FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Insomnia - Nathaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Insomnia - Nathaniel   Lun 6 Juil - 11:04


❝ In Hell
You Trust❞



Je me lève de mon lit, laborieusement, j'ai mal de partout, et pourtant pas de fête, pas de soirée, non juste moi et mon état lamentable depuis plus d'une semaine... Je suis l'ombre de moi même, constamment fatiguée, ayant une envie terrifiante de viande rouge crue. Je suis malade, gravement malade et pourtant, je me hisse hors du lit, alors que le soleil (que je ne supporte plus) vient de se coucher. Travailler, c'est tout ce qu'il me reste, c'est toute ma vie.

Je me traîne vers la salle de bain, et je me regarde dans la miroir. Mon dieu, je suis si pâle, si cadavérique... Cette foutue maladie qu'est la Porphyrie est en train de m'avoir à petit feu. Je pose mes doigts sur mes joues, tapote dessus, j'essaie d'avoir le rouge aux joues, histoire de leurrer mes clients, sur mon état. Mais c'est peine perdue, je finis par me maquiller pour donner le change. J'enfile un jean, et un débardeur blanc, prends mes clés et descends les escaliers jusqu'à parking 4 étages plus bas.

Je gare ma voiture non loin du bar, déjà dans les rues, l'activités à reprit, des passants et badots, et cette impression désagréable, en les croisant que je peux savoir à quel rythme bat leur cœur. Je secoue la tête, ne pas penser à de telles inepties. J'ouvre le bar et Robert arrive tout sourire. - ça va mieux? Ton frère m'a dit que tu étais malade... Me dit il, alors que j'acharnais à ouvrir les portes, le bois avait gonflé avec les pluies de ces derniers jours. - Il s'inquiète pour rien, enfin... oui je suis malade, mais ça va, la preuve je suis là devant toi.

J'étais entrée sans trop le regarder, j'entendais son cœur, ou le mien, impossible de savoir la réalité du délire total. Je passais une main sur mon front, on aurait dit que j'avais de la fièvre, génial... - Je vais te laisser gérer le bar ce soir, j'ai pas mal de retard dans les comptes. Il hocha la tête, et je levais le nez vers lui, laissant mon regard traîner du côté de sa gorge sans savoir pourquoi. Je voyais le battement régulier du sang passant dans ses veines... me donnant des vertiges. Je me raclais la gorge, détachant mon regard de là. Je filais dans le bureau, refermant la porte, et m'y adossant en soufflant un grand coup.

Le bar ouvrit ses portes, j'entendis la salle se remplir, c'était facile cela dit, les murs n'étaient pas très épais. Assise derrière le bureau, avec un mal de crâne à me scier la tête en deux, j'avoue que je n'avais pas la motivation de bosser dans les chiffres. - Concentres toi... Me dis-je à moi même en me massant les tempes, mais j'étais prise de vertiges, ma vue se troublait et j'atterris finalement allongée sur le dos, au sol de mon bureau. - Il faut appeler les pompiers... je délirais, je regardais mes mains tremblantes, et je me sentais partir. J'avais faim, terriblement faim... dans mon esprit, je m'imaginais saigner Robert comme un porc et le boire à pleine bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Lun 6 Juil - 11:45


Insomnia
ft. Lucinda



Une ombre parmi les ombres. Un murmure parmi le silence. Rapide et discret. Les ténèbres m'enveloppaient de son manteau protecteur. Tapis parmi l'obscurité. Je me déplaçais avec rapidité dans les sombres ruelles de la ville. Mon chemin, je le connaissais par coeur. Son odeur, je pouvais le sentir à des kilomètres. Elle ne m'échappera pas. Jamais. Elle était mienne. Je l'avais marqué par le sang. Une trace indélébile que les siècles ne pourront effacer. J'avais fait de son corps le tombeau de son âme. Je lui avais ôté la vie. Je lui avais donné l'immortalité. Lucinda. Mon infant. Ma progéniture. Ce soir j'allais lui rendre visite. Ce soir annoncerait sa véritable renaissance. Sortant d'une ruelle, je pouvais voir l'entrée du bar. Son sanctuaire. Notre sanctuaire. Un fin sourire étira mes lèvres. M'engouffrant parmi la foule, je me déplaçais avec aisance, contournant les corps, m'approchant toujours un peu plus de l'entrée. Je pouvais sentir son parfum. Fort et tenace. Elle était passée par là il y a peu de temps.

Ouvrant l’œil, déterminé, j'entrais dans l'établissement. Elle n'était pas loin. Je le savais. Je devinais sa présence. Lien invisible me liant à ma progéniture. Elle était là... Plus loin. Elle filait vers son bureau. La partie réservée aux employés. Comme si cela allait m'arrêter. Prenait-elle conscience de ma présence? Non. Probablement pas. Pas encore. J'avais tout le temps du monde mais du temps, je ne voulais pas en prendre. Alors je m'approchais de son bureau... tout en restant à une distance raisonnable. J'avais encore une dernière chose à accomplir avant de pénétrer dans les lieux. Usant de mon charme naturel, j'avais attiré sans grande difficulté une belle blonde dans mes filets. Ses larges sourires n'égalaient en rien sa poitrine généreusement exhibées à la vue de tous. Cela ne m'intéressait pas. Non. Elle était humaine et c'était pour cette raison que je l'avais choisi. Flirtant quelques minutes avec ce bout de femme, je lui murmurais de me rejoindre dans la salle que je lui désignais. Elle avait pour simple consigne d'attendre une à deux minutes avant de me suivre. Le bar venait à peine d'ouvrir mais la foule se faisait déjà opaque, présente et survoltés. Les chances pour qu'on me remarque étant infime, je tentai ma chance et pénétrai dans le bureau. Je m'attendais à bien des choses mais certainement pas à ça... Allongée sur le sol, elle semblait en bien piteux état. Une moue faussement contrariée sur le visage, je m'approchais lentement de la créature.

