FERMETURE DU FORUM ► Pour en savoir plus c'est ICI

Partagez | 
 

 O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ Messages : 1116
✤ Barge depuis : 06/02/2014
✤ Avatar : Colin O'Donogue
✤ Crédits : Avatar par Phoebe ♥ Gif tumblr. Musique signature - Let it rock de Kevin Rudolf.


✤ Âge personnage : 671 ans
✤ Humeur : Taquine
✤ Profession : Gestion du Seven Devils
✤ Philosophie : Respire tant que tu peux encore le faire.
✤ Localisation : Entre tes cuisses.
✤ Pouvoirs : force, agilité, rapidité, régénération importante, hypnose, sens décuplés. les trucs habituels de vampire. Et je suis également dans la capacité de pénétrer et d'influer les rêves.

Relationship
→ citation:
relationships :
Nathaniel L. Jenkins☞ Chasseur de trésors, surtout de ton slip.
MessageSujet: O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3    Sam 19 Juil - 6:20


O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3  
ft. l'équipe de barges.




Lieu saint. Lieu dit sacré. En ces temps chaotique la foi se perdait. En ces temps chaotique, Roxane se demandait où se cacher leur dieu. Absent ou bien caché derrière ses anges joufflus. Peut-être était-il tout simplement en train de se rire de leurs espoirs vains. Lieu saint. Lieu dit sacré. Hypocrites étaient ceux croyant toujours en une divinité supérieur. Idiots étaient ceux levant les yeux vers le ciel, les mains jointes, implorant un dieu absent. New-York était plongé dans les ténèbres et les seuls divinités présentes se réfugiaient dans une tour de cristal. Les seules divinités présentes dominaient en maître sur cet enfer. Le salut des croyants se trouvera dans la mort. Une paix sans fin qui pourra les englober. Fini la misère. Les calvaires. Seuls les plus téméraires persistaient à fouler les terres de new-yorkaise. Les téméraires ou les idiots. Le choix s'annonçait compliqué et tellement sans importance. Ils étaient tous là. Elle comprit dans ce lot de moutons.

Automate. Poupée de cire et de sang. Elle avançait la tête droite. Déterminée. Ses claires prunelles se focalisaient sur la grande édifice. L'église de saint-mark. Lieu saint. Lieu dit sacré. Elle progressait dans le trouble des ténèbres. Pas gracile qui la menait toujours plus proche de son objectif final. Impatiente et pourtant tranquille, la vampire longeait la rue perpendiculaire à l'église. De son point de mire, la chasseuse pouvait voir cette petite silhouette, menue et pourtant plantureuse. Petite silhouette perchée sur de haut talon, attendant devant les portes ouvertes de l'église. Vanessa Hopkins. Le fameux contact de Roxane. Des promesses. Encore et toujours des promesses. Celles d'avoir un jour la chance de trouver ce pourquoi elle se trouvait encore là. Les semaines passant, elle voyait continuellement le même schéma se répéter. Des pistes. Des informations. Toujours cruciales, d'après les autres. Et chaque fois, elle se heurtait à un mur. Elle effleurait de ses doigts glacés un vide horriblement palpable. Et pourtant, à chaque fois, elle voulait y croire. Tout comme elle voulait croire en cette mademoiselle Hopkins qui avait abusé de son rouge à lèvres.

Alors que la vampire s'apprêtait à traverser la route pour enfin rejoindre la rue bordant l'édifice, un sourire imperceptible étira les lèvres de Roxane. Ce soir, peut-être, elle pourrait enfin mettre la main sur quelque chose. L'espoir renaissait au creux de sa poitrine. Une douce chaleur envahissait son être. L'impatience grondait en elle. Mais ce soir encore, l'espoir possédait un arrière goût de désillusions.

