FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ Messages : 749
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Votre ombre
✤ Crédits : tumblr + swan
✤ Âge personnage : Trop de siècles
✤ Humeur : Voyeuse
✤ Profession : A vos humbles services
✤ Philosophie : A vous de voir
✤ Localisation : Partout

Relationship
→ citation:
relationships :
La confrérieFais gaffe à ton cul, elles sont omniscientes.
MessageSujet: Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans   Sam 7 Fév - 19:34


SORCIER ET SON PASSÉ




origines ✢

L'avènement de l'esprit et les premiers éveilles occultes sont deux choses intimement liés dans l'histoire de l'homme, plus précisément des sorciers. Aucun ouvrage écrit n’explique l’origine claire des premiers hommes en mesure d’exercer une forme de magie, mais certaines découvertes d’objets préhistoriques tendent à croire que cet éveil du troisième œil s’est fait de façon graduelle, de gêne en gêne tout comme l’humain normal apprenait graduellement à utiliser son cerveau offert par la nature. Le mystérieux martien d’Algérie et des outils trouver sur les lieux furent les premières découvertes à confirmer cette théorie, alors que plusieurs chercheurs conclurent qu’il s’agissait de l’un des premiers humains pratiquant l’art chamanique de la magie, étant ainsi le plus ancien sorcier répertorié de l’histoire, donc l’un des premiers de notre espèce.

Ces êtres aux dons étranges qui semblaient pouvoir intervenir avec la nature qui les entourait prirent rapidement le rôle de sages, puis d’idoles pour ensuite faire naître ce que nous appelons à présent la religion de nos jours. Les sorciers évoluèrent avec la société qui les accueillait et rapidement, l’art magique se façonna selon leur environnement et la manière qu’elle était pratiquée et comme beaucoup d’autres domaines, l’homme se mit à se diversifier. L’arrivée graduelle des vampires causa rapidement des conflits entre les deux classes surnaturels. L’une considérait l’autre contre nature alors que la seconde considérait l’autre tout simplement inférieur à elle. Beaucoup soupçonnent le récit d’une guerre ouverte fut brûlé dans la bibliothèque d’Alexandrie, dans la mesure où que de très brefs passages furent retrouvés en métaphores, très peu pour un aussi grand événement. Les quelques lignes citent une bataille entre une cité dirigée par un dieu immortel au visage de marbre ainsi que ces disciples damnés, contre les pouvoirs de la Pythie de Delphe et des premières cités antiques.

Les siècles, les millénaires n’étanchèrent en rien les conflits vampires/sorciers. L’empire des hommes communs continua à grandir et l’importance des sorcières dans la société diminua grandement avec l’arrivée de la chrétienté puis les hommes se mirent à craindre ce qu’ils ne pouvaient maîtriser. L’influence des vampires poussa donc les hommes aux chasses à l’hérésie. Quelques familles sorcières d’Europe changèrent donc drastiquement leur culture pour devenir une société beaucoup plus secrète, alors que d’autres familles préférèrent retrouver des territoires encore ouverts aux pratiques occultes, comme l’Orient. Certaines vinrent même la communauté de leur vieil allié, les lycans.

Bien que restant dans l’ombre, la société mystique des sorciers reprit graduellement des forces jusqu’au jour de la Grande Révélation.


le dernier siècle ✢

Si les diverses chasses aux sorcières du Moyen-âge et de la Renaissance causèrent la première grande chute des sorcières (qui entraîna la mort de femmes innocentes), la suite de la dernière révélation fut la deuxième et la plus dévastatrice des chutes. Les humains, bernés par les vampires se retrouvèrent avec un gouvernement retenu par la gorge par ces êtres immortels avec l’aide de leur nouvel esclave lycan et leurs rivaux magiques devint rapidement la prochaine cible de leur plan. Les confréries et les familles furent pourchassées pour se voir offrir le choix d’être abaissé au titre de simple ressource, ou encore de tout simplement être bêtement exterminé. Encore aujourd’hui, les Originaux recherchent la moindre sorcière, et ce jusqu’à la soumission complète ou l’annihilation. De nombreuses familles ont tout simplement fui en Asie alors que d’autres sont restés pour combattre et tenter de reconstruire leur société sur les cendres de leurs ancêtres.