— On dirait que ça ne va pas fort... besoin d'un remontant? questionnais-je en m'accroupisant à ses côtés.  



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Lun 6 Juil - 17:40


❝ In Hell
You Trust❞




J'entends la porte s'ouvrir et le son me fait grimacer, c'est trop fort, bien trop fort. Je sens le froid pénétrer dans mon bureau, j'espère autant que je prie contre, pour que ce soit Robert. Et non, le voile se déchire, et son visage me dit quelque chose. - Oh non pas vous. Dis-je en roulant sur le côté. - Vous n'avez pas le droit d'entrer ici. Dis-je en tentant de reprendre le dessus, c'est très difficile, je me sens dépassée par les événements et je pense qu'à tous moments mon corps peut me lâcher. Hors de question, de tomber dans ses bras.  Les paumes ancrées dans le sol, le visage bas, les cheveux devant les yeux, je me laisse quelques longues minutes, pour palier à mes envies de vomir. - J'ai la nausée voilà tout. Dis-je ensuite, en m'accrochant de toutes mes forces, au rebord de mon bureau. Me hissant, non sans geindre, je n'avais pas beaucoup de force à revendre, et je titubais comme une alcoolique.

Je prends appui du mieux possible au bureau, m'y asseyant, sans trop croiser son regard. - Qu'est ce que vous faites là sérieusement... Je n'aurais pas la patience de me faire épier encore toute la soirée je vous préviens. Lui dis-je en passant une main dans ma longue chevelure couleur feu, dégageant des mèches de mes yeux, croisant enfin son propre regard. Il était beau l'enflure, s'en était énervant, mais je n'avais pas spécialement envie de me retrouver seul avec lui, du coup j'allais sonner Robert au bar, à l'aide d'un bouton sous mon bureau, mais la porte s’ouvrit. Une blonde, parfaitement bien foutue, entra alors, en le regardant, puis en me regardant. J'arquais un sourcil interrogateur à son arrivée. - C'est gentil, mais je ne suis ni lesbienne, ni tentée par un plan à trois Mr... Je ne connaissais pas son nom. - Mr le stalker je vais vous appeler, ça vous va à merveille. La femme s'approcha de moi, je n'eus pas le temps de la repousser ou de lui demander de me laisser, qu'elle dégagea les cheveux dorés de sa nuque délicate.

Le temps s'arrêta, impossible de parler plus avant, mes yeux caressèrent sa peau blanche, balayant cette jugulaire à découvert et je me sentais perdre pied lentement d'une quelconque humanité. Je me levais, m'approchant d'elle, il n'existait plus, j'étais seule avec la blonde... je passais le bout des doigts sur sa nuque, et chaque cellule de mon corps se figèrent... - Comment expliquer... commençais-je. -... comment expliquer cette envie déplacée... Murmurais-je presque à son oreille. - J'ai envie de te goûter, de me noyer en toi... J'étais comme en transe, et ça aurait pu déraper, mais le téléphone sonna d'un coup, rompant l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mar 7 Juil - 17:55


Insomnia
ft. Lucinda



Une petite moue faussement déçue s'imprima sur mon visage. Elle ne voulait pas de moi ici? Hum... Que c'était triste. Toujours accroupi, j'observais la belle rousse. Elle semblait vouloir se remettre debout sans pour autant y parvenir. Les paumes ancrées au sol, le visage tourné vers le bas, ses cheveux recouvraient son visage, me laissant dans la totale incapacité de sonder ses prunelles. Rien de bien grave en soit.

— Et pourtant je suis là... répondis-je avec un sourire en coin.

Les secondes s'écoulèrent mais je ne bougeais pas. Elle non plus, d'ailleurs. Pas dans l'immédiat en tout cas. A trop vouloir repousser sa véritable nature, elle avait refusé de se nourrir depuis bien trop longtemps maintenant. Les forces lui manquaient. Rien d'anormal. Toutefois, il fallait y remédier rapidement. Elle ne tiendra guère longtemps dans cet état. Puisant probablement dans ces dernières réserves, elle se redressa en s'aidant de son bureau. Bien. En plus d'être belle elle était tenace. De quoi bien me plaire. Elle me confia ne pas avoir la patience d'être encore une fois épiée. Un rire se déploya dans ma gorge. Si elle savait la raison de ma venue ce soir... je crois bien que de la patience pour être épiée, elle en aurait.

— Tant mieux! m'exclamais-je en donnant une tape à mon genoux. Car la phase d'observation est terminée depuis un moment, lui confiais-je en me redressant.

