FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Catch and release the lure above • PV Elizakiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Catch and release the lure above • PV Elizakiel   Ven 7 Fév - 23:48




Catch and release the lure above
Want to live in a fantasy, quietly.

Tout devait être parfait. Tout simplement parfait.

Toc. Toc. Toc.

En polyphonie avec ce visiteur qui nous avertissait de son arrivée, le cœur d'Exekiel, de son côté, martelait violemment le creux de sa cage thoracique. Déjà? Bordel. Instinctivement, il jeta un coup d'œil à sa montre. Les fines aiguilles indiquait à son cadran 17h30. Pas une seconde de retard. Elle était….parfaite!

Tentant en vain de faire sortir cette anxiété accablante qui lui tiraillait les entrailles, Exekiel poussa un long et vigoureux soupire d'entre ses lèvres. Ce n'est qu'à ce moment qu'il réalisa comme il avait la bouche sèche. Aussitôt, il se rua à la cuisine pour s'attraper un verre souillé de je ne sais quel liquide qu'il avait dû laisser décanter là depuis plusieurs jours déjà. Ouvrant la champlure, il vint pour remplir son verre lorsque… Oh merde. Elle est. Elle est à la porte encore. Bordel, Exekiel, garde tes idées au clair un peu. Instantanément, il pivota sur lui-même, corrigeant sa trajectoire en direction de sa porte d'entrée. La main bien moulée à sa poignée de porte, il se permit un dernier survol de son appartement.
Tout devait être parfait. Tout simplement parfait.

La petite musique d'ambiance était mise.
Les lumières avaient été tamisés.
Les chandelles étaient allumées.
Les roses, quant à elles, avait été convenablement déposées sur la table.
Les pétales...
Oh merde. Il avait oublier les pétales. Les pétales de rose qui ouvraient le chemin jusqu'à la table mise. Bordel. Il avait tout gâché…

Il ouvrit promptement la porte.

- Je suis désolé, le chemin de péta--

Aussitôt son regard posé sur la jolie brune, aussitôt les mots qui fuyaient sa bouche se turent contre son palais. Elle était…parfaite!

- Wow. Vous… Vous êtes magnifique!

Les yeux remplis d'étoile, le sourire d'idiot étampé à sa figure de petit con, Exekiel se recula pour laisser entrer sa douce et sublime invitée de la soirée. Se plaçant derrière elle, il lui retira son manteau et lui indiqua le salon pendant que lui, de son côté, tentait de résoudre son nouveau pépin de la soirée. Et merde. Il allait le mettre où son manteau au juste? Il n'avait ni garde-robe, ni porte-manteaux… Complètement prit de panique, il jeta aux alentours de rapides regards inquiets, cherchant une douce et salvatrice solution qu'il savait pourtant déjà inexistante. Et merde, on dépose pas le manteau d'une dame sur un vulgaire comptoir. Oh, non. Un gentleman, un vrai, ne ferait jamais ça. Non?

- Surtout faites comme chez vous.

Lui ajouta-t-il histoire de camoufler un tant soit peu cette panique qui le gagnait.
Bordel.
Tout n'était pas parfait. Tout n'étais pas parfait du tout…

© disturbed



Dernière édition par Exekiel K. Hunter le Mar 3 Juin - 23:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 2591
✤ Barge depuis : 20/11/2013
✤ Avatar : Jenna Louise Coleman
✤ Crédits : SWAN <3 ( Avatar ) + CRACKLE BONES ( code signa ) + TUMBLR ( Gifs ) + WOODKID - I LOVE YOU ( Musique + Paroles )


✤ Âge personnage : 221 ans, et pas une ride!
✤ Humeur : Curieuse
✤ Profession : Aucune
✤ Localisation : Juste derrière toi. Bouh !
✤ Pouvoirs : Le baiser qui rend fou, et celui de rester attirante en toutes circonstances

Relationship
→ citation:
relationships :
Elizabeth Crawley☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: Catch and release the lure above • PV Elizakiel   Mer 12 Fév - 19:23