UN HÉRITAGE FAMILIAL

les familles ✢

Le mot famille est une chose extrêmement importante dans la culture occulte des sorcières. Le don Familial devient une chose précieuse et cet héritage devient une ressource à protéger dans un monde de plus en plus hostile aux disciples de la magie. Certaines auront un fonctionnement très proche d’une organisation complexe et structuré, des familles remontant leurs racines jusqu’à plusieurs millénaires avec une culture et des rituels uniques et ancestraux, d’autres auront plutôt l’esprit plus moderne et libéré, davantage semblable à une famille moderne et solidaire. Bien que rien ne témoigne que le sang se « dissout » selon les partenaires, certaines familles plus orthodoxes n’accepteront que des mariages en compagnie de sorcier, souvent d’une famille de même importance, d’autres poussant même à rester dans le même sang.

Le terme confrérie sera utilisé pour désigner un groupe de sorciers (parfois de disciples humains) de familles diverses. Ce type de rassemblement devient de plus en plus commun chez les sorciers orphelins ou les familles peu nombreuses. Certaines confréries au début de l’histoire deviendront les premières grandes familles sorcières.


nos racines ✢

Il est possible pour vous de présenter les racines de votre personnage afin que de nouveaux membres viennent à rejoindre les rangs de votre famille mystique. Certains critères doivent cependant être respectés afin que ce droit vous soit attribué :

— Une présence active et être impliqué dans la section rôle-play du forum
— Une bonne connaissance du contexte de Children of Cain

Si vous croyez remplir les critères, vous n’aurez qu’à remplir le formulaire ci-dessous et à l’envoyer à un membre du staff (le premier répondant est Aleister, un autre membre du staff s’il vient à ne pas être disponible.) Ceci est un privilège et non un droit, le staff se réserve le droit de refuser une soumission.

Ceci n’est pas un répertoire complet des familles sorcières, mais bien une liste des familles les plus actives du forum.


THÉORIE OCCULTE.

magie 101 ✢

Une force mythique? Une énergie divine? La magie est encore aujourd’hui une vaste étendue de mystère, bien que quelques philosophes et chercheurs occultes ont été en mesure d’offrir une vue logique sur les ficelles de la chose. Le terme « magie » est aisé à expliquer, alors qu’il décrit l’interaction avec les énergies physiques, formant ainsi les divers effets que nous connaissons (manipulation élémentaire, malédiction, thaumaturgie, etc.). On peut donc en déduire qu’il est assez simple de poser une définition au mot « magie », mais d’où vient cette interaction et quelles sont ces énergies en question? Pour cela, un vizir au nom de Al Zhouman inventa le principe du « Voile », illustré ci-dessous. (Celle-ci n’explique en rien tous les mystères et ne reste qu’une théorie)`


Le Voile est en fait une sorte carte astrale du monde et son univers qui nous entoure. La sphère intérieure (la plus prête de l’homme) représente notre réalité, ce que nous arrivons à percevoir dans notre vie commune, il est la réalité où nous savons exister et être. La plus grande majorité des humains n’auront aucun contact avec l’extérieur de cette sphère.

SPHÈRE INTÉRIEURE :
 

Les cinq cercles représentent les cinq ponts élémentaires de la magie. Bien qu’il existe une infinité de combinaisons et nuances, l’élément du feu, de l’eau, de la terre, de la lumière ainsi que de l’ombre sont les principales fissures de l’être humain vers les énergies magiques extérieures. Le sorcier contrôle les énergies extérieures via un élément et l’interaction crée une réaction que l’on nomme Magie élémentaire. La manipulation élémentaire est souvent la première chose que le sorcier contrôlera (sans nécessairement la maîtrisé). Ainsi, il n’est pas rare de voir un jeune sorcier mettre le feu à des rideaux avec la simple chaleur d’une prise électrique. Il est important de préciser que les éléments de lumières et d’ombres sont légèrement différents et leur maîtrise vient plus tard dans l’âge d’un sorcier. Ils deviennent cependant des éléments en chaînes avec le deuxième cercle extérieur. Le symbole de l’étoile est souvent représenté dans divers rituels, celui-ci facilitant la communication des éléments.