Dans un timing parfait, Veronica entra dans la salle! Ah! Parfaite poupée blonde! Satisfait, mes prunelles firent la navette entre la bombasse blonde et la magnifique poupée rousse. A l'énonciation d'un plan à trois, un petit rire franchit mes lèvres. Bien que tentant, ce n'était pas la raison de ma venue. D'un mouvement de tête, je donnais le signal à mon pantin humain. Aussitôt, les grandes jambes fuselées de Veronica la guidèrent jusqu'à la vampire. Et comme je le lui avais demandé, elle dégagea sa crinière blonde pour offrir son cou. Gentille humaine. Brave bête.

L'appel du sang. Un désir violent. Incontrôlable. C'était inné. C'était en chaque vampire. Ce besoin de s'abreuver à une jugulaire. Cette attraction éloquente pour les veines palpitantes. Ce besoin de sang... Le plaisir inégalable de s'abreuver de la dernière goutte. Nous étions des prédateurs... Et Lucinda ne semblait pas bien différente. Comme hypnotisé par ce besoin primaire, elle s'approchait de l'humaine. Son regard en disait bien long sur ses envies. Elle allait céder. Elle allait craquer... Et la sonnerie du téléphone retenti. Une aiguille éclatant une bulle de savon. Un élément perturbateur dans mon plan bien huilé. Cachant mon mécontentement, je m'empressais d'empoigner le téléphone et de décrocher.

— Elle est occupée. Elle vous rappellera plus tard.

Je raccrochais aussitôt et prit bien soin de débrancher le fil du téléphone. Ainsi... nous ne serions pas dérangé! Inspirant pour reprendre mon calme, je m'installais sur rebord du bureau, à l'opposé des deux femmes. Lucinda était si bien partie... Un peu plus et elle se serait laissée aller à sa véritable nature. J'en étais persuadée. M'attendant à un rejet de sa condition, je devais intervenir.

— Dis-moi, Lucinda, la dernière fois que les rayons du soleil ont caressés ta peau de porcelaine, c'était quand? question sommes toutes banales... mais essentielle, non?

Détournant mon regard de la poupée rousse, je farfouillais sans grande gêne le bureau, jusqu'à ce que je trouve l'objet de mon bonheur. M'empoignant d'un coupe papier, je m'éloignais du plan de travail pour rejoindre les deux femmes. Me positionnant à l'arrière de Veronica, je glissais un bras autour de sa taille alors que la lame du coupe-papier glissé le long de sa gorge.

— Quoi qu'il arrive, tu ne hurleras point... soufflais-je au creux de son oreille.

Doucement mais sûrement, la lame déchira la peau délicate de son cou. Une entaille. Légère. Toutefois, le sang commençait déjà à couler.



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mar 7 Juil - 21:39


❝ In Hell
You Trust❞




La phase d'observation... mais de quoi parlait il, je ne comprenais rien, trop mal pour raccrocher tous les wagons. Pas maîtresse de mon corps, en proie à une détresse réelle, j'ai mal, je souffre grandement et j'aimerais qu'on me dise de quel mal je souffre tant. Je me suis remise sur pied, j'ai lancé quelques joutes verbales à mon interlocuteur si dérangeant et la Barbie est entrée dans mon bureau, et je n'ai vu qu'elle, happé par le délicieux son de son sang circulant dans ses veines. Le téléphone a sonné, résonnant trop fort dans mes oreilles, avec la certitude restante, que j'aurais fait une bêtise. Je secouais la tête, en reculant d'un pas, et j'entendis sa voix à lui, il avait congédié l'inopportun, fouillant maintenant dans mes tiroirs. - Non mais... qu'est ce que... Je captais la lame brillante dans sa main, et fronçais les sourcils sans comprendre, ce qu'il allait faire. - Le soleil? Une.... semaine environ... je ne le supporte plus... je suis atteinte de Porphy... Je me tus un instant, lorsqu'il se plaça derrière Barbie, passant la pointe de son coupe courrier sous sa gorge. J'ouvris d'abord grand les yeux, puis la bouche.  - Non mais CA VA PAS!!! Je lui criais dessus maintenant, m'élançant vers lui, poussant Barbie contre son bourreau, en espérant, que l'un ou l'autre tomberait.

En fait quelque chose tomba oui, mais ce fut Barbie et moi simplement, l'autre brun ténébreux vers qui je me sentais attirée inexorablement, n'avait pas bougé d'un iota, nos deux corps de femmes, avaient juste coulé contre lui. Je me rendis compte du sang qui s'échappa de sa plaie et je mis à paniquer. - Oh mon dieu elle saigne! Mais qu'est ce qui va pas chez vous!! Vous avez trop sniffé la moquette?!? ou votre mère vous a bercé trop près du mur?!? Mon dieu... elle SAIGNE!! Assise sur elle, qui n'a pas l'air de réalisé le moins du monde, ce qui lui arrive, et dans quel traquenard elle est tombée, je m'arrête de paniquer, et regarde mes mains pleines de sang. Ce rouge carmin délicat, détonnant à merveille avec la blancheur lunaire de ma peau. C'est d'une beauté mélancolique je trouve, j'en pleurerais si je pouvais... Mais j'ai des réminiscences, des images en mouvement de cette fameuse nuit, et je tente de m'enfermer ailleurs. Je tente de m'enfermer ailleurs pour éviter d'avoir à affronter ça, je ne veux pas voir ce bain de sang, cet orgasmique morsure, je ne veux pas voir tout ça! Je rampe sur le sol, pour me blottir assise dans un recoin de la pièce, loin de cette poupée.