Des escaliers en bois se présentaient à la tueuse. Vieux. Délabrés. Grinçant. Confiante, Roxane posa le bout de ses bottes sur la première marche, ses prunelles focalisés sur le visage resplendissant de Vanessa. Au bout de ses marches, elle trouvera enfin des réponses. Tout du moins... c'était censé être le cas. Une silhouette se découpa dans l'obscurité, sortant de l'église. Une masse imposante qui se trouva rapidement aux arrières de Mme Hopkins. La seconde d'après, une main blafarde se posa sur les lèvres colorés de l'humaine et l'attira dans les ténèbres, à l'intérieur du lieu saint. Aussitôt, Roxane s'élança de sa vitesse surnaturelle, prête à défendre son bout de viande mais une détonation fendit l'air. Un choc. Une douleur fulgurante lui transperçant littéralement l'estomac. Ralentie par une balle de bois lui perforant l'abdomen, la blondinette tomba à terre, ses genoux heurtant brutalement les marches de l'escalier. Sa main amortie le reste de sa chute alors que l'autre se posa instinctivement sur sa blessure.

Sous son regard incrédule et colérique, elle vit deux hommes refermer les portes de l'église sous les cris désespérés des personnes se trouvant à l'intérieur. Alors que du tréfonds de sa gorge, un grognement inhumain franchit ses lèvres, elle tentait de faire un peu de logistique. Elle avait vu trois vampires mais rien ne lui indiquait qu'il n'y en avait pas plus à l'intérieur. Quant aux nombres d’innocents à l'intérieur... là encore elle ne pouvait être certaine. Toutefois, en usant de son ouïe développé, elle distinguait au-delà des cris et des pleurs, plusieurs battements de coeur. Rythme de vie. Rythme affolant. Une odeur de peur et de sang flottait dans l'air. La soirée s'annonçait bien plus longue que prévue.

 

Code disturbed
music => Linkin Park ; Breaking the habbit


_________________
Un click ou un baiser? 
you ain 039 born typical
You ain't born typical
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3    Mar 22 Juil - 10:18


Ô Holy Night
Mini-intrigue


Trouver une descendance disparue. Ça aurait pu paraître simple. De nombreuses personnes le faisaient tous les jours… ou presque, ou du moins il y a quelques années, quand le monde n’était ce qu’il était aujourd’hui. C’était simple, quand il y avait un arbre généalogique bien tenu. Mais la lignée de Vlad s’était effacée de l’histoire. Tout le monde croyait que Mihnea était mort durant la prise de la citadelle de Poenari. Tout le monde pensait que c’était la réalité. Tout le monde sauf Vlad. Vlad et la servante à laquelle il avait confié son fils — morte maintenant, assurément. Vlad, la servante, Joe et Alaric. Joe. Etrange qu’il l’ait retrouvée à cet instant. Ce moment de son existence où la solitude se faisait le plus cruellement sentir depuis qu’il avait effectivement perdu sa famille. Ce moment où elle-même subissait le manque d’un être cher. Cette solitude forcée qui les avait réunis dans une quête qui semblait vaine. Alors que des siècles auparavant, ils ne s’étaient croisés que dans un tourbillon de masques, de robes et de violence. Les années passaient et chacun changeait. Elle était humaine maintenant. Mortelle. Mutante. Ils avaient tout deux quelque chose à retrouver. Quelqu’un. Pour Joe, c’était presque plus facile. Elle connaissait tout d’Ulrick. Son seul obstacle était les Originaux. Pour Vlad, l’obstacle était le temps lui-même. D’interminables années où sa descendance s’était étiolée dans la civilisation. Lequel était le plus insurmontable, il était impossible de le dire pour l’instant.

Alors quand Joe revint le voir en lui disant qu’elle avait une piste, Vlad ne voulait pas laisser son cœur se gonfler d’espoir. Il avait peur d’être déçu. Que ce ne soit qu’un cul-de-sac parmi tant d’autres. L’ancienne vampire partait de presque rien pour sa quête. D’un visage sur un tableau et d’un itinéraire vague dans un monde immense. Il ne voulait pas se réjouir trop vite. Ça ne servait à rien. Tout au plus, il aurait une bonne surprise. Au pire, la déception et la solitude étreindraient son cœur mort encore une fois. Lorsqu’elle lui parlait de l’Eglise St. Mark, il se décida tout de même de l’accompagner là-bas. La nuit était tombée. Epaisse et lourde dans la promesse d’un orage. La météo n’avait jamais vraiment dérangé le vampire. Pluie, vent, neige, grosse chaleur, peu lui importait. Il avait à peine enfilé un jean sombre et une chemise blanche. Une paire de chaussures légères. Juste parce qu’il fallait faire un minimum civilisé et qu’il ne pouvait pas se trimballer pieds nus partout où il allait, malheureusement. La nuit était presque déserte. Les gens ne s’attardaient plus dehors. Depuis quelques temps, des attaques répétées faisaient la une des journaux et tapissaient les fait-divers. Les gens avaient peur. Ils se réfugiaient chez eux. Là où les vampires ne pouvaient pas entrer sans leur autorisation.

