait-ce pas le cas, en quoi cela lui regarderait-il de savoir que je cherche un membre de ma famille ? Aux dernières nouvelles, je n'ai plus de famille. Je n'ai que moi et c'est bien mieux ainsi.
-Des yeux couleur noisette ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 9:51


L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais.
ft. Phoebe



Le corps endolori, je me retournais néanmoins sur le dos. Un grognement franchit mes lèvres déformées par l'effort. Mes paupières s'ouvrirent sur le panorama apaisant des étoiles parsemant un ciel obscur. Mes oreilles percevaient aisément le rire moqueur de Phoebe. Mon odorat relevé cette fragrance de terre et une note plus caractéristique : l'odeur épicé de la brune. Pas vraiment le temps de me remettre du choc qu'elle chargeait déjà sa bouche pour balancer un flot de paroles se voulant désagréable. Queneni! Un rire se déploya dans le tréfonds de ma gorge, faisant vibrer ma cage thoracique. Elle était marrante, la gamine. Me relevant sur mes coudes, je restais toutefois toujours allongé à terre. La vue n'était pas si mauvaise de là où j'étais.

— Ne te réjouis pas tout de suite. Tu reste en tête de liste de mes préférences sexuelle.

Sourire enjôleur aux lèvres. Regard provocateur en disant long. Jeu de sourcils douteux. Elle m'avait tendu la perche. Je ne faisais que poursuivre son si bel élan. En parlant d'élan, je pris le mien et me remis sur pied. Même si le plancher des vaches étaient confortable, je me sentais bien plus à l'aise debout... et surtout moins con. Tout en retirant la terre sur mon pantalon de cuir, j'écoutais attentivement la brunette. Était-ce le portrait robot de son jules? Probablement pas. Elle irait pas se taper un mec de cinquante ans. Si? Non... J'étais bien plus sexy et elle me repoussait. Alors un vieux croûton...

— Je n'ai vu personne correspondant à ce critère-là mais peut-être qu'Aubrey pourra te renseigner, précisais-je en voyant le vampire débarquer près de nous.

De taille moyenne, le vampire possédait de magnifique boucles châtains foncées lui allant jusqu'aux épaules. Les traits de son visage étaient fins, lui donnant une certaine douceur mais sa mâchoire était carrée. Sa carrure était imposante, carrée également, sans pour autant être démesurée. Sans être attiré par la gente masculine, je pouvais quand même affirmer qu'Aubrey était séduisant... et il perdait son temps avec une petite idiote. Pauvre de lui. Avenant, il adressa un sourire bienveillant à l'égard de Phoebe.

— Non désolé, je n'ai pas vu un homme correspondant à ta description.

Avec précaution, il reprit le vélo et l'examina avec minutie.

— Mec, t'a raison... même ça c'est trop dangereux pour Ariana. Je vais lui acheter des protections.
— Elle n'a pas cinq ans non plus... râlais-je, complètement exaspéré.
— Ouais je sais... Bref, il se tourna vers Phoebe lui tendant sa main, j'ai été enchantée de vous rencontrer, depuis le temps que le grincheux parle de vous. Phoebe c'est bien ça?
— Aubrey... Ariana t'attends, tu devrais filer.

Comprenant qu'il était de trop dans l'équation, il grimpa sur le vélo et s'en alla joyeusement. Oui... on était une bande d'irrécupérable.

C'est qui le mec que tu recherche?

Moi? Jaloux? Pas du tout!