- Reprends toi Lucinda... tu n'as pas envie de ça... tu n'as pas... Je m'arrêtais de parler en secourant la tête en signe de négation, tout en regardant la jeune femme blonde, toujours allongée sur le dos, et dévorant du regard son sang qui coulait encore un peu. Et comme si ma détresse n'était pas totale, bouche entrouverte, langue limite pendante de soif, quelque chose se produisit, quelque chose que ma raison réfute allègrement. Je portais la main droite à ma mâchoire du haut, touchant deux petites canines pointues qui venaient juste de faire leur apparition... - Non... Murmurais-je avant de lever les yeux vers lui. - Que m'avez vous fait...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 9:19


Insomnia
ft. Lucinda



La Porphyrie... Elle se pensait atteinte de cette maladie. Un petit rictus se dessina sur mes lèvres. Je connaissais bien cette maladie. A une époque, c'était l'inverse. On accusait les personnes atteintes de cette maladie d'être des vampires. Je trouvais donc très amusant de voir qu'un véritable vampire se pensait atteint de cette maladie. J'allais devoir lui démontrer combien elle se trompait... et ma leçon commençait à l'instant même où la lame glissa sur la peau opaline de Veronica. La réaction de la poupée rousse ne se fit pas attendre. Dans l'espoir vain de me stopper, elle s'élança sur moi... sur nous. Il m'avait suffit de faire un peu de côté et les deux femmes se retrouvèrent à terre. Il ne manquait plus que des minis bikini et un peu de boue, vous ne pensez pas?

— Oui, chérie, elle saigne.

Me mettant de nouveau assis sur le rebord du bureau, j'observais avec amusement ma progéniture. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle ne réalise ce qu'elle était réellement. Satisfait, ma langue glissa contre la lame du coupe-papier, me délectant ainsi du sang qui s'y était agglutiné.

— Oh que si, tu en as envie.

M'éloignant du plan de travail, je me mis accroupi près de Veronica. Cette fois, je tailladais mon poignet à grand coup de canine. Du sang coulait à flot de ma blessure. Sans perdre d'avantages de temps, j'apportais ma blessure sanguinolente aux lèvres de la blondasse. Elle n'était qu'un jouet, un simple instrument. Je ne pouvais cependant pas la laisser mourir au risque d'avoir la BRIS sur le dos. Ses lèvres se comprimèrent contre ma plaie, ses doigts se refermèrent sur mon poignet. Allègrement, elle se nourrissait de mon fluide vital. Mes prunelles se posèrent sur l'humaine. Dans un geste délicat, je replaçais quelques mèches derrières son oreille. Lucinda, de son côté, semblait enfin comprendre... ou presque.

— Tu pose la question... Mais au fond de toi, tu connais déjà la réponse, n'est-ce pas?

Retirant mon poignet, je m'assurais que sa plaie était refermée. Constatant avec plaisir qu'elle allait survivre, je fis de nouveau glisser la lame sur la peau entachée de l'humaine. Au passage de la lame, sa peau se déchirait, libérant ce liquide carmin tant désirable.

— Tu entend son cœur qui palpite? Tu sens cette odeur enivrante? questionnais-je avec un petit sourire en coin.

Mes yeux se tournèrent vers la poupée rousse, ne cachant nullement mon amusement.

— D'ailleurs Lucinda... Entends-tu ton coeur battre? Moi... Je ne crois pas.




Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 12:28


❝ In Hell
You Trust❞




Tout me revenait en tête, en fait, je n'avais pas tant besoin qu'il réponde à mes questions, alors que oui, je détenais toutes les réponses. Soif de sang, faim de sang, intolérance au soleil, insomnies nocturnes et présence de canines dans ma bouche. Je déglutis, le laissant se déplacer et faire ce que bon lui semblait dans mon espace vital. Il ne fallait pas du tout que Robert entre à ce moment là, s'il lui arrivait quoique ce soit, je ne me le pardonnerais pas. J'étais prisonnière entre ces quatre murs et je savais aussi ce qu'il encourrait si je ne me nourrissais pas en tant que telle, j'allais mourir purement simplement. Enfin mourir une nouvelle fois. Et là, ça me toucha, il m'avait tué... ce salopard que je ne connaissais ni d'Eve, ni d'Adam, m'avait tout bonnement tué! Et maintenant il était là, à jouer les bons profs pour me permettre de me nourrir. Lorsqu'il toucha Barbie, un grognement guttural sortit du fin fond de ma gorge, se projetant sur lui. Oui je venais de lui grogner dessus ni plus, ni moins.

Oui j'entendais la douce mélodie de son cœur, comme ceux de tous les autres dehors, dans une cacophonie béante qui aurait pu me soulever l'estomac, si j'avais mangé en 7 jours. Mais non, j'avais tenté, mais j'avais recraché céréales, glace et chocolat. Non je ne me nourris pas comme une ado, mais j'ai essayé avec les aliments les plus simples. A genoux, le regardant, je tentais alors d'écouter mon propre cœur, posant une main dessus, en fronçant les sourcils. Allez, tambourine aux portes de ma poitrine, montre lui que tu es encore là! Allez!! Rien à faire cela dit, cet enfoiré avait raison... mon cœur ne battait plus. - Que je sois devenue ça et que je me nourrisse dorénavant de sang, ne veut pas dire, que je vais m'exécuter. Vous avez choisit comme un dieu capricieux, qui a le droit de vivre, ou de mourir, mais je refuse de m'abaisser à me nourrir sur elle. Lui dis-je alors sans bouger d'un iota, très forte dans mes propos, sachant parfaitement ce qu'il allait se passer si je ne le faisais pas. - Maintenant emmenez votre jouet pour la nuit, et laissez moi crever en paix. Lui dis-je simplement en réunissant mes dernières forces pour lui montrer ma détermination.

