FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ Printemps : 21
✤ Messages : 3
✤ Barge depuis : 13/08/2015
✤ Avatar : Katie McGrath
✤ Crédits : ByBox+Shock
✤ Âge personnage : 3623 ans
✤ Humeur : Sadique
✤ Profession : Directrice de l'Université de Salem, Professeur de Russe et de Langues Mortes et Anciennes.
✤ Localisation : Salem
✤ Pouvoirs : Souffrance Mentale, lorsqu'elle pense à faire souffrir quelqu'un, une souffrance psychologique percute et réduit en cendres.
Exilia Thompson☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Jeu 13 Aoû - 19:39


EXILIA THOMPSON
« JE SUIS LE FEU. JE SUIS LA MORT. »
BORN IN DARKNESS
Je suis venue au monde en 1570 avant J.C., dans les contrées du Nord de la Russie. J'ai donc acquis 3623 printemps. Dans la même veine, je peux vous dire que je suis aujourd'hui Américaine et issue d'une classe sociale Modeste. On, comme qui dirait, ne choisit pas sa famille, n'est-ce pas ? Sinon, que dire d'autre ? Ah ! Ouais ! Je suis une Originelle. Ce n'est pas pour me déplaire, je possède un joli éventail de capacités surnaturelles : en plus des capacités de base de ma race, je sais créer une souffrance insupportable dans le corps et l'âme de celui ou celle qui m'intéresse. L'incongruité de cette nature ne m'est pas problématique, je suis parvenu à me dégoter un emploi : Directrice de l'Université de Salem, où je suis également Professeur de Russe et de Langues Mortes et Anciennes. Cool, non ? Outre le job, je sais bien me fondre dans la société, si bien que les gens on cette fâcheuse manie de me confondre avec Katie McGrath. C'est bizarre... Vraiment bizarre.
Exilia. Bloquée dans les tréfonds de ses propres ténèbres. Sinistres lieux qu'elle ne quittera plus jamais. L'instinct primaire, le véritable, voilà ce qu'elle est, ce qu'elle incarne. Refusée aux portes du Paradis, elle sera la parfaite assistante du Diable. C'est ce qu'elle est déjà, Exilia, la diablerie et toutes ses facettes. Sadique et sanguinaire, elle a soif de sang, elle a soif de violence, de souffrance. Certains pensent peut-être qu'elle était humaine, autrefois. Mais elle ne l'a jamais été, ou du moins n'en possède aucun souvenir. Elle est le monstre qu'on a fait d'elle. Elle fauche les vies, s'abreuve d'elles. Elle sourit face au chaos, elle détruit le bonheur, la chaleur, les coeurs. Elle inspire la peur, et tous la fuient. Elle est le Feu. Elle est la Mort.

Exilia est la Majesté de la Fin.

Exilia porte bien son nom. Solitaire dans l'âme, elle a toujours voué un culte à la nuit, temps obscur qui la représente si bien. Lorsqu'elle côtoie d'autres individus, elle reste silencieuse, dure, froide. Elle est distante, elle est lointaine. Lorsque ses lèvres bougent, soudain, elle crache son venin, douloureusement tranchante. Elle est le poignard qui trouve toutes les faiblesses, elle est la bombe qui fait tout exploser. Elle se languit de torturer, elle en a besoin, elle s'en nourrit. Mais on dit qu'au fond de chaque être réside un part de bienveillance, de bonté, de lumière. Dit-on simplement qu'il n'est parfois pas aisé de raviver cette minuscule flamme ?