Catch and release the lure above

Elle était encore hésitante concernant la manière dont les choses allaient tourner. Tout ceci n’était absolument pas prévu. Il n’était pas supposé être celui qu’elle aurait dû embrasser. Ca n’avait été qu’un épouvantable accident. Par peur des représailles, elle évitait de s’en prendre aux créatures surnaturelles. Bien qu’elle soit protégée par l’influence actuelle des Originels, et donc de Damian, sa précédente expérience avait grandement contribué à réfréner ses ardeurs. Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle aurait abandonné le métamorphe à sa langueur amoureuse, dans l’espoir qu’il ne la retrouve jamais. Et pourtant, malgré elle, elle s’était laissée prendre au jeu. Depuis combien de temps n’avait-elle pas été courtisée de la sorte ? Elle avait marché suffisamment longtemps dans les rues du New York contemporain pour se rendre compte que les règles de la courtoisie et de la séduction s’étaient bel et bien envolées au profit de tentatives d’une grossièreté à toute épreuve. A se demander comme les femmes pouvaient être attirées par ces rustres qu’étaient devenus les hommes ! L’espèce humaine aurait dû cesser de se reproduire depuis bien longtemps.

Oui, elle avait beau savoir que tout cela n’était que factice, ce n’en était pas moins agréable. Les attentions d’Exekiel flattaient sa vanité autant que son estime d’elle-même, au point qu’elle avait abandonné la solution qui eut cependant été la plus raisonnable, à savoir le tuer avant que les effets du charme ne se dissipent. Il se souviendrait de tout. Elle ne le connaissait pas suffisamment pour savoir s’il lui en tiendrait rigueur, et à quel point. Serait-il le genre d’homme à crier vengeance en faisant appel à la magie pour la replonger dans le sommeil ? Ou pire... Se prêter au jeu n’était définitivement pas raisonnable, et c’est pour cette raison qu’elle avait préféré garder la chose pour elle, se persuadant finalement qu’il n’y avait rien de mal à se laisser charmer durant un temps.

Il l’avait invitée chez lui, la nuit tombée bien évidemment. De son temps, il eut été impensable qu’une jeune demoiselle se présente chez un homme célibataire le soir venu, et qui plus est sans chaperon. Mais les temps avaient apparemment changé et il était peut-être temps qu’elle se fasse aux coutumes actuels. Elle commençait d’ailleurs peu à peu à abandonner jupons et corsets pour tenter de se familiariser aux habitudes vestimentaires quelque peu extravagantes de ce milieu de vingt-et-unième siècle. Elle tenta néanmoins de faire preuve d’un minimum d’élégance pour se présenter chez le jeune homme. Ce n’était pas parce qu’il agissait sous l’effet de la magie qu’il ne fallait pas le considérer.

Elle sonna chez lui à l’heure précise. La ponctualité était pour elle bien plus qu’une habitude, un principe. Elle attendit néanmoins quelques secondes avant qu’il ouvre la porte et sentit immédiatement à quel point il était nerveux. Ou plutôt, elle l’entendit, au rythme des battements de son coeur dans sa poitrine. Elle ne put s’empêcher de sourire à cette constatation, et encore plus lorsqu’il la complimenta.

« Je vous remercie. Vous êtes vous-même très élégant. »

Il n’était peut-être pas celui qu’elle avait souhaité embrasser au départ, mais force était de constater qu’il était plutôt séduisant, et sa précipitation l’amusait. Après lui avoir confié son manteau, elle s’avança et regarda de tous les côtés, avant de se retourner et de se rendre compte qu’il paniquait. Il était vraiment amusant à regarder, mais elle finit par avoir pitié de lui et s’avança, posant sa main sur son bras.

« Calmez vous. Tout vas bien, je ne vais pas vous manger. » Puis elle entreprit une petite exploration des lieux, dont elle était bien plus satisfaite qu’elle ne l’avait imaginé. « C’est très charmant chez vous. »

Jusqu’à ce qu’elle parvienne au salon. La musique, les chandelles, les roses. Si elle avait été issue de l’époque moderne, peut-être aurait-elle ri à ce spectacle qui semblait tout droit sorti d’un film à l’eau de rose. Mais elle venait d’un autre siècle et elle voyait les choses différemment. C’était néanmoins très inattendu.

« Est-ce... est-ce vous qui avez fait tout cela ? »
bohemian psychedelic

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Catch and release the lure above • PV Elizakiel   Mer 2 Avr - 15:37




Catch and release the lure above
Want to live in a fantasy, quietly.

«Calmez-vous, tout va bien, je ne vais pas vous mangez.»