Dans mon idéal, j'aurais voulu mourir en paix, dans mon lit et de vieillesse, à la place... je vais mourir jeune, sur le sol de mon bureau, à prier que personne ne rentre. Je me laissais retomber sur le sol, sur le côté, à regarder le mur, j'aurais aimé dire au revoir à ma famille une dernière fois, j'aurais voulu voir grandir mon neveu, le protéger le cas échéant... mais non. - Je ne sais pas pourquoi vous avez fait ça, mais sachez que jamais je ne serais à vous, ni à cette... pseudo mort ridicule, qui ôte toute conscience... Je refuse tout net et je vous maudis.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 14:23


Insomnia
ft. Lucinda



Belle et rebelle, la petite. Loin d'être offusqué par ses propos, je l'écoutais avec toute la patience du monde. Après tout... pourquoi m'énerver? Qu'elle le veuille ou non, ce soir, elle ingurgitera du sang. Je lui avais offert une carotide sur un plateau d'argent... et elle semblait la rechigner. Pas grave. La manière forte n'était pas ma préférée mais si nous devions en passer par là... Alors soit. Le temps commençait cruellement à lui manquer. Des forces, elle en avait de moins en moins. Le dieu capricieux que j'étais ne désirait pas voir son oeuvre se dépérir.  

— Désolé de te l'apprendre, chérie, mais je suis maudit depuis plus de sept cents ans, l'informais-je alors que les traits de mon visage prirent un air faussement déçu.

Que le temps passait vite, d'ailleurs. Si certaines décennies étaient plus ennuyantes que d'autres... Les siècles défilaient à une vitesse hallucinante. Je me rendais compte de combien j'étais proche du huit siècles... Je prenais un sacré coup de vieux.

— Réfléchis un instant Lucinda... m'approchant toujours un peu plus d'elle, je jouais négligemment avec le coupe-papier. Je viens de t'offrir une nouvelle vie. Une nouvelle vie où tu seras plus forte. Tu gardera la jeunesse et la beauté éternelle. Tu pourra voyager à travers le monde entier, découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles langues.

Une fois proche d'elle, je me mis accroupi à ses côtés. Ignorant la possibilité qu'elle me grogne une nouvelle fois dessus, je replaçais une mèche rebelle derrière son oreille. Elle était belle. Tellement belle. Laisser le temps altérer sa beauté aurait été un crime contre nature.

— Tu pourra veiller sur les gens qui te sont proches, sans craindre la faiblesse et la maladie. Un nouveau monde s'ouvre à toi, Lucinda... A toi d'en comprendre la richesse et d'en saisir la chance.

Mon index tâché de sang caressa sa joue. Mes lèvres s'approchèrent de son oreille pour y murmurer avec le plus grand sérieux.

— Rien ne t'oblige à tuer.



Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 15:12


❝ In Hell
You Trust❞




Trop gentil pour pas grand chose, il m'abreuvait de paroles, qui pouvaient toutes être démontées en 5 secondes, si tenté qu'on en est la force... Ce qui n'était pas mon cas, j'avais tout épuisé, en étant forte et en lui tenant tête, là je n'en menais pas large du tout... d'une heure à l'autre, j'allais crever dans d'atroces souffrances. Je n'ai jamais été douillette, mais là... mourir parce qu'un con incroyablement sexy m'avait pas totalement tué, c'était d'une futilité crasse. J'aurais voulu lui dire que voyager pour faire le tour du monde et ensuite? ça m'étonnerait que chaque siècle les humains créent des pays à visiter, et se voient pousser un nouveau peuple avec une nouvelle langue! Et puis protéger ma famille oui, mais pour les voir mourir ensuite?!? Devenir ensuite trop lâche pour me tuer, perdre une partie de ce que je suis, pour laisser cette moitié démoniaque reprendre le dessus? Je fermais les yeux, lorsqu'il passa sa main dans mes cheveux, étrange sensation d'apaisement en cet instant. Vite balayée par la faim et la colère terriblement humaine.

- Je ne veux pas mourir, mais je ne veux pas être votre jouet... sinon je ferais en sorte que votre vie soit largement... je toussais au milieu de ma belle tirade. Largement pire que l'Enfer. Puis sur ces bonnes paroles, j'attrapais son doigt plein de sang et le glissais dans ma bouche, pas pour lui donner un quelconque plaisir, mais pour lécher le sang qui s'y trouvait. Et là... tout se bouscula, je sentis comme si je plissais fort les yeux, ça se contractait partout sur mon visage, je lâchais son doigt, et me jetais sur la blonde, l'attrapant comme une poupée de chiffon, me trouvant dans son dos, et plantant les crocs dans sa chair. Je la serrais fort, pour que personne ne me la prenne, elle était à moi! Autant dire, que dans cet instant là, je n'étais plus moi du tout... ou alors une version de moi, si animale et sauvage qu'elle remontait aux premiers hommes! Je la bus sans retenue, sans me poser plus de question sur le bien ou le mal de mon action et je me mis à grogner plus férocement encore lorsqu'il s'approcha de nous.