Quelle place occupez-vous à Salem ? Etes-vous du côté de la Confrérie, des Originels ,  ou êtes-vous neutre ? Songez-vous à la rébellion ? Exilia fait partie des plus vieilles créatures arborant ces terres désolées. Elle est une Originelle, elle protège et fait partie de Salem, aujourd'hui et peut-être pour une éternité. Elle est comme une Maîtresse que l'on admire et que l'on craint. Elle est dangereuse, elle est impressionnante. Elle inspire le respect, et elle jouit de cette étiquette. Elle danse avec le Diable, et personne ne peut le nier ni l'oublier. Que pensez-vous de la confrérie ? De Catherine d'Absac ? Et de l'arrivée des Originels ? En tant qu'Originelle, Exilia ne souhaitait guère faire confiance à ces Sorcières, ces humaines surnaturelles qui pouvaient composer une menace face à leur ancien règne. Mais aujourd'hui, après avoir été accueillie parmi la population et avoir obtenu une place de choix dans cette minuscule société, Exilia ne peut qu'être satisfaite. Néanmoins, néanmoins... La vampire n'apprécie guère d'être sous une loi qui lui dicte son comportement. Pour le moment, elle se plie aux règles de cette Confrérie, mais pour combien de temps ? Les Raids vous semblent-ils injustes, ou nécessaires ? Exilia faisait partie de ceux qui ont instauré ces nécessités. Elle n'est pas dupe, elle-même a besoin de sang, de Mort. Bien qu'elle trouve cela bien insuffisant pour satisfaire ses sombres instincts, elle ne peut que s'y référer. Elle n'a pas réellement le choix. Les Raids. Une nécessité. Une boucherie, souvent, surtout pour elle. Elle aime cela, elle s'en délecte, elle compte les jours jusqu'à la lune rouge. Elle attend, patiemment, puis redevient ce qu'elle est réellement : une créature démoniaque.



GROUPE › IMMORTALSCRÉDITS › TUMBLR
FIGHT FOR LIFE
Si Exilia se souvient de ce qu'il s'est passé des millénaires auparavant, elle ne se souvient plus de ce qui l'a menée à devenir ce qu'elle est aujourd'hui. Peut-être l'a-t-elle toujours été, cette personne, cette âme désolée ? Elle l'ignore, cela l'indiffère. Aussi loin que remontent ses souvenirs, elle a toujours porté ce prénom. Prénom infâme et ingrat que l'on porte bien ou que l'on ne porte pas. Une identité qui façonnait déjà son existence, qui lui écrivait un destin avant même qu'elle ne voit le jour. Son nom exact, elle ne s'en souvient plus. Elle ne l'a certainement jamais apprécié. Elle a simplement toujours été Exilia. Exilia, et rien d'autre.

La Russie, grand pays froid, dont elle prit le caractère. Elle grandit sur une terre sombre, dénuée de chaleur, laquelle lui fut offerte par son unique famille. Si les Kourganes développaient leur civilisation au Sud, la Sibérie, elle, n'était que neige et horizon blanc, grêle et glace à perte de vue. Une enfance rude, où la survie n'était pas un cadeau des Dieux, non, malgré ce que semblaient croire les quelques personnages qui constituaient la Horde. La nourriture ne provenait pourtant pas d'eux, le sang n'était pourtant pas versé pour eux, et la Mort, elle, n'était pourtant pas de leur main. Exilia se fraya un chemin entre les saisons, et malgré les quelques maladies qu'elle put supporter, survécut. La Horde devint sa famille, sa maison, son seul foyer, mais elle ne la supportait plus.

Lorsqu'elle eut 15 ans, on lui demanda de devenir ce qu'elle devait être : une femme. La place qu'elle occuperait dans la Horde était définie par quelques traditions qu'elle ne souhaita que respecter. Elle ne déshonora pas ses parents, ni ses frères et soeurs, et devint une chasseresse hors-pair. Ce fut peut-être la pire décision de sa vie. Offrir la mort sur un plateau à des êtres vivants lui procura un plaisir qu'elle préféra taire. Le rouge sur le manteau blanc, à ses pieds, devint une addiction malsaine, et plus le temps passait, plus cette passion grandissait en elle. Si elle tira sur les rênes pour cacher ses instincts primitifs, la mort de sa plus jeune fille lors d'une altercation familiale fut un tournant dans sa vie. Sa vengeance fut terrible, et elle assassina son mari. Pour la première fois, elle avait tué l'un de ses semblables. Et elle y avait pris du plaisir.