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 10:28

Nathaniel ζ Phoebe

« Le passé n'est pas mort. Il n'est même pas passé. » William Faulkner
Beaucoup d'hommes se seraient montrés vexés qu'une fille sous entende qu'ils étaient gays. Parfois, même un gay en était offensé, car il n'osait effectivement pas l'avouer à la face du monde. Mais Nathaniel lui... eut une réaction totalement différente. Il éclata de rire. Ce rire auquel je voulais rester impassible. Et si j'y parvins plutôt bien, ce bon vieux Nath asséna le coup de grâce.
-Ne te réjouis pas tout de suite. Tu reste en tête de liste de mes préférences sexuelle.
Y avait-il une raison valable pour que ces mots pervers au possible fasse naître en moi la sensation que mille papillons s'envolaient ? Gardant un visage impassible, y ajoutant un air signifiant " ça m'est parfaitement égal ", je répliquais, en dépit de ses regards douteux.
-Quel dommage, tu ne figures même pas sur la mienne...
Et puisqu'il était là, autant me servir de lui tant qu'il avait encore une chance de m'être utile avant de le jeter comme un vieux mouchoir sale... je fis une description de mon père, lui demandant s'il l'avait vu ou s'il était trop occupé à faire une descente en vélo pour cela.
-Je n'ai vu personne correspondant à ce critère-là mais peut-être qu'Aubrey pourra te renseigner.
Aubrey ? Qui c'est ça Aubrey ?
Un jeune homme, cheveux brun ( mon Dieu. Il est juif... ♥ ) et long, d'une bonne carrure, imposant mais rassurant tout à la fois, en bref un super beau gosse vint nous rejoindre. Il m'acheva tout à fait lorsqu'il se mit à sourire, avec cet air adorable sur le visage. Le contraire absolu de la raclure de macadam qui se trouvait à côté.
-Non désolé, je n'ai pas vu un homme correspondant à ta description.
-Très bien, je vous remercie, répondis-je au nouvel arrivant, ignorant parfaitement l'autre vampire.
Je ne le connaissais pas, mais lui faire plus confiance à Nath', ce n'était pas bien compliqué. N'importe qui était plus fiable que Nath'... Le dénommé Aubrey attrapa le vélo, et se mit à l'examiner sous toutes les coutures. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous avec un vélo pour fillette ?!
-Mec, t'a raison... même ça c'est trop dangereux pour Ariana. Je vais lui acheter des protections.
Ariana.. Vander ? Ou Ariana... Sa fille ? Pitié, faites que ça soit la deuxième option...
-Elle n'a pas cinq ans non plus...
...Pitié, dites moi qu'elle en a juste le double... !
-Ouais je sais... Bref. J'ai été enchantée de vous rencontrer, depuis le temps que le grincheux parle de vous. Phoebe c'est bien ça?
Je serrais gentiment la main qu'il me tendait, sourire au lèvre et cachant au mieux ma surprise.
-C'est bien cela. J'ai été ravie de faire votre connaissance également Aubrey. J'espère vous revoir bientôt !
-Aubrey... Ariana t'attends, tu devrais filer.
Lui, je lui aurais volontiers mis mon poing dans la figure si je ne portais pas des gants blancs et qu'ils n'étaient pas partie intégrante de mon foutu costume ! Quant à son ami, il ne se fit pas prier et monta à son tour sur le vélo, pour s'en aller en deux temps trois mouvements. Ils devraient sérieusement arrêter de se balader avec cela, ça fait pas très sérieux...
-C'est qui le mec que tu recherche?
Ignorant parfaitement sa question, bien que je me serais fait un plaisir d'inventer quelque chose juste pour lui foutre des complexes - et rien n'excluait que je le fasse par la suite -, je posais une question à mon tour.
-Mais comment il peut être ami avec un type comme toi ? Vous êtes la nuit et jour tous les deux ! Il est charmant et adorable et tu es...
Etait-ce vraiment bien utile de finir cette phrase... ? Elle s'induisait d'elle même. Me détournant, je repris le chemin inverse pour retourner à ma répétition, en espérant de tout mon coeur ne pas être virée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 11:07


L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais.
ft. Phoebe



Aubrey plaisait à toutes les filles. Ce n'était pas nouveau. Il inspirait confiance et charisme. Oui... Je le savais mais de vous à moi... Je n'avais pas prévu une telle entente entre les deux-là. Visiblement sous le charme, elle lui faisait les yeux doux. N'importe quoi... Elle voulait juste me rendre jaloux... Observant les deux individus, c'était avec grande joie que je vis le vampire partir. Je l'aimais bien mais il y avait des limites. Il ne voulait pas que je rencontre sa louve pour éviter que je la drague mais lui, il ne se gênait pas pour être un peu trop gentil avec Phoebe. Remarquez... Mieux valait ça plutôt que de les voir se taper dessus, n'est-ce pas? Le beau brun parti, je questionnais Phoebe sur l'identité de son inconnu... Elle éluda la question. Pour faire changement. Alors pourquoi moi je répondrais à sa question? Mais visiblement elle se moquait bien de la réponse puisqu'elle commençait déjà à partir. Ah ah ah. La bonne blague. Maintenant que je l'avais sous la main, je n'allais certainement pas la laisser filer aussi rapidement. Ne devait-elle pas me filer une racler si on se revoyait? J'attendais encore.

— Figure toi que je suis de bonne compagnie.

Attrapant un paquet de cigarette se trouvant dans la poche de mon coat de cuir, je suivais la brunette, m'alignant à sa hauteur. Je coincée une clope entre mes lèvres, rangeant par la même occasion le paquet.

— Au départ c'était juste un client de mon bordel. Il ne payait pas pour se faire plaisir. Il venait juste boire quelques verres.