Je ne compris pas pourquoi on l'arracha à moi, et je n'avais de cesse de pousser des grognements féroces à l'intention de mon propre inopportun! Assise sur mes pieds, le sang dégoulinant de ma bouche, le tout gouttant inexorablement sur mon débardeur blanc, je n'en avais cure de savoir à quoi je pouvais ressembler. J'eus un regain presque instantané de force, et me remis sur pieds comme si je ne pesais rien. Je sentais son sang courir dans mes veines mortes, et je me sentais si puissante en cet instant, j'aurais pu soulever mon bureau comme s'il pesait 1 kilo. Le plus dérangeant était l'impression d'un lien presque solide entre lui et moi, et son prénom me revint en tête. - Nathaniel...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 16:15


Insomnia
ft. Lucinda



L'enfer... Elle était mignonne la petite... mais elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'était l'enfer. La vie à Salem était bien tranquille. Même avec l'arrivée des Originels et des vampires, Salem restait une ville paisible. L'enfer... Je l'avais vécu à bien des époques. Et très honnêtement... en matière de purgatoire et autre conneries du genre... on ne pouvait surpasser cette petite traînée de Ruth. Sorcière maudite que je clouerais bien sur une croix, la laissant pourrir pour ensuite être dévorée par des vautours.... et encore. Je me trouvais bien gentil. Un sourire satisfait se dessina sur mes lèvres lorsque la poupée rousse se saisit de mon doigt. Ses lèvres pulpeuses s'attardèrent sur cette partie de mon anatomie, se délectant du sang qui s'y trouvait. Un frisson dégoulina le long de ma colonne vertébrale. Une fierté sans précédant gonfla ma poitrine lorsque je vis ma progéniture se jeter sur Veronica. La nouvelle-née se laissait totalement allée à ses instincts les plus viles... et je trouvais cette scène tout simplement magnifique. Mais quand bien même j'éprouvais une fierté sans nom... Je devais l'arrêter avant qu'elle ne commette l'irréparable. Pour deux raisons. La première... je ne voulais pas avoir les autorités de Salem sur le dos. La seconde... je lui avais promis à l'instant qu'elle n'était pas obligée de tuer un humain... Et même si ça allait forcément lui arriver un jour... Je préférais ne pas la confronter à ce problème dans l'immédiat.

J'intervins donc assez rapidement, retirant Veronica de son emprise. La rousse ne semblait pas de cet avis. Ces grognements me prouvaient combien elle était en désaccord avec mon geste. Si jeune et déjà si passionnée. Une nouvelle fois, je donnais un peu de mon sang à la poupée blonde, pour mieux lui ordonner de s'installer dans un recoin du bureau. Elle ne pouvait pas quitter le bureau dans cet état mais elle ne pouvait pas non plus rester à proximité de Lucinda. La bombasse éloignée de nous, je reportais mon attention sur ma progéniture. Cette dernière se remit sur pied, visiblement requinquée. Mon nom franchit ses lèvres et ce fut avec plaisir que j'agrippais sa main pour y déposer un baiser.

— Bienvenue dans le monde des morts, ma jolie.

Sourire en coin, regard enjôleur... Elle était belle, ma poupée rousse. Relâchant sa main, mes doigts allèrent caresser sa chevelure avec délicatesse. Mon pouce dessina ensuite le contour de ses lèvres, en profitant ainsi pour récolter un peu de ce liquide carmin que je portais ensuite à ma bouche.

— Tu vois Lucinda... je te l'avais dit que tu n'étais obligée de tuer personne, la rassurais-je en désignant d'un geste vague de la tête Veronica.

L'humaine demeurait immobile. Pantin mué et dénué d'intérêts. Usant de ma célérité de vampire, je me plaçais à ses arrières. Délicatement, je tassais sa chevelure flamboyante sur le côté et murmura à son oreille.

— Il te suffit juste de me faire confiance... et tout se passera bien.




Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 17:16


❝ In Hell
You Trust❞




Il prit ma main pour me faire le baise main et je n'eus pas le temps de la retirer, avant qu'il ne s’exécute réellement. bref, l'action passée, j'aurais voulu lui signifier que sa gentillesse il pouvait se la caler au fond de son colon... mais une fois qu'il fut si proche de moi, je n'eus pas le cran réellement. Je fermais les yeux lorsqu'il passa encore sa main dans mes cheveux, approchant mon visage au plus près de sa main sans pouvoir réellement me retenir. Pourtant la tendresse, n'était pas ce qui avait manqué à ma vie d'humaine, mais je ne saurais expliquer ce lien étrange qui me liait donc à cet homme que j'aurais voulu tué pour m'avoir tué. J'aurais voulu lui demander, si l'attirance était comprise dans le package Sir-Infant, comme ils appellent ça, mais je me perdis doucement lorsqu'il passa son pouce sur ma bouche. Celle ci s'entrouvrit naturellement d'ailleurs comme pour accueillir un quelque chose qui ne vint pas.