Chassée de la Horde, Exilia n'ignorait guère que la Mort la faucherait rapidement. Elle marcha jusqu'à l'épuisement, sur des miles, peut-être, jusqu'à n'être plus rien, plus personne. Le froid la frappa de plein fouet, et elle n'eut autour d'elle que les ténèbres. Il n'y avait que la fin. Mais le Paradis ne semblait pas vouloir d'elle en ce temps-là, il la renvoya. Des crocs s'étaient plantés dans sa nuque et, étrangement, elle n'eut plus de pensées, plus d'émotions, plus de sentiments, un trou noir. En rouvrant les yeux, elle découvrit près d'elle son premier allié, le seul, peut-être, qu'elle aurait toute sa vie. Arriock. Nom aussi démoniaque que le sien, pour une nature plus démoniaque que n'importe laquelle. Il lui apprit qui elle était, ce qu'elle était. Mais elle n'en fit soudain qu'à sa tête. Ses instincts furent si puissants que seul le goût du sang put les stopper. Ce jour-là, Arriock et Exilia décimèrent la Horde. Il n'y eut plus d'homme, plus de femme, plus d'enfant.

Durant les premières années de son existence, les deux amants restèrent solitaires, exilés dans les contrées du Nord où la jeune vampire découvrit sa nature avec une passion dévorante. Arriock l'admirait. Ils rejoignirent la nouvelle civilisation, vers 1000 avant J.C., les Scythes, plus au Sud. Ils se fondirent dans la population, dévorèrent ce qu'ils désiraient. Une vie simple, où leur richesse ne fit que croître. Tuer était facile, en ce temps, et atteindre des sommets également. Jusqu'au IIIème siècle, ils vécurent ainsi, et même au-delà, lorsque les Sarmates surpassèrent les Scythes. Les civilisations se succédèrent, et Exilia et Arriock demeurèrent.

Les conflits qui s'éveillèrent dans ces larges contrées ne les atteignirent guère. Ils attendirent, en silence, continuant leurs festins nocturnes, sans craindre quiconque. Ils étaient des âmes soeurs. Exilia avait oublié son humanité, et désormais, n'était qu'un monstre. Arriock, lui, continuait de la regarder, sourire aux lèvres, contemplant simplement le Mal à l'état pur qui la rongeait. Jusqu'en 1700, le couple construisit son empire et sa richesse. Mais leur insolence, leur stupidité et certainement leur manque de discrétion, à eux comme à tous ceux de leur race, furent leur perte. L'Homme et ses légendes furent dévastateurs, et ils se vengèrent des milliers de vie que les vampires avaient pu prendre. La chasse était alors ouverte, et l'obscurité ne suffisait plus à cacher le sang et la mort.

Ils fuirent, aussi loin qu'ils le purent. Puis, ils se terrèrent. Mais lorsque la soif se faisait trop grande, alors que la lune se levait dans le ciel, ils devaient prendre le risque, ils devaient émerger et, ces soirs-là, se séparer pour éviter d'être facilement repérés. Ce fut en soir en 1783. Exilia se faufila dans la crypte qu'ils occupaient depuis des années. Elle attendit, patiemment. Arriock ne revint jamais. Mort sous la main de l'Homme, Exilia ne fut soudain plus que rage et damnation. Elle souhaita tuer, exterminer, ne jamais s'arrêter jusqu'à obtenir vengeance. Elle se leva, se rua à l'extérieur, tua, sans compter, des dizaines, peut-être, avant d'être sèchement stoppée. La fuite, la véritable, une fois de plus, mais seule.