De la même poche, je sortis un zippo et embrassa ma baguette toxique.

— Mais depuis qu'il fréquente cette louve... je le vois de moins en moins, admis-je piteusement.

Nostalgique? Ouais, je devais bien l'avouer. Mon camarade de beuverie me manquait mais je préférais me teindre en blond plutôt que de l'admettre.

— Bon et sinon... C'est qui ce mec? Ton nouveau jules? questionnais-je avec une certaine impatience.

Redoutant bien malgré moi la réponse, je jouais nerveusement avec mon zippo, l'allumant, l'éteignant, l'allumant, l'éteignant... Vous voyez le schéma.



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 11:35

Nathaniel ζ Phoebe

« Le passé n'est pas mort. Il n'est même pas passé. » William Faulkner
Avais-je voulu rendre Nathan jaloux ? Oui. Un peu. Bien qu'en soit, je ne pense pas qu'il ait de vrais sentiments pour moi, je le vois plutôt comme le chat, et moi la pelote de laine. Tant qu'il a envie de jouer, il sort ses griffes et s'amuse. Et une fois que c'est fini... c'est fini. Je ne suis pas du genre à tourner autour des mecs, qu'importe qu'ils sont beaux ou non. J'avais laissé parler la fille qui était en moi pour une fois, histoire de faire sentir à l'autre que je n'en n'avait rien à faire de lui. Petite vengeance, certes, mais vengeance toute de même.
Me doutant qu'il me suivrait, ou l'espérant tout du moins, je commençais à partir après lui avoir demander comment le Dr Jekyll pouvait être ami avec Mister Hide.
-Figure toi que je suis de bonne compagnie.
Je lâchais un rire franc à ces paroles. Il n'était pas sérieux là, si ?
-Ah oui ? Et pour qui je te prie ? Les rats qui parcourent les ruelles que tu fréquentes ?
D'abord derrière moi, il ne tarda pas à marcher à mes côtés. La situation devait être drôle d'un point de vue extérieur. Deux mondes différents. Deux époques différentes. La femme des années 1990 face au vampire Rock N' Roll des années 2050. M'appliquant à ne pas regarder ce qu'il faisait, je l'entendis fouiller dans ses poches et en retirer un objet. Impassible, je regardais droit devant moi et continuais à marcher au rythme que m'autorisait la robe... et il n'était pas glorieux.
-Au départ c'était juste un client de mon bordel. Il ne payait pas pour se faire plaisir. Il venait juste boire quelques verres. Mais depuis qu'il fréquente cette louve... je le vois de moins en moins.
Ariana était une louve ? Et bien... on en apprend tous les jours sur les gens. La veinarde. J'aurais échangé nos pouvoirs avec le plus grand plaisir. Essayant de ne pas trop m'attarder sur la pointe de tristesse que j'avais perçu dans sa voix, je répondis.
-Mais c'est qu'il te manquerait dis moi ! Ou alors tu as fini par comprendre qu'avec ton comportement de salaud tu finiras seul et que, si par chance tu arrives à mourir, tu crèveras seul comme un con tandis que ton pote vivra heureux jusqu'à la fin des temps avec sa dulcinée et que rien, pas même la mort ne pourrait rompre leur amour ?
Tournant la tête vers lui avec un petit sourire sadique, en mode " tu le sens le couteau qui s'enfonce doucement dans la plaie ? ", je compris ce qu'il avait sorti. Une cigarette. Oh non mon grand. Tu veux te cramer les poumons, à ta guise, c'est pas comme si je risquais de finir avec toi un jour et de devoir supporter cette horreur. Par contre moi, j'ai des poumons sains, et j'y tiens ! Attrapant l'objet du crime qu'il avait en bouche, je la cassais en deux et la jetais par terre.
-Bon et sinon... C'est qui ce mec? Ton nouveau jules?
Il se mit à jouer avec son briquet, attendant une réponse qui ne viendrait toujours pas.
-Alors comme ça tu lui as parlé de moi... et beaucoup qui plus est. Je te rend la vie tellement infernale que tu as besoin d'une épaule compatissante ?
Mais oui tu l'auras cette réponse que tu attends... mais oui ça sera un mensonge éhonté dédié à te faire sentir mal dans ta peau et à crever de jalousie, en te demandant " mais qu'est-ce qu'il a de plus que moiiiiiii ? ". Mais attend encore un peu. Essaye une troisième fois. Ca te ronge de ne pas savoir, n'est-ce pas ? Bien... Parce que ce petit jeu ne fait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 12:42


L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais.
ft. Phoebe



Vénéneuse. Pleine de piquant et de mordant. Comme je l'aimais. Elle n'avait pas changé depuis notre dernière rencontre. Toujours la même. Irritable. Pleine de répartie. Continuellement amusé par sa verve mitrailleuse de pic, je ne ne tiquais pas un seul instant sur ses mots. Bien au contraire. Je décidais de prendre la balle au bond.