LES CINQ CERCLES :
 

Le dernier cercle représente la dernière barrière vers les engrenages les plus profonds de notre univers. Comme expliquées plus haut, la lumière et l’ombre sont les portes principales vers les pouvoirs de ce cercle extérieur. Manipuler ses énergies profondes et éloignées demande une grande maîtrise chez le sorcier et le prix est trop souvent élevé (voir plus l’explication dans l’article de la Magie blanche/noire) et l’expression « La magie a toujours un prix. » devient commune dans cette sphère. Les arts divinatoires, la nécromancie, la démonologie et tous autres arts magiques aux racines profondes se trouvent à l’extérieur de ce cercle.

LE DERNIER CERCLE :
 

noir et blanc ✢

Nous attendons souvent parler de magie noire, magie blanche et très peut ne savent réellement la signification de ces termes. Bien que la plupart des gens soient familliés avec ces mots, ils ne sauraient expliqués clairement la délimitation entre le noir et le blanc. Encore une fois, des sorcières se sont occupées d’expliquer le tout afin de permettre aux prochaines générations de connaitre les limites.

« La magie a toujours un prix. » Est une expression connue et souvent entendue lorsqu’on fait affaire avec des sorcières. Cela n’est pas sans raison, car celle-ci est véridique et doit toujours être prise en considération. Que cela soit purement de la concentration, un rituel déterminé, le sacrifice d’un insecte ou encore d’un animal, interagir avec les cercles magiques demande toujours quelque chose dans l’immédiat ou plus graduellement. Par exemple, les utilisateurs fréquents de magie élémentaire voient souvent leur tempérament changer graduellement selon leur élément. La plupart du temps, le prix n’est pas dommageable pour l’utilisateur et ceux autour de lui, mais lorsque celui-ci vient à être trop coûteux, on parlera alors de Magie noire, l’art interdit.

Bien que des rituels de Magie noire ont été retrouvés dans tous les cercles de Magie, les observations ont mené à comprendre que, plus on s’éloignait dans les cercles extérieurs, plus le prix de l’art magique était coûteux, pour son utilisateur ou pour ceux autour de lui. Certains arts magiques demandaient même à utiliser l’essence vitale de plusieurs humains pour créer l’effet désiré. Toutes magies ayant un prix trop cher à payer sont donc considérées comme de la Magie noire.

Veuillez prendre note qu'un sorcier se doit d'être de nature humaine et pure. Nous n'accepterons pas une hybridation avec un autre groupe et ce jusqu'à une décision contraire de l'équipe. Merci.

(c) texte par chuck

_________________



you ain 039 born typical
You ain't born typical

Ceci est un message de la Confrérie Suprême. Donner nous des cookies mais surtout... Voter deux à trois fois par jour est bon pour la santé du forum.   
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org
avatar
✤ Messages : 749
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Votre ombre
✤ Crédits : tumblr + swan
✤ Âge personnage : Trop de siècles
✤ Humeur : Voyeuse
✤ Profession : A vos humbles services
✤ Philosophie : A vous de voir
✤ Localisation : Partout

Relationship
→ citation:
relationships :
La confrérieFais gaffe à ton cul, elles sont omniscientes.
MessageSujet: Re: Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans   Sam 7 Fév - 19:35