Ses mots retentirent à ses oreilles dans un écho lointain quasi-indéchiffrable. La main de la brunette était venue se mouler à son bras, lui arrachant un frisson qui lui égratigna la moelle épinière sur toute sa longueur. Sa peau glaciale lui susurrait une douce sensation de chaleur; paradoxe forçant tous ses sens à abandonner la raison, forçant la raison à abandonner tout son sens.

- Je. Euhm. Vous êtes magnifique! …


Les mots venaient à peine de lui glisser contre la langue que déjà il aurait souhaiter les ravaler et les enfouir bien profond dans le creux de ces tripes. Bordel, Exekiel, on jurerait un vieux disque rayé. Tu vas finir par lui foutre les jetons à lui répéter sans cesse qu'elle est magnifique. Limite pas obsédé le type, hein! Autant changer de sujet, tenter de camoufler en toute subtilité cette bévue:

- J'ai fait une grande découverte cette semaine vous savez! J'ai appris que le boucher du coin se débarrasse de son surplus de sang le jeudi après midi! J'ai bien du faire le pied de grue entre deux containers à ordures toute la semaine pour mettre la main sur ce tuyau, mais voilà que je nous ai dégotté la crème de la crème pour le souper de ce soir. Du sang de…

Euhm...

- Porc…?!


Au final, aller savoir! Par les temps qui courent, cela pourrait tout aussi bien s'avérer être du sang de rat, ou pire, d'humain! Cette idée lui arracha une grimace de dégoût. La main déjà au réfrigérateur, il en sortit un grand contenant en verre. S'étalant rapidement à la tâche, Exekiel s'empara de la louche et de deux bols et servi généreusement les portions. Il revint hâtivement à la table glissant le plat sous le nez de son invitée toute spéciale. Il était fier. Il avait pensé à tout. Elizabeth était une vampire, et les vampires se nourrissaient de sang. Et V'lan; 10 points pour le berger! Satisfait de son bon coup, il vint s'asseoir en face de la belle brunette, lui sourit, et laissa son regard plonger dans son assiette. Grimace de dégoût #2. Il le savait bien: l'étiquette voulait que l'hôte mange le même repas que les invités. Déroger à cette règle était tout simplement impoli et que très peu gentleman. Et merde. Il fixait désormais son bol de sang, se sentant tranquillement devenir livide. Allons, Exekiel, vient pas jouer le difficile, ça ne peut pas être si pire que cela! Dans un mouvement hésitant, il plongea sa cuillère dans le liquide rouille et la porta aussitôt à sa bouche. Et hop, on ouvre grand la bouche Monsieur le Berger! Les traits de sa figure se crispèrent instinctivement, sa bouchée lui roula contre la langue. Bordel, avale, Exekiel. AVALE CETTE FOUTUE BOUCHÉE.
Mais le destin voulu que les choses se passent autrement…

Tout son être lui criait d'avaler cette foutue bouchée. Tout son être lui criait de ne faire que ça. Tout son être n'eut raison de lui.

Dans un mouvement involontaire, il vint recracher devant lui avec vigueur le sang qu'il avait tenté en vain d'ingurgité. Oh non. Oh la merde. OH. LA. MERDE. Il n'osait même pas relever le regard, honteux de sa réaction. Il le savait. Au fond de lui il le savait. Et c'est pourquoi il ne voulait pas croiser les iris de sa belle brunette. Allons, à trois. Un. Deux. Trois. ET MERDE. Il le savait. Elizabeth se tenait là, le visage couvert de sang. Merde, merde merde. Il venait vraiment de lui cracher dessus, là? Bordel Exekiel, tu le fais exprès? Gentleman, mon cul...


© disturbed



Dernière édition par Exekiel K. Hunter le Mar 3 Juin - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 2591
✤ Barge depuis : 20/11/2013
✤ Avatar : Jenna Louise Coleman
✤ Crédits : SWAN <3 ( Avatar ) + CRACKLE BONES ( code signa ) + TUMBLR ( Gifs ) + WOODKID - I LOVE YOU ( Musique + Paroles )


✤ Âge personnage : 221 ans, et pas une ride!
✤ Humeur : Curieuse
✤ Profession : Aucune
✤ Localisation : Juste derrière toi. Bouh !
✤ Pouvoirs : Le baiser qui rend fou, et celui de rester attirante en toutes circonstances