En fait il y a avait tellement d'émotions d'un coup, un désir intense, une colère rageuse, un bonheur sans borne et une allégresse folle. C'était presque épuisant. Et comme mon bon maître avait l'air de prendre son rôle très au sérieux, vu qu'il était venu jusqu'à moi, ce soir, autant qu'il en soit informé. Je me retournais face à lui rapidement, tout sourire, mais d'un sourire mutin que seul mon entourage peut connaitre, ce même sourire que j'utilise avant de faire comprendre un mécontentement. J'attrapais les pans de sa redingote vieille de plusieurs siècles et l'attirais à moi, collant mon visage au plus près du sien, jouant les aguicheuses avant de lui offrir le baiser de sa vie. Sans retenue, avec les crocs pour insuffler le maximum de désir à mon cher, cher... maître. Je me séparais de lui ensuite, essuyant la commissure de mes lèvres, de ce mélange de salive morte et de sang, puis tout aussi simplement, je lui envoyais un énorme claque dans sa gueule.

- Voilà pour le gros de mes sentiments Cher Maître... Et maintenant je vais aller mettre la ville à feu et à sang... n'est ce pas le rôle de tout bon vampire que nous sommes? De toute façon j'avais encore méchamment soif. Je sortis du bureau, dans ce même état, dans un mouvement de cheveux de feu et de corps mort mais incroyablement rapide. Je sortis par l'arrière, cela dit, ne souhaitant pas nécessairement alerter tout le monde, comme quoi il me restait un peu de bon sens quand même!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 18:13


Insomnia
ft. Lucinda



Belle poupée de chair morte. Belle poupée à la chevelure flamboyante. Séductrice et tentatrice, elle s'approchait de moi. Ses doigts agiles attrapèrent ma veste, m'attirant à elle. Un sourire en coin, j'attendais patiemment la suite. Qu'avait-elle en tête? Je n'étais pas idiot au point de ne pas le deviner... Je fus néanmoins surpris par l'intensité de son étreinte. Ses dents acérés déchirèrent la peau délicate de mes lèvres. Quand la douleur se mêle au plaisir. Un grognement animal se déploya au tréfonds de ma gorge et dans ce même élan, ma progéniture s'écarta de moi... Pour mieux me gifler ensuite. Un rictus s'imprima sur mon visage. Elle ne manquait pas de piquant... ça c'était certain. Passant ma langue sur mes lèvres, j'écoutais ses paroles... et étrangement, mon rictus s'effaça rapidement. Mettre la ville à feu et à sang? Non... Mauvais plan. Très très mauvaise idée.

— Lucinda... non, grognais-je.

... Mais trop tard. Elle s'en était déjà allée. Pestant dans ma barbe, je m'élançais à sa poursuite. Je devais à tout prix l'empêcher de tuer quelqu'un ou de se faire un peu trop remarquer. Elle était rapide... Mais je l'étais d'avantages. J'étais bien plus vieux qu'elle, bien plus puissant. Bon sang. La rattrapant dans sa lancée, nous étions en plein coeur d'une ruelle sordide.

— Lucinda, stop! Tu compte aller où comme ça? Tu es tâchée de sang... et je doute que faire un véritable bain de sang soit une bonne idée. Surtout dans cette ville.

Je tentais de la raisonner... Mais si jamais ça ne fonctionnait pas... je serais bien obligé de me montrer plus ferme.




Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 19:39


❝ In Hell
You Trust❞




ça ne manqua pas, il me rattrapa, et je m'arrêtais d'un coup net, sinon je risquais de lui rentrer dedans. Il était clair, que j'avais plus à craindre de lui, que lui de moi et pourtant... Et pourtant, pas une seule fois depuis la soirée, il n'avait usé de force sur moi. c'était étrange, lui qui m'avait ôté la vie avec ses 7 siècles, pouvait aussi me broyer comme un vulgaire insecte! Ne pas me faire croire qu'un vampire n'aime pas faire admirer sa force et sa violence... alors pourquoi il n'y avait que paroles? M'avait il mentit sur son âge? Sur ma condition? Je m'en foutais pas mal de son laïus, il n'était là que pour endiguer un peu plus un secret. Je détestais les secrets de mon vivant, alors de ma mort... sachant que si j'avais tout comprit, mes émotions étaient autant décuplées que mes sens. Je penchais la tête sur le côté en le regardant droit dans les yeux.

- Pourquoi. Commençais-je d’abord. Pourquoi je suis ici? Pourquoi vous m'avez changé en vous? J'aimais ma vie d'humaine, j'aimais ma vie bordel!! Pourquoi moi!! Je veux que vous me répondiez maintenant! Sinon advienne que pourra, je jure devant vous et devant dieu, que je vais arracher de la jugulaire sauvagement et qu'il vous faudra me tuer!!! J'avais terminé en hurlant de rage, tellement cette colère me brûlait les entrailles. pas prête d'en démordre, j'attendais juste qu'il ne se prononce sur mon cas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 20:42


Insomnia
ft. Lucinda



Pourquoi? C'était une question courante, suite à une transformation. C'était probablement la numéro 1 de la grande liste existentielle que l'on se posait lors de notre renaissance. La belle rousse flambait d'une rage aussi visible que sa couleur de cheveux. Sa voix transperçait les ténèbres pour vriller mes oreilles. Sa colère ayant à peine franchit le barrage de ses lèvres que ma main d'aciers prit possession de sa gorge. Usant de cette force surnaturelle, je la plaquais sans le moindre ménagement contre la paroi crade et humide de la ruelle.  