Vampire & son passé




origines ✢

L’origine des vampires est complexe et mystérieuse, mais un nom provenant de celle-ci parvient toutefois à faire trembler les êtres mortels, voire même immortels : Caïn. Pour connaître l’origine des premiers vampires, il faut d’abord comprendre l’histoire de cet immortel déchu et damné par la main de Dieu. Son nom remonte jusqu’à des origines judaïques et vient même à être mentionné dans l’Ancien Testament des humains à l’époque d’Ur, l’une des premières citées connues de notre monde. Selon la légende, Caïn était l’un des fils d’Adam, fondateur de cette cité. Le rôle d’Adam est encore très flou et son rôle de premier homme venant à être prouvé faux au cours de l’histoire, il est parfois considéré comme le premier homme de foi envers le dieu hébreu. Caïn, jaloux de son frère plus talentueux, tua ce dernier, écrasant son crâne comme décrit dans les anciens écrits, une pierre lourde à la main. Lorsque son père lui demanda ce qu’il était arrivé à son fils, Caïn lui mentit en lui affirmant qu’il ne l’avait pas croisé en cette journée. Adam découvrit tout de même la fourberie et le meurtre de Caïn et pria Dieu de la punir, trop en deuil et trop faible pour le faire lui-même. Ainsi, Dieu ou bien la divinité judaïque marqua ainsi l’homme pécheur d’une malédiction éternelle en le bannissant de son royaume et l’obligeant à errer entre la vie et la mort.

Chassé du royaume de Dieu, Caïn erra pendant quelques années pour finalement tomber sur une seconde immortelle Lilith. Fille de Lucifer, celle-ci avait été envoyée sur la terre des hommes afin de retrouver le déchu de Dieu et forger un nouveau royaume. Tant qu’il serait dans l’ombre de Dieu, il aurait donc les pouvoirs de Lucifer afin d’assouvir les hommes et de punir ses bourreaux. Il convertit d’abord douze hommes (et femmes, les écrits ne le précisent pas) vers l’obscurité de son royaume maudit, leur donnant son sang et dans un pouvoir démoniaque, les transforma en être à son image, créature nocturne à la fois spectrale, à l’apparence d’humain. Ainsi naquirent les douze premiers vampires. Étant ses premiers fils et filles, ceux-ci l’accompagnaient dans sa destinée à trouver une nouvelle terre à convertir de nouvelles tribus et clans sur leur passage. Contrairement à leur père, la lumière du Soleil leur était toutefois proscrite et à l’image de la malédiction, la vue de Dieu les faisait battre en retraite.

Caïn et ses démons continuèrent à marcher à travers la Mésopotamie jusqu’à posséder assez d’humains esclaves et de nouveaux élus (quelques dizaines de vampires de plus, les écrits semble pointer vers un tout petit nombre) et finalement bâtir la première cité du royaume de Caïn. Caïn le Déchu devint donc Caïn le Roi.

Une puissante cité fut donc érigée afin d’asseoir le pouvoir du dieu immortel sur la région qu’il occupait. Un conflit se créa lorsque celui-ci tenta de convertir les terres occupées par les idoles mythiques que nous appelons sorcières. Les trouvant contre nature, les sorcières et les sorciers parvinrent à convaincre les dirigeants humains ne jamais se plier à ce roi maudit. Alors, Caïn, considéré davantage tel un demi-dieu qu’un simple roi, envoya ses armées sur les terres de la Grèce antique. Les écrits font beaucoup de rapprochement avec les batailles historiques des Thermopyles, mais il n’y a aucune confirmation à savoir s’il s’agit de la même. Déçu par la défaite de ses généraux vampiriques, Caïn les renvoya sur les terres humaines afin qu’ils apprennent des nouvelles technologies et techniques en plus de répandre le sang vampirique à travers le monde.

La suite du nouveau demi-dieu est assez floue. Caïn semble s’être peu à peu effacé de l’histoire, parti sur les terres des hommes à son tour, peut-être à la recherche de quelque chose. L’âge des vampires appartint donc à ses douze héritiers et leurs premiers enfants, ceux que nous connaissons aujourd’hui sous le terme d’Originaux. Après avoir quitté la cité vampirique, ceux-ci fondèrent les premières sociétés de la Masquarade, terme utilisé à l’époque où les vampires se devaient de rester dans l’ombre du secret. Ils voyagèrent à travers le globe, répandent la malédiction chez les plus méritants. La montée en pouvoir de certains groupes vampiriques causa quelques conflits entre ceux-ci.

L’arrivée au pouvoir du Christianisme fut sans doute l’une des armes les plus utilisées par les Originaux et leurs vampiriques de l’époque. Les vampires précédant le Christ étant en mesure de supporter les croix, ils parvinrent à soudoyer les mortels à la tête de l’église pour nuire leurs divers ennemis, d’une façon ou d’une autre. Créant ainsi la chasse aux sorcières et l’aliénation des païens du nord (repoussant donc les lycans).

le dernier siècle ✢

La Grande Révélation fut le moment le plus marquant dans le dernier siècle, après le bannissement de Justin Bieber de l’Amérique du Nord en 2014.