Relationship
→ citation:
relationships :
Elizabeth Crawley☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: Catch and release the lure above • PV Elizakiel   Mer 9 Avr - 20:44

Catch and release the lure above

Décidément, il était bien nerveux. Elle en venait même à éprouver de la peine pour lui. Il lui semblait qu’il était tout prêt à se liquéfier d’un instant à l’autre. Cela lui conférait un certain charme, elle devait bien l’admettre. Et comme tout être doté d’un égo surdimensionné, elle ne se lasserait certainement pas de l’entendre la complimenter, même s’il se répétait. Sa nervosité était palpable et l’amusait. Peut-être la touchait-elle aussi, au moins un peu. Mais elle fut rapidement interloquée par ce qu’il lui dit ensuite. Etait-il réellement allé chercher du sang d’animal dans une boucherie ? Voilà qui était peu commun. Elle était quelque peu intriguée. Il faut dire qu’elle n’avait jamais goûté à d’autre sang que celui issu d’une gorge humaine, n’ayant aucune envie de mordre dans quelque chose couvert de poils.

« Fort bien. Goûtons cela. » dit-elle avec un sourire.

Son éducation purement victorienne la poussait à faire preuve de politesse et à au moins goûter ce que son hôte avait prévu pour elle. Elle s’assit avec élégance devant son assiette et attendit qu’il fit de même avant de prendre une cuillère afin de s’attaquer à son plat. Elle ne fit pas attention au fait qu’il s’était servi la même nourriture qu’elle. Si tel avait été le cas, nul doute qu’elle aurait tenté de l’arrêter avant qu’une catastrophe ne se produise. Elle sut immédiatement que l’odeur n’était pas la même. Elle fut quelque peu hésitante, mais accepta néanmoins de goûter. Elle commença par un peu de ce liquide écarlate qu’elle porta lentement à sa bouche, avant de le goûter. Immédiatement, les veines sous ses yeux se firent apparentes et ses canines pointèrent pour disparaître presque aussitôt. A sa grande surprise, ce n’était pas si mauvais, bien que le goût soit particulier.

« Je dois admettre que c’est plutôt b... »

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase. Un liquide chaud et épais gicla pour s’écraser directement sur elle, et surtout sur son visage. Il ne lui fallut qu’un instant avant de percevoir l’odeur du sang. Avait-il osé lancer du sang d’animal sur son visage. Elle leva les yeux vers lui. Des gouttes d’un rouge profond perlaient de ses lèvres et il semblait tout bonnement catastrophée. Attrapant la serviette qui se trouvait près de son assiette, elle s’essuya le visage le plus soigneusement possible. Elle ne pouvait en revanche rien faire pour ses vêtements qui avaient été de malheureuses victimes de cette mésaventure, ni pour les quelques mèches souillées qui encadraient son visage. Elle regarda Exekiel, puis baissa les yeux vers son assiette, constatant qu’elle était également remplie de sang. Ses yeux s’écarquillèrent.

« Avez-vous... avez-vous essayé de boire du sang... pour moi ? »

Voilà qui était une grande première. Lorsqu’elle embrassait un homme, elle le charmait. Il était contraint au fur et à mesure de succomber, voyant en elle un véritable objet d’amour et d’adoration. Néanmoins, elle ne contrôlait nullement ses actes. Il choisissait lui même les moyens d’expression employés. En l’occurrence, il avait tenté de goûter un met qui ne pouvait que le répugner, probablement afin qu’elle se sente plus à son aise. Malgré sa condition de vampire et la cruauté dont elle pouvait parfois faire preuve, elle demeurait un pur produit de l’époque dont elle était originaire, une époque au sein de laquelle on faisait la cour et où le mariage était un aboutissement.
Elle le regarda. Quelques instants, suspendus, durant lesquels sa réaction demeurait incertaine face aux regards extérieurs. Sincèrement touchée, elle se leva soudainement et, avec une célérité surnaturelle, fit le tour de la table afin d’arriver jusqu’à lui. Sans lui laisser le temps de réagir, elle posa chacune de ses mains sur les joues du jeune homme, enserrant son visage, avant de se pencher et d’embrasser ses lèvres avec fort peu de retenue.
bohemian psychedelic

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Catch and release the lure above • PV Elizakiel   Mer 5 Nov - 5:23




Catch and release the lure above
Want to live in a fantasy, quietly.