Exilia demeura dans l'Ombre, longtemps, à ressasser ses souvenirs, ressasser sa rage, ressasser son envie de vengeance. Attendre, longtemps, longtemps, des siècles durant. Elle souhaita un jour mourir, puis se ravisa. Les guerres des hommes furent pour elle une délivrance. Alors que les mortels préféraient se tirer les uns sur les autres, la vampire put s'échapper, se nourrir, tuer sans être remarquée. Ce fut au XXème siècle qu'elle put enfiler une nouvelle armure, un nouveau masque, et elle devint une femme comme les autres, un peu de maquillage et le tour était joué. Elle se fit rapidement assez d'argent pour décoller vers les Etats-Unis, pays qui lui tendait les bras.

New-York, la ville moderne, la ville de la rédemption. Elle y croisa des semblables, mais ne s'y attarda jamais réellement. Seule pendant trop longtemps, elle était devenue un monstre. Voilà ce qu'elle était, voilà ce qu'elle sera toujours, une monstruosité. Arriock l'avait décidément bien choisie. Puis, la décadence, le chaos. La ville chuta, peu à peu, et ses habitants avec eux. Dans ce monde qui semblait soudainement se désagréger lui-même, les vampires élevèrent la voix. C'était là le seul moment où ils pourraient reprendre le pouvoir. Si Exilia ne participa aucunement, à la base, elle fut la première à se jeter aux gorges des mortels pour assouvir son besoin de sang et de vengeance. Ce qu'elle découvrit ensuite fut certainement ce qui l'obligea à sortir son âme de sa cage : elle était une Originelle, une des dernières, et toute sa race semblait le savoir et le respecter.

C'est ainsi qu'elle devint Reine. Ou du moins, ce fut ainsi qu'on l'appela parfois. Loin de la communauté qui s'était formée, elle vécut dans la luxure, et s'éloigna de tous ces gens. Elle préférait de loin la solitude, mais elle comprit enfin ce qu'était le pouvoir. Elle apprit vite, et sans l'aide de qui que ce fut, essuyant quelques échecs, avant de triompher. Elle rencontra les autres Originels, ceux qui, comme elle, préféraient leur solitude. Elle ne lia pas de réel lien avec eux, trop différente, peut-être, pour être réellement considérée comme une alliée. Mais ils savaient tous à quel point elle était dangereuse et impulsive, alors elle fut également respectée ici. Respectée, et crainte, sans réellement l'être.

Exilia. Un nom qui devint puissant sur les lèvres de ses congénères. Elle apprécia peut-être trop l'influence qu'elle possédait soudain, tout ce qu'elle pouvait faire. Elle apprécia plus encore d'avoir l'avantage de pouvoir se constituer quelques festins de choix, une petite foule de mortels imbibés de sang qu'elle pouvait torturer à sa guise, jusqu'à les ôter de leur agonie. Mais le temps fut trop court, cette fois, et une révolution se préparait sous son nez. Trop peu concentrée sur cette foule de vampires, elle ne constata que trop vite ce qui allait suivre. La conclusion fut fatale, et elle fut contrainte de fuir.

Exilia ne fut pas de ceux qui conduisirent les rescapés à Salem. Elle fut de ceux qui partirent devant, sans trop savoir où aller. Aucune compassion pour ces créatures qui ne lui ressemblaient quasiment pas. Aux portes de la ville, cependant, pas de choix possibles. Elle se joignit finalement aux autres Originels et participa à la plus grande réunion de leur temps. Pactiser avec les Sorcières constitua une partie importante de leur rédemption. Si Exilia ne fut pas des plus sympathiques ni des plus ravies par les décisions qui furent prises, elle fut contrainte d'accepter sans donner son avis.

Son nouveau statut lui permit d'obtenir un respect égal à celui qu'elle possédait autrefois. Elle comprit rapidement que sa nouvelle vie ici s'avérerait très correcte, et surtout, très paisible, malgré tous les points négatifs qu'elle pouvait voir. Elle accéda à un poste important à l'Université, qu'elle put obtenir en créant un énième masque, une énième mascarade. Elle ne cacha guère son côté distant, froid, méchant, indifférent. Mais le monstre qu'elle était fut caché, sauf les jours de Raid. Le jour où il fallait simplement l'éviter, à tout prix.