Bien qu’avec l’internet, le monde était de plus en plus ouvert et la mondialisation devenait quelque chose de réel, les choses étaient encore plus aisées pour les vampires de s’enrichir et de gagner en pouvoir. La plupart possédaient déjà les grandes banques des États-Unis et certaines sociétés puissantes semblaient dirigées par des immortels. Rester dans l’ombre les empêcher toutefois d’avoir une main ferme sur le monde. Ainsi, ils firent finalement ce pas dans un événement fortement médiatisé, alors que les plus puissants vampires révélèrent leur nature. Une certaine rumeur semble même affirmer que l’un des vampires présents était l’un des Douze.

Possédant un lobby encore plus imposant que celui du pétrole et des armes à feu, les lois se modelèrent à leur situation unique bien plus rapidement qu’elle le fit avec les noirs ou les homosexuels. Bien qu’ils ne se présentaient pas directement aux élections, la plupart finançaient les différents élus, prenant donc un pouvoir légal sur le congrès et la justice américaine. L’élection d’un président ouvertement appuyé par les immortels causa déjà de nombreuse tension alors que diverses accusations de tricheries et de trucages des votes tachaient l’élection. Le scandale de leur breuvage remplaçant supposément le sang n’aida certainement pas, alors que les gens apprirent qu’il s’agissait en fait de sang récolté dans les pays sous-développés n’aida certainement pas les citoyens à garder le calme. Ainsi les guerres civiles éclatèrent et le reste, vous le connaissez.


L'immortel.

la rennaissance ✢

L’homme meurt et il renaît en vampire. Phrase simple, mais agir l’est-il autant? Devenir un vampire est un rituel extrêmement dangereux où l’être choisit fait son voyage à travers les terres de la mort en ressortir comme un être spectral avare de sang que l’on appelle vampire. Tout d’abord, le don de faire de l’humain un vampire n’est pas quelque chose de donner, il vient avec le temps et l’expérience. Un vampire nouveau-né possède un sang souvent trop faible et trop « vivant » pour servir de véritable pont entre la vie et la mort. Bien sûr, il existe quelque exception au courant de l’histoire, plus nombreuse aux origines des vampires, devenant de plus en plus rare en remontant le fleuve du temps.

L’élu humain doit d’abord être apporté aux limites de sa vie et ce peu importe la cause (maladie, blessure, etc.).  Le vampire doit ensuite faire boire de son sang damné à l’humain en question (l’humain n’est pas obligé d’être en accord). À ce moment, c’est une véritable loterie; selon l’âge (plus le vampire, plus les chances sont favorables) et la quantité d’humains transformés au cours de son éternité (plus le vampire a engendré des vampires, moins il y a de chance) le destin peut décider que la mort est le destin définitif de l’humain, alors qu’il peut décider que celui peut renaître en créature de la nuit. Tué par l’effet du sang, l’humain en état cadavérique pendant un certain temps, allant de la simple heure jusqu’à une journée complète jusqu’à finalement renaître si les augures lui étaient favorables.. Une tradition existe où le vampire doit enterrer le corps lors de sa transition, mais cela n’est aucunement une obligation et reste quelque chose de « vieux jeu ».

Il est important de clarifier que la créature concernée n’est pas un humain. Un nouveau vampire est quasiment aussi fragile pour les vampires qu’un nouveau-né aux yeux des humains. Un vampire voit le monde d’une façon totalement différente et les souvenirs de sa vie humaine ne l’ont en rien habitué à vivre les choses de cette façon. La moitié des causes de décès vampiriques provient de vampire nouveau-né sans expérience.

la loi et l’ordre ✢

Les lois vampiriques (ou plutôt, les lois des originaux) sont basées sur des moyens de garder la race vampirique la plus forte possible et d’aider la cohabitation avec les humains. Voyez en cela un certain élitisme. Les commandements sont peu nombreux, mais les vampires qui s’y frottent sont fortement punis par les dirigeants millénaires :

Il est interdit de tuer un confrère vampirique, sauf en cas de défense ou sous l’autorisation du gouvernement.