Les mots se bousculaient à sa bouche engourdit par la honte. Toutes ses excuses. Toutes ses excuses qu'il aurait tant souhaiter lui vomir au visage - parce qu'apparemment lui régurgiter du sang en pleine tronche ne lui avait pas suffit en cette magnifique soirée de pur plaisir -. Son regard piquait du nez, il fixait depuis maintenant plusieurs poignées de secondes le sol avec insistance et n'arrivait toujours pas à faire face à la vampire. Le goût métallique du sang lui collait encore au palais, il aurait voulu empoigner son verre de vin et se le vider au fond de l'oesophage. N'importe quoi pour dissiper ce goût de merde qui lui roulait contre la langue depuis maintenant plusieurs minutes. Malheureusement, cela impliquait de risquer d'entrecroiser au passage le regard de la belle brunette qui devait surement, en cet instant même, brûler d'une colère sans nom. Piteux, les épaules voûtés vers le bas, il se contentait de rester là, honteux, à fixer le sol avec ce goût de merde qui lui donnait encore d'affreux relents de nausée. S'il avait pu disparaître, là, maintenant, sans aucun doute il l'aurait fait, mais à son grand désespoir, son pouvoir était celui de métamorphe. Désolé l'ami, mais comme on dit souvent: meilleure chance la prochaine fois!

Un fin soupire vint se glisser d'entre ses lèvres crispées lorsqu'il sentit les douces paumes glaciales de son invité venir cadrer son visage déconfit. Il ne s'habituerait surement jamais à la célérité vampirique et ne s'habituerait définitivement jamais à cette proximité avec la brunette. Ce simple contact avec sa peau le fit frissonner de tout son être. Docile, il se permit enfin de la toiser d'un regard incertain, et démuni, il s'abandonna à nouveau à ses lèvres. Avec légèreté, sa main était venu se mouler à sa taille, avec légèreté il la tira tout contre lui, laissant la vampire venir se glisser contre son corps, la guidant aveuglement à venir s'assoir sur ses cuisses. Il sentait sous ses doigts frémissant la perfection mirifique de ses hanches merveilleusement bien ciselées, forçant notre beau ténébreux à vouloir se lancer et se laisser bercer dans les bras du vice et de la luxure. Charmé. Conquit. Séduit. Il lui appartenait, lui offrait son cœur battant sur un plateau d'argent.

- O SOLE MIO!!!!!!
STA 'NFRONTE A TE!!!!!


Sombreros sur le crâne. Grosses moustaches bien fournies de pendu sous le nez. Ponchos aux couleurs chaudes et criardes qui s'échouaient sur leurs épaules rondelettes. Maracas, guitare, flûte à bec; tous au rendez-vous. Ces trois mariachis, tout droit sorti du vide obscur de la chambre d'Exekiel, nous chantaient avec émotions l'une des plus belles sérénades de fût Luciano Pavarotti. Ils faisaient vibrer l'amour de leur voix grasses et romanesques, leur regard brillant d'adulation se posant sans gène sur les deux tourtereaux s'amourachant au beau milieu du salon.

Exekiel, se retourna tranquillement en direction des nouveaux arrivant, les lèvres encore moulés à l'effigie de ce baisé divin qui maintenant s'apparentait davantage à un cul de poule constipée qu'à un moule de ce baisé qu'il regrettait déjà amèrement d'avoir mis fin. Là, tout de suite, l'image qui se dessinait sous ses yeux perplexes semblait soudainement tellement moins romantique que sur papier. Allez savoir pourquoi, en les voyant performer dans ce petit restaurant italien crade au bout de la rue, il avait trouvé que de les embaucher pour cette soirée qui s'annonçait inoubliable semblait être une merveilleuse idée.

- No, euh… No avoir besoindido de vos servicio…didodido. Muchachos, macaroni, pizzaghetti, macarena, cerveza, bye bye. Comprendo, amigos? Pizzaghetti, bye bye.

Avait entreprit d'un ton qui se voulait autoritaire notre jeune berger dans un langage qui s'était perdu à quelque part entre l'italien et l'espagnol.

À moins que sa douce avait succombé à leur charme exotique…


© disturbed

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Catch and release the lure above • PV Elizakiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catch and release the lure above • PV Elizakiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic Catch
» Catch WWE
» Extreme Catch
» [28/01/12] Draft release EE
» UNofficial Release 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-