Pourtant, malgré tout, il semblait que ce ne soit pas le cas de tout le monde. A mesure qu’ils approchaient de l’église, Vlad perçut quelque chose d’anormal. Alors qu’ils arrivaient en vue du bâtiment, le vampire repéra une silhouette au sol. Une chevelure blonde. Il haussa un sourcil à l’intention de la mutante avant de s’avancer vers le parvis de la maison de dieu. Plus il s’approchait, plus il pouvait sentir l’odeur du sang de la demoiselle blessée. Une vampire, assurément. Il arriva à sa hauteur et lui jeta un coup d’œil presque là. Il reconnut les traits de la vampire qui s’était attaquée à l’un de ses employés mais ne fit aucune remarque là-dessus. Qu’est-ce qu’il se passe ici, bon sang ? demanda-t-il un peu sèchement néanmoins à la blondinette.



HJ: désolée si c'est un peu court, mais c'est le début, ça ira mieux ensuite, je pense Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ Messages : 4573
✤ Barge depuis : 29/01/2013
✤ Avatar : Jessica Lange
✤ Crédits : SWAN ( Avatar ) + DISTURBED ( Code signa ) + TUMBLR ( Gif ) + AHS - Freakshow - Carnival ( Musique et paroles )
✤ Âge personnage : 55 ans
✤ Humeur : Fourbe
✤ Profession : [PNJ] Mère supérieure de la Confrérie. Haute naissance, héritière de la famille fondatrice.
✤ Philosophie : La vengeance est un plat qui se mange froid.
✤ Localisation : Salem. Dans tous ses recoins.
✤ Pouvoirs : Pouvoirs liés aux sorcières. Pratique la magie blanche, banie la magie noire et ses pratiquantes. Afinité avec l'air, sous toutes ses formes. Peut déclencher des Tornades de classe 5. S'infiltrer dans votre petite tête ou faire de vous un misérable pantin.

Relationship
→ citation:
relationships :
Catherine d'AbsacPNJ ; Miss patronne ménopausée
MessageSujet: Re: O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3    Jeu 24 Juil - 14:42



O HOLLY NIGHT ♠ MINI-INTRIGUE

L'église St Mark. Ce n'est pas le premier endroit auquel Joe aurait songé. Mais pourquoi pas. La brune se contente de suivre le vampire qui la mène droit vers l'édifice dit sacré. Depuis plus d'une semaine, les recherches sérieuses pour la descendance possible de Vlad sont entamées. Et pour être honnête envers elle-même, il est difficile de combiner les deux tout en trouvant le sommeil. Si Vladimir a fait la promesse de retrouver Ulrick de son côté, Joe, elle, ne peut s'empêcher de poursuivre. L'endroit semble presque désert, si ce n'est ... trop silencieux. L'ex-vampire fait claquer les talons épais de ses Rangers sur le sol, croisant les bras tout en admirant les pierres du cloître. Ce sanctuaire à peine éclairé par les rares lampadaires clignotant avec frénésie a des allures morbides en cette nuit chaude. Lorsqu'ils arrivent sur les lieux, Johanna constate à quel point l'édifice est vieux, délabré, et délaissé de tout entretient. Aux pieds des marches de bois, gît aussi le corps d'une blonde. La vision surprendrait n'importe qui, ou presque. Mais l'ex-vampire se contente de hausser un sourcil. C'est pourtant en effet plus qu'inattendue, et Johanna pince les lèvres tout en observant Vladimir faire le premier pas vers cette dernière. La mutante ne connaît pas la créature dont l'estomac est souillé d'hémoglobine, mais il ne fait aucun doute sur sa nature. Une autre vampire.