Il est interdit de conférer le don obscur à un enfant ou à tout être pouvant affaiblir la race des vampires.

Il est interdit aux sangs mêlés de quitter les territoires déterminés par le gouvernement, sauf sous l’autorisation du gouvernement.

Il est interdit de faire des actions ou complots allant à l’encontre du gouvernement.

Il est interdit de tuer un civil humain sans l’autorisation du gouvernement.


Bien sûr, tant qu’on ne se fait pas prendre, tout est permis.


POLITIQUE.

gouvernement ✢

Afin de laisser un semblant de liberté et de démocratie, il faut d’abord savoir que le gouvernement américain humain est toujours en place. Pour se présenter aux élections, il faut toutefois avoir l’appui d’au moins un membre des Originaux.

En ce qui concerne le gouvernement vampirique directe, le véritable pouvoir de l’Amérique, celui-ci est séparé à travers une tête dirigeante, un conseil oligarchique. L’identité de ces vampires est restée plutôt mystérieuse, mais de nombreuses personnes assument qu’il s’agit en fait des Douze enfants de Caïn. Ceux-ci gèrent donc le pouvoir politique à travers divers secteurs avant des les attribués à des Originaux jusqu’à toucher l’administration humaine. Ce pouvoir reste tout de même particulier, dans le sens où chaque responsable politique ou Originaux reste plutôt autonome, se contentant jouer aux tires à la corde avec quelques rivaux sans nuire au conseil supérieur résidant à Washington.


(c) texte par chuck

_________________



you ain 039 born typical
You ain't born typical

Ceci est un message de la Confrérie Suprême. Donner nous des cookies mais surtout... Voter deux à trois fois par jour est bon pour la santé du forum.   
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org
avatar
✤ Messages : 749
✤ Barge depuis : 16/01/2013
✤ Avatar : Votre ombre
✤ Crédits : tumblr + swan
✤ Âge personnage : Trop de siècles
✤ Humeur : Voyeuse
✤ Profession : A vos humbles services
✤ Philosophie : A vous de voir
✤ Localisation : Partout

Relationship
→ citation:
relationships :
La confrérieFais gaffe à ton cul, elles sont omniscientes.
MessageSujet: Re: Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans   Sam 7 Fév - 19:36


LYCAN ET SON PASSÉ




origines ✢

Des contes, des légendes, des mythes, les histoires ne manquent pas pour raconter l’histoire très particulière des premiers hommes-lupus, mais cela ne fit que rendre la découverte de la vérité plus difficile. Encore à ce jour, la version racontée par les plus anciens et les plus instruits des lycans ne possède qu’un certain pourcentage de vérité et de mystère. Les archives semblent pointer l’apparition des premiers hommes-loups à du Moyen-Âge, sur des terres païennes au nord de l’Europe au nom de Scandinavie. Des vagues de raids se déversent au sein de l’Europe et ses êtres de grande carrure à l’aspect titanesque sont surnommés démons, puis Viking.

Bien que le Viking lambda possédait une carrure forgée par le froid hostile du nord et de gênes forgés par les plus forts de ses parents, certains d’entre eux semblaient démontrer une nature plus obscure derrière leur don au combat. Des guerriers nordiques, les plus puissants démontraient une force quasi inhumaine et se distinguait souvent par un caractère de fauve et de prédateur en chasse. Les témoignages les détaillaient comme des hommes aux yeux de bêtes, portant souvent des symboles païens tatoués sur le corps, une fourrure de loup en guise de casque. Leurs confrères nordiques les dénommaient berserkr, guerrier-loup.