— Si c'était le cas, tu apprécierais ma compagnie.

Sourire en coin, je n'attendais pas à ce qu'elle abdique. Bien au contraire. A sa manière, elle était une combattante et moi, j'adorais jouer. Toutefois, un certain goût d'amertume perdurait. Aubrey et sa foutue manie de courir dans les jupons de sa donzelle. Me consolant comme je le pouvais avec une cigarette, j'expliquais vaguement mon lien m'unissant avec le vampire. Bien malgré moi, ma voix avait trahi ce sentiment de nostalgie. Une erreur car Phoebe n'hésita pas un instant à s'en servir contre moi. Ce sourire s'effrita de mon visage. Soudainement bougon, je marmonnais vaguement dans ma barbe. Mes prunelles assassines se tournèrent vers la source nouvelle de mon agacement. Pour ne rien arranger, elle s'octroya le droit de me voler ma sucette cancérigène et de la casser en deux. Je pouvais rouspéter, beugler mon mécontentement... Mais ça ne servirait à rien. Roulant simplement les yeux pour manifester mon mécontentement, je préférais encore changer de sujet! Ou plus précisément... réitérer ma question précédente.   

— Ouais... j'expliquais que t'étais une enquiquinante de première.

Ronchon, je sortais une nouvelle clope et la glissa entre mes lèvres. La nervosité. La colère grondant. Parfois je me demandais pourquoi je m'obstinais à parler avec elle.  

— Un peu comme toute les femmes, conclus-je, la cigarette toujours entre mes lèvres... pour finalement la ranger à nouveau dans mon coat.

Rangeant également mon zippo, j'allais ensuite farfouiller dans une poche intérieur de mon vêtement pour en ressortir une flasque de rhum. C'était pas comme si j'allais souffrir d'un cancer du foie. J'étais déjà mort.

— D'ailleurs, il se porte bien ton voisin?

Petit sourire en coin, j'avalais une rasade de ce liquide de fort. Une brûlure familière dégoulina le long de mon gosier. Sensation connue et étrangement réconfortante.