Aujourd'hui, Exilia s'est faite à cette vie qu'elle n'apprécie pas. Elle enseigne à des grands enfants, certes, mais elle aime l'influence qu'elle peut posséder sur eux. Elle aime gouverner cet endroit, y faire sa loi. Elle s'est finalement alliée avec les autres Originels, qu'elle considère comme ses seuls égaux - et plus particulièrement les plus vieux - et les respecte. Même si elle n'est guère très sociable et n'a jamais réellement eu de relation avec qui que ce soit, elle fait tout son possible pour prendre les décisions qu'il faut prendre, et parfois, dans de rares occasions, elle partage une soirée avec l'un des siens, pour le simple plaisir. Etrangement, elle commence à prendre un léger plaisir à partager de longues discussions avec ceux qui ont vécut dans les mêmes millénaires qu'elle. Elle se sent moins seule, pour la première fois depuis la disparition d'Arriock. Mais elle demeure une bête farouche et sauvage.

Pour s'amuser dans cette ville, elle a mis en place un petit jeu qu'elle est la seule à connaître... Tous les 6 mois, elle trouve une victime appétissante. Elle le séduit. Elle entame une relation sérieuse avec lui. Et puis vient le Raid. Et la souffrance qu'elle inflige la fait vibrer, la fait mourir de plaisir. Oh, elle adore, oh, elle aime tellement cela...

BROKEN MIRRORS
PSEUDO › Opalescence, pour vous asservir. ET À PROPOS DE TOI ? › Je me délecte de l'écriture comme je me délecte d'un grand verre de vin blanc et d'une cigarette. J'aime la complexité des liens, ils m'obsèdent. Etonnez-moi, surprenez-moi. COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? › Le hasard fait bien les choses, n'est-ce pas ? QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ? › Attention à mes crocs. Je les aiguise avec soin. 
(c) about today.


Dernière édition par Exilia Thompson le Ven 14 Aoû - 13:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 218
✤ Barge depuis : 10/12/2014
✤ Avatar : Ella Purnell
✤ Crédits : Swan & Tumblr


✤ Âge personnage : 17 yo
✤ Humeur : Maussade
✤ Profession : Lycéenne
✤ Pouvoirs : Influer sur les sentiments, effacer un souvenir, endormir par son souffle

Relationship
→ citation:
relationships :
Ruth K. D'Absac☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Jeu 13 Aoû - 20:03

KATIE 03 03 03 03 03 03 03 03 03

Bienvenue sur le forum !!!!! Si tu as la moindre question n'hésite surtout pas diah diah diah

_________________
Beware of the monster
○ With an anxiety that almost amounted to agony, collected the instruments of life around me, that I might infuse a spark of being into the lifeless thing that lay at my feet.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 173
✤ Barge depuis : 04/12/2014
✤ Avatar : Maria Thayer
✤ Crédits : moi-même


✤ Âge personnage : vingt-quatre ans.
✤ Humeur : rien à déclarer.
✤ Profession : à la recherche d'un emploi.
✤ Philosophie : réfléchir d'abord, agir ensuite.
✤ Localisation : à Salem
✤ Pouvoirs : manipulation de l'air et affiliation avec l'électricité
Isabella E. Wellington☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Jeu 13 Aoû - 20:31

J'aime beaucoup ton style bienvenuuue sur yabt et bon courage pour ta fiche 04

_________________
Δ i've been around the world but never in my wildest dreams would i come running home to you. i've told a million lies but now I tell a single truth there's you in everything i do.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 21
✤ Messages : 3
✤ Barge depuis : 13/08/2015
✤ Avatar : Katie McGrath
✤ Crédits : ByBox+Shock
✤ Âge personnage : 3623 ans
✤ Humeur : Sadique
✤ Profession : Directrice de l'Université de Salem, Professeur de Russe et de Langues Mortes et Anciennes.
✤ Localisation : Salem
✤ Pouvoirs : Souffrance Mentale, lorsqu'elle pense à faire souffrir quelqu'un, une souffrance psychologique percute et réduit en cendres.
Exilia Thompson☞ Chair fraîche gratuite ; libre service !
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Ven 14 Aoû - 11:40

Merci beaucoup à vous deux ! Je ne vous décevrai pas, huhu !