Cette confrérie de guerrier sanguinaire n’était en rien de simple mortel à la lame bien aiguisé, ceux-ci étaient reconnus pour être les guerriers d’Odin sur terre. Si un homme décidait de rejoindre cette confrérie sacrée, il devait se prêter à de nombreux rituels et initiations sacrés afin de prouver leur mérite. Plus les rites avançaient et plus le simple humain voyait son corps et son âme changés, jusqu’à ce qu’il exécute l’épreuve finale, consistant à chasser l’un des envoyés sacrés de leur dieu nordique, un loup du nord, et ce sans aucune arme. Si le guerrier venait à survivre, celui-ci s’abreuvait du sang de sa bête, terminant la transformation de leur corps en rendant leur esprit avare de sang et de bataille, leur corps d’une endurance remarquable et du talent extraordinaire de devenir la bête qu’ils avaient su chasser avec honneur. Lorsque l’œil d’Odin (la pleine Lune) se levait dans le ciel nocturne, ses guerriers se devaient de le rejoindre à sa chasse sous la forme du loup, en préparation au Ragnarok. Malgré la racine très mythologique de cette histoire, le lien très près des Berserkr et des sorciers du nord ainsi que de nombreux écrits semble confirmer le rôle unique d’une force surnaturel pour de ces guerriers les premiers lycans de l’histoire.

Puisque les Berserkr étaient considérés tels des demi-dieux de par leur simple force au combat, ceux-ci s’implémentèrent bien dans la culture viking, combattant souvent côte à côte comme décrit plus haut dans cette description. Suivant les diverses explorations, les premiers lycans se firent connaître au travers du globe. Traversant l’Europe pour toucher le Moyen-Orient pour ensuite débarquer sur les côtes de Terre-Neuve. Cette époque fut reconnue tel l’âge d’or des lycans, alors que ceux-ci semblaient dominer les terres mortelles. L’homme-loup connu le monde et laissa derrière lui plusieurs descendants à la suite des divers pillages et voyages, malheureusement étant souvent des enfants non désirés qu’ils ne rencontreront jamais. Certains de ces enfants, ayant gardé le sang fauve de leur père, verront leur talent surnaturel se déclencher au courant de leur vie sans jamais connaître la raison de celui-ci. Très peu apprendront à contrôler leur état et verront leur bénédiction se transformer en malédiction face à l’obligation sacrée de chasser sous la forme d’un loup lors des nuits d’Odin. Les diverses légendes et histoires de loup-garou firent leur apparition comme nous le connaissons, n’étant en fait que de pauvres histoires d’enfants oubliés. Le sang du fauve se dilua avec les temps, mais quelques malchanceux au fil des siècles voyaient leur lointain héritage s’éveiller telle une loterie.

Le temps et l’arrivée du Christianisme poussèrent les lycans à se séparer de leurs frères d’armes humains et à s’éloigner dans des contrées plus sauvages. Le Christianisme amena avec lui la culture des Européens moyenâgeux ainsi qu’une tout autre espèce qu’ils avaient jadis croisée lors de leurs voyages, les vampires. Il est reconnu comme quoi le conflit vampire/lycan dura des siècles, enchaînant les guerres et les troubles de diverses façons. Au même instant que la religion chrétienne gagna une fois pour toutes la Scandinavie, les vampires saisirent leur avantage en réduisant quelques meutes conquises en esclavage alors que les autres quittèrent leurs villages et leurs forêts pour rejoindre les communautés humaines et vivre dans l’ombre parmi celles-ci.

le dernier siècle ✢

Le chemin des lycans vers la servitude est un sujet bien intéressant et surtout choquant lorsque l'on vient à y déterrer la vérité derrière celle-ci. Cette vérité est en fait que les lycans eux-même ont fait la plus grande partie de ce chemin. Les meutes grandissant au même rytme que les villes qui les accueillirent, certains chefs de meute furent touché par se désir du rêve américain, de posséder plus de pouvoir, de richesse. Les vampires en guerre ouverte contre les humains, ceux-ci usèrent donc de cette nouvelle faiblesse chez les dirigeants lycans leur offrir une place au sein de leur nouvelle société en échange d'une soumission de la part de leurs meutes. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les deux camps remplir leur part de marché. Les meutes servent les Originaux et certains chefs possèdent même assez d'influence pour siéger au conseil de Washington et veiller à ce que le reste des lycans respectent leur autorité d'Alpha. Les années sont passées et le rôle des chefs de meute est parfois oublié dans l'histoire dans la grande trahison des Originaux, mais les meutes s'y étant opposé ne l’oublieront jamais, du fond de leur tombe.