« - Qu’est-ce qu’il se passe ici, bon sang ? Demande l'ancien Prince d'un ton tranchent, penché sur le blonde à l'air revêche. De quoi provoquer un énième haussement d'arcade à Johanna.

Derrière les deux silhouettes, elle se contente d'inspecter les lieux. Privée de ses sens, il lui est impossible de sentir les traces des coupables, Vlad, lui le pourrait. Mais la vampire qui fixe les portes avec fureur semble tout à fait apte à leur expliquer, si elle se décide à leur adresser la parole.

- Y a quoi, à l'intérieur ? Demande-t-elle avant de se planter devant les portes, plaquant ses mains sur les poignets pour tenter d'ouvrir les palissades.  Ces dernières semblent résister, tandis que ses coudes vont et viennent, et c'est en lâchant un râle que la brune exerce une plus forte pression, qui est à sa grande surprise, complètement veine.  Saloperie ! Jure Joe avant de se décaler, prête à frapper le bois d'un grand coup de talon plat. Impossible pour les pauvres planches de résister à la force colossale de la mutante. Pourtant, avant même qu'elle n'est le temps d'esquisser un geste, les deux planches de bois s'écartent avec force. L'impacte dure une fraction de seconde, et c'est avec la vélocité et la célérité typique des buveurs de sang, qu'une créature qu'elle n'a pas le temps d'aviser la percute, éjectant sa carcasse aux allures frêles à deux bons mètres des portes. L'armature élancée de l'ex-vampire percute brutalement le sol, et le choc lui coupe le souffle.

Pourtant, tout aussi rapidement, Johanna se redresse sur ses coudes, genoux pliés et pieds plantés sur les dalles. D'un souffle, ses lèvres repoussent quelques mèches brunes barrant sa vision, assez rapidement pour qu'elle puisse distinguer les portes de l'église se barricader sauvagement. A l'intérieur, des bruits de cris parviennent à leurs esgourdes, en chœur avec les déclics des portes qu'on verrouillent. Qui y-a-t-il de plus à l'intérieur ? Des humains ? D'autres créatures ? Qu'est-ce que c'est que ce bordel !  Tournant le menton, la respiration saccadée et le cul collé aux dalles, Johanna croise les prunelles sombres du Transylvanien.

- J'crois qu'on a notre réponse. »

Puis d'un mouvement vif, de se détourner à nouveau vers l'entrée de l'Eglise, tout en songeant que les choses risquent de devenir brutalement bien plus intéressantes qu'elle ne l'avait prévu.



FICHE PAR SWAN. GIFS TUMBLR. MUSIQUE NOX ARCANA.


_________________
VIENS JOUER AVEC CATHOU
Revenir en haut Aller en bas
http://childrenofcain.forumactif.org/t1872-catherine-d-absac-che
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3    Ven 1 Aoû - 21:39

MEMBRE SUPPRIMÉ, RÉPONSE À IGNORER :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3    Dim 28 Sep - 23:11

O  H O L Y  N I G H T  
 M I N I - I N T R I G U E  N ° 3




La nuit avait été longue. Interminable. Comme beaucoup de nuits d'ailleurs... Mais celle-ci tout particulièrement avait fortement tapé sur les nerfs de Liam. Il détestait passer des heures à chasser – que dis-je des jours ! – et au moment où tout semble parfait : BIM ! Quelqu'un débarque et vous coupe l'herbe sous le pied. Le mutant n'avait aucune idée de qui était ce type qui avait rejoint sa proie juste quant il allait frapper, mais il ne fallut pas plus d'un instant pour le détester. Emmerdeur.

Il aurait put lâcher l'affaire et s'en retourner, remettre cette proie à plus tard. Mais quelque chose le poussait à continuer, jusqu'à s'épuiser, ne plus manger, et passer pour un zombie EN PLUS de passer pour un monstre impitoyable. Elle avait une lueur dans le regard qui forçait presque Liam à la suivre pas comme un chasseur suit sa proie, mais comme un esclave suit son maître. Il était comme hypnotisé, ensorcelé par cette fille, cette mutante qui selon lui n'avait plus droit de vivre.