04
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Printemps : 27
✤ Messages : 1626
✤ Barge depuis : 24/10/2014
✤ Avatar : James Frain
✤ Crédits : Azra (avatar) + Ryn (sign) + Tumblr (gifs)
✤ Âge personnage : 47 ans
✤ Humeur : Impatient
✤ Profession : Gérant de l'Electric Sheep et trafic de drogue
✤ Philosophie : I make worms turn into butterflies
✤ Pouvoirs : Mémoire photographique

Relationship
→ citation:
relationships :
Samaël J. BlackthornTiti ; T'as pas vu mon gros minet ?
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Ven 14 Aoû - 20:41

Intéressant ce personnage... Je pense qu'il va nous falloir un petit lien une fois que tu seras validée ^^

Bienvenue parmi nous en tout cas !

_________________
we are the heroes of our time
but we are dancing with the demons in our minds
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wattpad.com/story/21250790-athnuachan
avatar
✤ Messages : 4476
✤ Barge depuis : 13/08/2013
✤ Avatar : Tom Hiddleston
✤ Crédits : SWAN ( avatar ) + Disturbed ( Signature ) + TUMBLR ( gifs profil ) + Puscifer ( musique )


✤ Âge personnage : 3801 ans.
✤ Humeur : Consciencieux, mais agacé.
✤ Profession : Trafiquant d'organes ( Ne récupère plus que les corps des Raids. ) Et de poches de sang. Ariana Vander s'occupe de son réseau pendant la journée.
✤ Philosophie : Ne jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire aujourd'hui
✤ Localisation : Partout à Salem.
✤ Pouvoirs : Provoquer des illusions chez ses victimes. Plus ceux d'un Originel.

Relationship
→ citation:
relationships :
Alaric G. RousseauRousseau ; Elu connard de l'année
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Lun 17 Aoû - 16:01

Katie ! Awesome
Bienvenue sur Yabt ! Si tu as des questions n'hésite pas, on se charge de ta fiche au plus vite. 04

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://swanlive.livejournal.com/
avatar
✤ Messages : 749
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Votre ombre
✤ Crédits : tumblr + swan
✤ Âge personnage : Trop de siècles
✤ Humeur : Voyeuse
✤ Profession : A vos humbles services
✤ Philosophie : A vous de voir
✤ Localisation : Partout

Relationship
→ citation:
relationships :
La confrérieFais gaffe à ton cul, elles sont omniscientes.
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   Dim 23 Aoû - 23:06

Coucou ma belle !!

Déjà nous tenons à nous excuser pour le retard 12 Comme Alaric l'a dit, nous ne t'avons pas oubliée mais nous avons dû prendre du temps pour discuter d'un point de ta fiche, à savoir le statut de directrice de l'université de Salem. Nous avons pesé le pour et le contre et étant donné que ton personnage est une Originelle, il nous semble difficilement envisageable que les sorcières aient accepté de lui céder un rôle aussi important dans leur ville, il faudrait donc que tu changes cet aspect de ta fiche. Pour le poste de professeure en revanche, il n'y a aucun problème. Une fois que ce sera fait, tu pourras être validée sans souci 03 03 03

Merci de ta compréhension et à très vite ! diah

_________________



you ain 039 born typical
You ain't born typical

Ceci est un message de la Confrérie Suprême. Donner nous des cookies mais surtout... Voter deux à trois fois par jour est bon pour la santé du forum.   
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia   

Revenir en haut Aller en bas
 
White like a Diamond, Black like Coal. | Exilia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black and White [Mickey ][Fin]
» Can't Blame White People.
» Nuzlocke Volt White
» Nuzlocke Volt White (ou comment faire mieux que le noob07)
» New codex black templar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: ÉTALER SES CARTES :: carte d'identité-