— Tu n'arracheras la jugulaire de personne, l'avertis-je dans un murmure menaçant. Parce que je suis ton maître et que je te l'ordonne.

Et aussi parce que je serais embêtée de devoir tuer ma première infant. Resserrant mon emprise sur elle, je plaquais mon corps contre le sien. Elle était belle. Douce poupée de chairs mortes. Douce poupée à la chevelure flamboyante. Mes prunelles s'ancrèrent dans les siens. Mes yeux devinrent noirs et je pouvais sentir les petites veines bleutées serpenter sous mes deux billes d'un noir profond.

— Tu connaîtra le pourquoi quand tu te seras calmée, clamais-je d'une voix bien plus rocailleuse qu'habituellement.

Mettant un terme à mon emprise sur sa gorge, je me reculais de plusieurs pas. Dans ce même élan, mon visage reprit sa forme la plus humaine possible. De nouveau, un rictus déforma mes lèvres.

— Et si on allait discuter de tout ça dans un endroit plus... appropriée?


Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 21:03


❝ In Hell
You Trust❞




D'accord, d'accord... pas de violence excessive... j'ai saisit. Je ne dis rien, même lorsque je me retrouvais bien contre ma volonté, serrée entre ce mur dégueulasse et lui. J'étais à sa merci, et étrangement, je luttais encore pour le peu de vie qu'il me restait, et ce, en restant stoique. Pas encore calmée réellement, mais passons sur mes émotions. il me relâcha, et je chutais lamentablement au sol, en me prenant la gorge, comme si j'avais pu manquer de souffle. Mais non, je ne respirais que par automatisme, et je n'avais pas suffoqué, j'avais envie de pleurer de par ce nouveau constat. Il avait reprit ses fausses mimiques, mais je l'avais nettement préféré vrai, comme plus avant, en colère et franc au moins. Ses mimiques me donnaient envie de lui cracher à la gueule. Je me redressais sur mes pieds, regardant mes seins couvert de sang et retirais mon débardeur sans plus de pudeur.

C'est à ce moment, que Robert fit son entrée. Un Robert survolté. - Lulu! Lul... il s'arrêta sur sa lancée, en regardant Nathaniel, puis moi et il resta longtemps sur mon visage. Mes crocs étaient rentrés après sa démonstration de force - Oui. Dis-je simplement. - Quoi?! Insistais-je. - Y'a une baston générale dans le bar, j'arrive pas à les tenir, c'est parti d'une connerie, j'appelle les flics?!? Je fronçais les sourcils, et tendais la main vers Nathaniel. - Votre chemise s'il vous plait. Robert s'approcha de moi, hésitant, allant coller un chiffon mouillé sur mon visage, et je compris qu'il essuyait le sang. Je me reculais, surprise de sa réaction. - Faudra que tu me racontes... Pas moyen de sourire ce soir. - Je suis vampire. Dis-je du tac o tac, sans prendre de gants. - Oh ça je sais mais lui... Je levais les yeux au ciel, pour plus tard les explications. - Comment ça tu sais?!? Chier!! Je n'aimais pas être la dernière à savoir. Robert s'écarta du passage. - Je reviens j'ai un bar à gérer...

A l'intérieur, un bordel sans nom, ça sentait la peur, la colère, l'alcool et la sueur. Et ça se tapait dessus... Je secouais la tête, arrivée derrière le bar, et je djertais quelqu'un à mon niveau, il alla glisser tout net de l'autre côté du comptoir.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   Mer 8 Juil - 23:04


Insomnia
ft. Lucinda



Loin d'être pudique, la petite retira son débardeur sans la moindre gêne. Intéressant. Mon sourcil s'arqua alors que je la jaugeais rapidement du regard. Ce fut ce moment précis que choisi un de ses employés pour intervenir. Forcément. Le comble? Elle me demanda ma chemise... et pourquoi pas le pantalon tant qu'on y était? Roulant des yeux, je retirais avec précaution mon coat, puis ma chemise que je tendis à la nouvelle-née. Après tout... je l'avais tué puis réanimé... je pouvais bien lui offrir ma chemise. Revêtant mon coat de cuir, je suivais distraitement la discussion s'installant entre Lucinda et l'autre gugusse. Sortant mon paquet de clopes de la poche de mon coat, je glissais une cigarette entre mes lèvres avant de l'embraser à coup de zippo. Sérieusement?! Elle allait vraiment retourner dans cette jungle aux lions dans son état? Elle allait les vider les uns après les autres. J'avais oublié qu'être père pouvait être aussi fatiguant.

— Va donc gérer ton bar, ma belle. Je reviendrais demain...  

Histoire de savoir si elle n'avait pas tué tous les clients de son bar. Jouant avec mon zippo, je m'engageais dans les ruelles malfamées de la ville, à la recherche d'un repas bien juteux pour me remettre de la soirée.


Code © disturbed -  Music => Armchair Cynics - Bang!


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Insomnia - Nathaniel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnia - Nathaniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Nathaniel (Terminer)
» Nathaniel Jacobs || Liens
» Enseigner, c’est apprendre deux fois | Nathaniel & Ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Corbeille RPG-