Ce soir là, malgré la fatigue et le brouillard devant ses yeux, il la suivit pendant des heures. En compagnie de son chevalier, il ne pouvait pas tenter de la frapper. De toute façon, vu son état physique, il doutait de parvenir à simplement la bousculer. Lui faire peur, sans problème ! Il suffisait de voir sa tête de déterré... Quoique qu'en ce bas monde, c'était devenu routinier et parfaitement normal de croiser des âmes en perdition à l'air de morts-vivants.

Liam ignorait où la demoiselle le menait, mais il pistait docilement, toujours tapit dans l'ombre. En quatre jours, il n'était pas parvenu à déterminer si elle l'avait repéré ou non. Même si cela n'avait que peu d'importance... Le couple mena le mutant jusqu'à un endroit qu'il détestait particulièrement. L'église Saint-Mark et ses allures d'envoyé céleste. Liam soupira. Il était tombé sur une mutante croyante, le belle affaire ! A peine avait-il jeté un regard sur l'édifice qu'il avait déjà envie de hurler au monde sa rancœur. Conserver une telle figure d'espoir dans un monde de ténèbres était plus cruel qu'humain. Liam décida d'oublier cette folie et baissa ses yeux exorbités vers la scène qui se déroulait devant ses yeux.

Une femme était à terre et semblait souffrante. Le type qui accompagne sa mutante la soutenait, et l'autre s'acharnait sur la porte de l'église. Une minute après, elle volait et atterrissait lourdement sur le sol. Liam grimaça de douleur en songeant à elle. Il parvint à déceler la conversation qui se tenait à quelques mètres, le silence des lieux faisant résonner le moindre murmure. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que quelque chose de sombre se tramait dans la demeure de Dieu, et l'idée qu'on puisse choisir une église pour commettre un crime le faisait doucement rire.

Ce soir, le cerveau de Liam n'était plus apte à carburer pendant une plombe pour prendre une décision. La mutante était intouchable. Le danger rodait dans les environs. Une femme était à terre, souffrante. Un fin mélange de tout ce que le mutant désirait et aimait s'immisça dans son esprit, et la minute d'après, il courait en direction de la demoiselle en détresse, tout en guettant sa proie du coin de l'œil. Le jeune homme repoussa le type qui tenait la blessée sans douceur et sans même lui jeter un regard. Il observa sa patiente en express et balança des instructions tout haut sans même s'en rendre compte. « Il faut cautériser la plaie, sinon elle va faire une hémorragie. » Pas besoin d'être expert pour savoir que cela la tuerait. Liam positionna la blonde – qui ne semblait pas commode du tout au passage – de telle façon à ce que la blessure ne s'aggrave pas. Il lui intima de rester tranquille et appuya sur la plaie. Sans outils, il ne pouvait pas faire grand chose pour l'aider.

S'occuper d'elle restait cependant une sorte de diversion, un moyen de s'approcher de sa proie sans que cela ne paraisse suspect. Liam s'appliqua dans son rôle jusqu'au bout. Sans cesser de maltraiter la blonde en lui appuyant sur le bide, il s'enquit de l'état de la mutante. « Vous allez bien ? » Changement d'interlocuteur pour ne pas que cela paraisse trop suspect ; Liam se tourna vers le type qu'il avait poussé. « Vous savez ce qu'il y a là dedans ? Des fidèles en grève ? » La plaisanterie passerait mal, mais le jeune homme s'en moquait. Le grotesque de la situation l'amusait, et il ne s'en cachait pas. En attendant que les choses bougent, Liam préférait rester concentré – en apparence – sur la blonde. Liam soupira en grimaçant ; il détestait l'odeur du sang, et celle-ci semblait flotter dans l'air partout autour d'eux. Il pria pour qu'elle n'imbibe pas ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3    

Revenir en haut Aller en bas
 
O HOLY NIGHT ▲ mini-intrigue #3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» △ MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)
» Mini intrigue ♕ Le Colin Maillard
» Mini Intrigue :: Lie To Me
» Mini Intrigue :: The Calling Dead
» MINI-INTRIGUE N°3 ✤ journée randonnée. (complet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born typical :: CORBEILLE :: Children Of cain :: Corbeille RPG-