CULTURE SAUVAGE.

la meute ✢

Bien qu’au départ le terme clan était davantage employé, le mot meute est venu rapidement prendre sa place lorsqu’une partie du monde vint à connaître le talent particulier des hommes lupus, mais le tout agit de la même façon. Les lycans ont toujours gardé le système qu’ils avaient employé lors de leur héritage viking. Principalement, la loi du plus fort et la réputation sont au-dessus de tout. Les chefs de meute sont donc en majorité les plus forts et les plus respectés de leur entourage et il dirige les autres lycans jusqu’à ce que la mort vienne à le prendre ou encore qu’un lycan plus fort prenne sa place en tant que chef, plus souvent par la force. Lorsqu’un chef de meute vient à mourir, un prétendant se doit de prendre sa place. Il s’agit souvent de l’aîné de ce dernier, mais rien n’empêche un second d’une autre lignée de sang de le défier en duel pour prendre sa place. Si le second réussit à le soumettre, il prouve donc être plus méritant et devient donc le nouveau chef. Le perdant se voit parfois accepté à nouveau dans la meute, parfois exilé, parfois même tué pendant ou après le combat.

Les relations entre les meutes lycannes dépendent toujours des besoins de ces dernières. Leur race commune ne suffit pas toujours à garantir une paix. Il est donc possible de voir des meutes en conflit pour diverse raison, comme l’asservissement de l’une ou l’autre. Il est dit qu’à l’âge d’Or, il existait des meutes occupant des territoires plus qu’impressionnants.

Depuis les dernières années, la plupart des meutes lycannes (sauf quelques unes dans les recoins de l’Europe) sont soumises aux autorités vampiriques. Les plus puissantes étant par simple besoin de pouvoir, les autres étant par simples soumissions, sous peine d’être éradiqué par les plus puissantes. La survie au prix de la liberté.

moeurs ✢

Note de l’Auteur : J’ai longtemps hésité à écrire cette section. Je tiens à mentionner que les lycans ont perdu beaucoup de leurs anciennes mœurs/manières/rituels. Certains ont pu connaître ceux-ci par le biais de diverses façons, mais ce n’est en rien la majorité des lycans. La plupart possèdent une façon de vivre semblable à l’homme lambda.

Tiré de racines mythologiques, il est certain que les lycans possèdent un certain éventail de mœurs particulières. Le premier et le plus important (et plus ancien) sont sans aucun doute le rite du passage à l’âge adulte. Le lycan né tout d’abord humain et vit son enfance tel un humain, sans aucun pouvoir si ce n’est qu’une certaine force et carrure naturelle qui est aisément attribuable à une bonne génétique. Le sang lycan qui coule dans ses veines dort donc tout au long de cette période, jusqu’à une certaine partie de l’adolescence. Un événement bouleversant est demandé pour activer ce sang en question. Ainsi les lycans avaient l’habitude de causer ce bouleversement afin que celui-ci ne se fasse pas de façon impromptue. Comme à l’origine de leur histoire, le parent prépare son enfant à la Première chasse, cérémonie où il devra chasser un animal totem (le loup) et s’abreuver de son sang. Bien qu’il est dit que l’adolescence absorbe les pouvoirs du loup, le rituel n’est en fait qu’une façon d’activer les pouvoirs du jeune lycan alors que celui-ci vient de se battre contre un prédateur sauvage. Plus la bête est dangereuse, plus le futur du lycan sera grand.


(c) texte par chuck

_________________



you ain 039 born typical
You ain't born typical

Ceci est un message de la Confrérie Suprême. Donner nous des cookies mais surtout... Voter deux à trois fois par jour est bon pour la santé du forum.   
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lexique des groupes - Sorciers, vampires et lycans
» • Ephaëlya • Vampires, elfes, lycans, nains, humains, centaures...
» Vampires et Lycans
» Lexique du monde des sorciers
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: PRÉLUDE AU CHAOS :: Informations générales :: Les groupes-