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 13:12

Nathaniel ζ Phoebe

« Le passé n'est pas mort. Il n'est même pas passé. » William Faulkner
Comme au jeu de ping-pong, nous nous lancions des réparties plus ou moins bien senties et aucun de nous ne lâchait prise. Sauf que ce qui avait pu être un jeu entre nous auparavant était aujourd'hui, de mon point de vue, de véritables attaques.
-Si c'était le cas, tu apprécierais ma compagnie.
-Non, je ferais comme toi ; je t'utiliserais jusqu'à ce que j'en ai marre. Puis je te laisserais pourrir dans un coin et je passerais au suivant, lâchais-je avec tellement de naturel que j'aurais presque réussi à me convaincre que c'était une chose courante et absolument pas répréhensible.
Et alors que pour une fois, la situation s'inversait, et qu'il était un peu plus vulnérable qu'à l'accoutumée, je me fis un plaisir malsain de le réduire en pièce. Je lui avais promis la dernière fois une belle dérouillée la prochaine fois que je le croiserais. Qui a dit qu'il me faudrait obligatoirement user de la force pour cela ? Les actes font mal, mais bien souvent, les mots s'avèrent être plus tranchants. La différence, c'est que je ne m'amusais pas à attirer sa confiance pour ensuite la lui renvoyer en pleine gueule ; je me contentais de lui rappeler que sa vie était misérable et pathétique, et que quoi qu'il advienne, il finirait à la décharge public, exclu de tous, n'ayant plus que ses yeux pour pleurer et ses souvenirs pour se repentir. Et s'il y avait une quelconque justice en ce monde, sa conscience serait de la partie. N'oubliez pas ces mots de Polybius ; « Il n'y a pas de témoin plus redoutable, pas d'accusateur plus implacable que la conscience qui sommeille en chaque homme. » Oh oui, je l'attendais ce jour béni où la conscience de Nathaniel referait surface et le démolirait aussi sûrement que la lave d'un volcan carbonise tout sur son passage. A trop jouer, un jour ou l'autre, il aurait droit au retour du bâton.
-Ouais... j'expliquais que t'étais une enquiquinante de première. Un peu comme toute les femmes...
Il sortit une nouvelle cigarette que je retirais de sa bouche aussi sec, faisant de même qu'avec la précédente. Je ne supportais pas cela. Je ne supportais pas l'odeur, je ne supportais pas les gens qui fumaient devant moi, et il y avait toujours quelque chose en moi qui se brisait lorsque j'apprenais quelqu'un que je connaissais fumait. C'était pour moi un signe d’imbécillité. Et le pire, c'est qu'ils le savent ! Tous autant qu'ils sont ! Mais, comme quelqu'un a eut le culot de me le dire un jour, « il faut croire que l'on n'a pas pleinement conscience des dégâts ». Et il ne faudrait pas les considérés comme des imbéciles. AH ! Laissez moi rire...
-Dans ce cas, pourquoi perds-tu ton temps à me courir aux fesses ? Puisque je suis si chiante, dégage et laisse moi respirer ! Aux dernières nouvelles, ce n'est pas moi qui suis venu te chercher, tu m'as trouvé tout seul. Va donc en chercher une qui n'aura rien dans le crâne, qui se laissera sauter dès que la pulsion te prendra et qui te ruinera en moins d'un mois tu veux ?
Moi, prendre mal le fait qu'il me trouve chiante ? Nooon..mais non, qu'allez vous donc inventer là ? Depuis quand son opinion compte-t-elle, hein ? On se le demande ! De toute manière, tout le monde me trouvait chiante. Parce que dès qu'il suffit d'écouter plus d'une minute, c'est chiant. Parce que dès qu'on dit la vérité, c'est chiant. Parce que dès qu'on pense différemment, c'est chiant. Je les emmerde. Tous autant qu'ils sont. Et Dieu sait qu'ils sont nombreux. Et alors ? Je suis seule, je l'ai toujours su. Ca n'a jamais changé. Et, le ciel m'en préserve, ça ne changera jamais !
-D'ailleurs, il se porte bien ton voisin?
Maintenant, c'était lui qui attaquait. Plus subtilement. Il me ramenait en pleine figure sa trahison. Mais ne t'en fais pas, chéri. Je ne l'ai pas oubliée. Pourquoi crois-tu que je sois plus acide que jamais ?
-Je n'ai pas encore utilisé mon ombrelle pour te transpercer avec, fais donc le calcul. Et d'ailleurs en quoi ça t'intéresse ? En dehors de toi, rien ne compte après tout. Ne change pas les vieilles habitudes.
Accélérant le pas, je pris de l'avance sur lui. Il n'avait aucune idée. Il n'avait pas conscience d'à quel point cette nuit là se faisait encore ressentir comme la brûlure d'un fer rouge en moi. Il n'avait pas idée de ce qu'il avait brisé. Il n'avait pas idée de ce que " confiance " signifiait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   Lun 6 Juil - 19:24


L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais.
ft. Phoebe



Oh la mauvaise langue. Je n'étais pas venu la chercher. Elle m'était apparue aussi soudainement qu'un ange à la langue perfide. Je m'étais crashé et ELLE avait décidé de me retrouver. Ne voulait-elle donc pas admettre que je lui manquais? Non. Bien évidement que non. L'amusement s'effrité à chacune de ses pics. Non... ce soir je n'étais pas autant d'humeur joueuse qu'habituellement. Je ne voulais pas pour autant le lui montrer. Oh que non. Je savais pertinemment que la moindre faiblesse de ma part lui accorderait satisfaction. Je ne voulais pas prendre la peine de répondre. Je ne voulais pas non plus à me justifier de quoi que ce soit. Au lieu de quoi, j'amorçais la conversation sur son voisin. Et là... je savais que c'était moi qui gagnerait des points. Sa réponse ne se fit pas attendre, d'ailleurs.

— Tu as raison... Je ne m'intéresse qu'à ma petite personne, répliquais-je avec un certain dédain.

Le pire étant que... Oui. Elle avait raison. De manière générale, je pensais à moi et seulement à moi. Mes intérêts avant tout. Les affaires avant tout. De son voisin, je m'en moquais éperdument! D'ailleurs je me demandais bien ce que je faisais encore là. Alors qu'elle accélérait le pas, moi, je m'en allais tout simplement dans le sens inverse. Si elle déteste ma compagnie tant que ça, je n'allais pas la lui imposer plus longtemps.

- A SUIVRE -


Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini]« L'espoir est une étrange chose à plume qui se pense dans notre âme, hante des chansons sans paroles et ne s'arrête jamais. » | Pv Nathaniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage Moqueur||L'espoir, c'est la seule chose plus puissante que la peur||
» Nuage Moqueur||L'espoir, c'est la seule chose plus puissante que la peur||
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Un bien étrange rêve...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Corbeille RPG-